Derniers sujets
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Semaine du 18 novembre 2018

Aller en bas

Semaine du 18 novembre 2018

Message par Patrick Ayotte le Lun 19 Nov 2018 - 13:54

Un autre rattrapage de notes, ici sur des vins tous représentés par Rézin:

Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017
Rubis violacé. Plus profond, complexe, épicé (le sol ou l’élevage?). Le fruit est assez mûr, mais il y a l’acidité qu’il fait pour que ce soit équilibré. Belle longueur. Que c’est bon! Excellent (91)

Domaine Marcel Lapierre Raisins Gaulois 2017
Rubis clair. Le vin est frais, jeune, style très glouglou qui fait presque Beaujolais nouveaux. Pour les grandes soifs. Bien (87)

Château Cambon Beaujolais Rosé 2017
Couleur rose pâle genre jus de pamplemousse. Arôme et saveurs de fleurs, de petits fruits, de melon d’eau et d’agrumes. Fin, mais offre aussi un facteur buvabilité très élevé. Très bien (89)

Château Cambon Beaujolais 2017
Rubis clair un peu plus foncé. Nez dominé par une explosion de fleurs et de notes fruitées. En bouche, ça goûte le plaisir comme le gamay sait si bien le faire. Vin gourmand, goûteux et juste le fun! Très bien (89)

Château Yvonne Collection Rézin Saumur 2016
Arômes et saveurs sur la pomme, le citron et une belle salinité. L’acidité est bien balancée et ne nuit pas au gras exprimé dans le vin. Excellent (91)

Jean-Michel Gerin La Champine 2016
Une syrah fraîche, juste assez épicée et drôlement délicieuse. À boire dès maintenant et ne requiert pas une ouverture longue ou un passage en carafe (en fait ça lui a nuit). Buvez-le pour le plaisir qu’il donne! Très bien (89)

Juliénas Pacalet-Lapierre Cousins 2017
Vin riche, très floral (fleurs mauves), au fruité gourmand, légèrement terreux et poivré. Un vin parfait pour initier au Beaujolais vos amis qui ne boivent que de gros vins. Bien+ (88)

Georges Descombes Morgon Collection réZin – Cuvée Joe Beef 2015
Gourmandise, buvabilité avec une belle complexité en arrière-plan qui permet au vin de tenir tête à une multitude de plats. Vin de gastronomie. Très bien+ (90)

Jean Foillard Collection Rézin Beaujolais 2016
Craintif à l’ouverture et un peu linéaire, le vin a agi tel un feu d’artifice; d’un parcours subtil vers un vin super expressif et explosif. Laissez-le respirer pour être récompensé. Très bien+ (90)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3149
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 39
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Frederick Blais le Lun 19 Nov 2018 - 17:49

Patrick Ayotte a écrit:Un autre rattrapage de notes, ici sur des vins tous représentés par Rézin:

Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017
Rubis violacé. Plus profond, complexe, épicé (le sol ou l’élevage?). Le fruit est assez mûr, mais il y a l’acidité qu’il fait pour que ce soit équilibré. Belle longueur. Que c’est bon! Excellent (91)


Je pense que c'est le cépage et l'effet foudre, c'est normale d'avoir des notes épicés dans le Bojo
avatar
Frederick Blais

Messages : 2138
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Patrick Ayotte le Mar 20 Nov 2018 - 11:20

Frederick Blais a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:Un autre rattrapage de notes, ici sur des vins tous représentés par Rézin:

Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017
Rubis violacé. Plus profond, complexe, épicé (le sol ou l’élevage?). Le fruit est assez mûr, mais il y a l’acidité qu’il fait pour que ce soit équilibré. Belle longueur. Que c’est bon! Excellent (91)


Je pense que c'est le cépage et l'effet foudre, c'est normale d'avoir des notes épicés dans le Bojo

Merci!
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3149
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 39
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Michelle Champagne le Mar 20 Nov 2018 - 12:09

Patrick Ayotte a écrit:

Jean-Michel Gerin La Champine 2016
Une syrah fraîche, juste assez épicée et drôlement délicieuse. À boire dès maintenant et ne requiert pas une ouverture longue ou un passage en carafe (en fait ça lui a nuit). Buvez-le pour le plaisir qu’il donne! Très bien (89)

Le premier arrivage de Champine, dont je ne me rappelle plus le millésime, m'avait complètement charmé. Ce fut moins heureux pour les autres qui ont suivi car "je déteste les vins boisés". J'ai ouvert le 2016 hier et dans mon cas, la dernière coupe a été la meilleure. Le dosage du bois était limite pour moi, ce qui m'a permis d'apprécier son côté olive noire et j'ai senti que le bacon n'était pas très loin. C'est pourquoi, je lui donnerais 2 ou 3 ans.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1785
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par François Guyot le Mar 20 Nov 2018 - 15:37

Château Lynch-Bages 1998: Une fois de plus, un Lynch-Bages qui ne déçoit pas. Une belle bouteille à maturité et qui pourrait faire encore un bout de chemin. Carafé 2 heures. Robe grenat foncée avec peu de signe d'évolution. Un nez sur les petits fruits noirs compotés, le tabac et des notes fumées. Une bouche épicée, légèrement fumée et de beaux amers sur une très longue finale. Un vