La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Janvier 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
159.99 €
Voir le deal

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

+3
Michel Therrien
Simon Grenier
Pierre Beauregard
7 participants

Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Pierre Beauregard Mar 16 Nov 2021 - 12:14

Vendredi soir dernier, avait lieu une autre belle dégustation.  Celle-ci mettait en vedette les vins des deux cousins Cotat ainsi que ceux de Gérard Boulay.  Trois services ont été planifiés et pour le dessert, un réel test de longévité.

Le vignoble de Sancerre est d’une superficie de ± 2 800 hectares, historiquement plantés en rouge ; tout un revirement de situation aujourd’hui puisqu’il est essentiellement constitué en blanc.  Cépages : Sauvignon blanc et pinot noir.  Les trois domaines testés étaient ceux de :

François Cotat - Chavignol : 4,9 hectares (Grande Côte – Culs de Beaujeu – Monts Damnés) ;
Pascal Cotat – Sancerre : 2,5 hectares (Grande Côte – Monts Damnés) ;
Gérard Boulay – Chavignol : 11 hectares (La Côte – Clos de Beaujeu – Monts Damnés – Comtesse et Tradition) ;

Les vignes de La Grande Côte et de La Côte sont situées sur la Côte d’Amigny au sud de Chavignol, ceux du Culs et du Clos de Beaujeu sont du côté ouest de Chavignol tandis que Monts Damnés sont du côté nord du village.  Les vignes de Comtesse de Boulay sont issues de sa meilleure parcelle des Monts Damnés.

Toutes les bouteilles ont été apportées chez le participant d’où avait lieu la dégustation, une dizaine de jours avant celle-ci.  Les bouteilles de chacun des services ont été ouvertes environ 1 heure avant d’être servies.  Au cours de la journée, notre hôte avait enlevé toute la cire recouvrant les bouteilles des Cotat afin que l’on puisse procéder à une dégustation en semi-aveugle.  L’énumération des bouteilles à chacun des services respecte l’ordre dans lequel elles apparaissaient et telle que montré sur les photos.

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay 410

Premier service : 2012
Grande Côte – Pascal Cotat
Comtesse – Gérard Boulay
Grande Côte – François Cotat
La Côte – Gérard Boulay

Chacun des vins possédait une acidité prononcée ce qui m’a étonné.  Une des robes, le vin en position 3, faisait bande à part tant elle était jeune et très pâle.  À part le vin en position 1 qui était assez muet, les caractéristiques olfactives du sauvignon étaient bien représentées et surtout tout en contrôle avec ses notes herbacées, d’agrumes et de buis.  Même si le millésime 2012 en est un moyen sans plus, les vins en position 2 et surtout en 3, nous ont plutôt fait voir une maitrise du savoir faire de leur producteur.  Une bouche grasse et une finale (longue chez le vin en position 3) principalement sur le miel ont su me convaincre de la beauté de ces vins.  Les vins en position 1 et 4 n’avaient pas de défaut apparent si ce n’est d’avoir été comparés aux deux autres.  92 pts pour le vin # 3, Grande Côte de F. Cotat ; 91 pts pour le Comtesse de Boulay et 89 pts pour le GC de P. Cotat ainsi qu’à La Côte de Boulay.  Côté identification, c’est moyen, 50 %.

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay 710

Deuxième service : 2008
La Grande Côte – François Cotat
Monts Damnés – Gérard Boulay
Les Monts Damnés – François Cotat
La Grande Côte – Pascal Cotat

Ici, nous avons un réel plaisir à humer et à déguster les vins issus de cet excellent millésime.  Malheureusement, le vin en position 4 est défectueux.  Il ne sera pas noté.  Pour ce qui est des trois autres, c’est vraiment un délice.  Le vin en position 3 est vraiment salin, minéral, pierre à fusil et en bouche ça donne un vin très sec.  On dirait un vin d’un millésime récent qui ne s’est pas encore assagi.  Pour ce qui est des deux premiers, nous sommes en présence de grands vins.  Doté de beaux arômes de fleurs blanches et des notes de citron la bouche nous fait comprendre assez vite que l’on est sur des vins tout en fraicheur, qui se traduit par une élégance et une finesse accomplie.  Légère préférence au vin # 1 pour son gras en bouche et sa très longue finale. 95 pts pour la Grande Côte de F. Cotat, 94 pts pour les Monts Damnés de Boulay et 91 pts pour les Monts Damnés de F. Côtat.  Des vins qui ont très bien vieillis.  Comme dans la vraie vie, avoir 13 ans c’est être ado.  100 % côté identification.

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay 1010

Troisième service : 2005
Comtesse – Gérard Boulay (première production de cette cuvée)
Les Culs de Beaujeu – François Cotat
La Grande Côte – François Cotat

Un autre grand millésime et encore une fois nous sommes en présence de deux grands vins accomplis.  Normalement on aurait pu s’attendre à l’inverse mais les robes ne faisaient pas leur âge tant elles sont pâles.  Le nez du premier vin est bien différent des deux autres avec son côté fruits exotiques et d’allumettes et même si l’acidité en bouche lui donne une bonne tension la finale nous redonne se goût d’allumette qui n’est pas des plus agréables.  88 pts.  Pas de doute que placé à côté du 2e vin ne l’a pas avantagé, parce que lui c’est du solide.  Très beau nez, très belle bouche tout en finesse et rien ne vient faire paraître ses 16 ans.  93 pts pour le p’tit.  Bien entendu, le vin en position 3 a légèrement pâli d’être placé à côté mais lui aussi n’a pas fait son âge.  Un vin sur le citron et son côté minéral en bouche lui donne des airs de noblesse.  92 pts.  33 % côté identification.

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay 1110

4e service : On teste les limites
Paul Cotat (père de François) – La Grande Côte 1990
.  Encore une fois la robe ne fait pas 31 ans.  Fiston a appris du père, pas de doute.  Le nez est élégant avec ses notes d’agrumes et de miel.  L’attaque en bouche est belle cependant la finale est dure, très sec et manque d’aplomb.  Ça demeure une belle expérience.  90 pts.

En conclusion, ces trois producteurs font partie des meilleurs.  Il faut attendre leurs vins.  C’est tellement bon lorsqu’ils ont entre 12 et 20 ans.  Avons-nous cette patience ?

Mon top 3 :
La Grande Côte 2008 - François Cotat
Monts Damnés 2008 - Gérard Boulay
Les Culs de Beaujeu 2005 - François Cotat

mention honorable :  À notre hôte qui nous a reçu et fait que cette dégustation se soit déroulée rondement et que dire des hors d'œuvre servis, que c'était bon.  Pas de doute que sa conjointe mérite une étoile Michelin.
Pierre Beauregard
Pierre Beauregard

Messages : 2819
Date d'inscription : 03/06/2009

Mario Vaillancourt, Michel Larouche, Frederick Blais, Yves Martineau, Michelle Champagne, Yannick Nantel, FrancisRémillard et Stéphanie Chénier aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Simon Grenier Mar 16 Nov 2021 - 13:22

Vraiment uen très belle dégustation et un CR très complet! Merci Pierre.

Dommage que ces vins (du moins ceux de F. Cotat) soient rendus si difficiles à obtenir.

Cheers,

Simon Grenier

Messages : 649
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Michel Therrien Mar 16 Nov 2021 - 18:56

Merci Pierre pour ce partage. Une autre belle dégustation d'une appellation qui t'inspire beaucoup.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 9443
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 58
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Ludwig Desjardins Mar 16 Nov 2021 - 20:45

Merci Pierre! J’ai aussi eu une bouteille de GC de Cotat 2008 défectueuse l’an dernier…

Ludwig Desjardins

Messages : 5609
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Alain Roy Mar 16 Nov 2021 - 23:51

Belles batailles Pierre ! Très intéressant surtout pour moi les batailles Boulay vs Cotat, Boulay étant moins encensé il me semble. Basketball Et l'essentiel, du beau jus il semble bien !
Alain Roy
Alain Roy

Messages : 2859
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Yves Martineau Sam 20 Nov 2021 - 8:24

À mon tour!

Les dégustations se sont fait rares depuis mars 2020, celle-ci nous rappelle les beaux moments d'autrefois et redonne l'espoir d'un retour aux grands moments de partage entre passionnés pour 2022. Merci encore à Pierre pour l'organisation et François pour son accueil, hors pairs dans les deux cas.


SANCERRE À TRAVERS LE TEMPS - Chez François G. (11/12/2021)


Très belle dégustation mise sur pieds par Pierre B. qui nous a permis de constater les qualités de trois millésimes avec les trois producteurs les plus prisés de l'appellation.


Millésime 2012



  • 2012 Domaine Pascal Cotat Sancerre La Grande Côte - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Nez exubérant, fruit exotique, un peu de poivre. La bouche est un peu tendre, n’a pas développé les notes salines encore, assez riche et bien frais. Finale courte, un peu austère. 89 pts (89 points)

  • 2012 Gérard Boulay Sancerre La Comtesse - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Nez discret. Texture qui ressemble au précédent, gras, finale plus saline, qui développe plus de complexité. Exotique au départ, plus sec ensuite. Belle finale saline. 92 pts (92 points)

  • 2012 Domaine François Cotat Sancerre La Grande Côte - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    La robe la plus claire. Nez moins plaisant, herbacé, un peu réduit. Plus exotique ensuite. Le plus sucré, trop à ce stade, il souffre d'un manque de tension. Finale plus diffuse mais assez saline, jeune et à attendre. Trop riche. 89-90 Pascal?

    90 minutes plus tard il fait un malheur sur fromages et pâtés! Revoir dans 10 ans? (89 points)

  • 2012 Gérard Boulay Sancerre La Côte - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Nez citron-lime, un peu confit. Plus sérieux, le plus sec du groupe. Belle concentration, une pointe d’anis, finale minérale de longueur moyenne. Beau vin classique qui m’évoque Monts Damnés. À l’aération, plus léger, salin. 90 pts (90 points)


Millésime 2008


Une grande année dans la région et les vins furent à la hauteur.



  • 2008 Domaine François Cotat Sancerre La Grande Côte - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Un nez séduisant citron confit et menthe poivrée. Magnifique bouche équilibrée et très saline, aérienne. C’est très très long et complexe, avec un petit côté tendre exotique, un vin phénoménal! C'est le seul vin que je n'avais aucun doute d'avoir reconnu, le Grande Côte de François Cotat, pour l'avoir goûté quelques fois auparavant. Un grand Sancerre et tout simplement un grand vin! 95 pts (95 points)

  • 2008 Gérard Boulay Sancerre Monts Damnés - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Bouche un peu herbacée, sèche, très pierreux, on suce le caillou! Longue finale, austère mais très intéressant, intellectuel, jus de roche. Petit côté plus tendre qui se révèle ensuite. J’étais sur Monts Damnés de FC au début puis GC de l'autre....fail! 93 pts (93 points)

  • 2008 Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    La couleur la plus pâle. Nez un peu animal, réduit, allumettes à l'ouverture. Le souffre prend de la place et durcit un peu le vin. Bouche très sèche et minérale, avec un superbe équilibre aérien, une jeunesse incroyable. Sec de chez sec, un autre jus de roche. Droit et profond, tranchant, trop jeune! 93+ revoir dans 5 ans.
    MD de François? (93 points)

  • 2008 Domaine Pascal Cotat Sancerre La Grande Côte - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Couleur plus évoluée. Nez un brin oxydé. La bouteille est évoluée prématurément mais livre tout de même un beau vin, attaque un brin tendre, belle salinité en finale, amertume de noix de Grenoble. Bien que la bouteille soit imparfaite, je lui ai quand même trouvé de belles qualités. 89-90 pts quand même!


Millésime 2005


Une autre année réputée, avec raison.



  • 2005 Gérard Boulay Sancerre La Comtesse - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Un nez de pommes, qui évoque le chenin, le ginger ale. Bouche d’un bel équilibre, aérien, pas le plus profond mais c’est très agréable, pas très tendu, avec une belle salinité. À boire sans tarder. 92 pts sûrement Boulay (92 points)

  • 2005 Domaine François Cotat Sancerre Les Culs de Beaujeu - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Un nez melon, citron confît.
    Belle bouche aérienne et minérale, l’équilibre est superbe, avec un petit côté tendre. Longueur magnifique, avec une belle finesse, une finale saline précise, d’une très belle complexité. Grand vin. 95 pts (95 points)

  • 2005 Domaine François Cotat Sancerre La Grande Côte - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Un nez discrètement citronné.
    Bel équilibre salin, c’est fin et précis, finement ciselé. Moins large que le 2, tranchant et un peu dur. Le souffre l’a un peu durci et il paraît trop jeune! 93+ pts (93 points)


Le 1990



  • 1990 Domaine François Cotat Sancerre La Grande Côte - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Couleur encore jeune! Un nez de botrytis séduisant, très belle attaque en bouche, le vin est d’une jeunesse invraisemblable! Mais soudainement arrive une finale d’une dureté rarement vue, comme une lame tranchante, très amère. Peu de plaisir avec cette bouteille au final en raison de cette finale dérangeante. 85 pts (85 points)

Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7241
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Pierre Beauregard et Michelle Champagne aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Michelle Champagne Sam 20 Nov 2021 - 9:20

Je suis agréablement surprise de la performance du Comtesse car de mon côté, je n’ai jamais eu de réel coup de coeur. Est-ce que son statut hiérarchique fait en sorte qu’il se livre plus rapidement que les autres?
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2500
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Pierre Beauregard Sam 20 Nov 2021 - 9:39

Michelle, qu'entends-tu au sujet du statut hiérarchique du Comtesse ?
Pierre Beauregard
Pierre Beauregard

Messages : 2819
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Michelle Champagne Sam 20 Nov 2021 - 9:56

Pierre Beauregard a écrit:Michelle, qu'entends-tu au sujet du statut hiérarchique du Comtesse ?

Une cuvée secondaire des Monts Damnés
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2500
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Pierre Beauregard Sam 20 Nov 2021 - 10:07

Elle est loin d'être secondaire. En fait, c'est tout le contraire. C'est plutôt la meilleure parcelle de Boulay dans les Monts Damnés (0,40 ha). Ce sont ses plus vieilles vignes (75 ans pour Comtesse et 45 pour Monts Damnés et Clos de Beaujeu) et elles sont les voisines du Clos la Néore.

Je ne crois pas qu'elle se livre plus rapidement que ses autres cuvées. Je pense plutôt quelle est vouée à une plus grande longévité. J'aurais bien aimé que nous ayons pu avoir Comtesse sur le millésime 2008.
Pierre Beauregard
Pierre Beauregard

Messages : 2819
Date d'inscription : 03/06/2009

Mario Vaillancourt et Yves Martineau aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Yves Martineau Sam 20 Nov 2021 - 10:18

Effectivement, c'est le haut du panier chez Boulay. Je dirais par contre que les vins de Boulay ne me paraissent pas avoir la longévité de ceux de F. Cotat, mais c'est possiblement lié en partie à l'utilisation de plus de souffre chez ce dernier. Je bois habituellement les Boulay à 8-10 ans d'âge et ils sont parfaits, alors que pour Cotat c'est parfois trop jeune.


Dernière édition par Yves Martineau le Sam 20 Nov 2021 - 13:46, édité 1 fois
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7241
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Pierre Beauregard, Mario Vaillancourt et Stéphanie Chénier aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Michelle Champagne Sam 20 Nov 2021 - 11:12

Pierre Beauregard a écrit:Elle est loin d'être secondaire.  En fait, c'est tout le contraire.  C'est plutôt la meilleure parcelle de Boulay dans les Monts Damnés (0,40 ha).  Ce sont ses plus vieilles vignes (75 ans pour Comtesse et 45 pour Monts Damnés et Clos de Beaujeu) et elles sont les voisines du Clos la Néore.  

Je ne crois pas qu'elle se livre plus rapidement que ses autres cuvées.  Je pense plutôt quelle est vouée à une plus grande longévité.  J'aurais bien aimé que nous ayons pu avoir Comtesse sur le millésime 2008.

Merci Pierre pour les précisions. Je croyais que puisqu'il s'agit de vignes en bas de coteau avec full ensoleillement, que le vin pouvait être moins typé Monts Damnés, plus mûr et moins austère.
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2500
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Ludwig Desjardins Sam 20 Nov 2021 - 11:58

Je viens de voir que le Cotat GC 2008 défectueux que j’avais eu était en fait un François! Nez chimique de savon, vraiment étrange. Bouche plus réussie mais pas noté.

Vous semblez avoir eu une bonne bouteille c’est rassurant pour mes autres.

Ludwig Desjardins

Messages : 5609
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay Empty Re: Allez ! On teste la longévité des Cotat et Boulay

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum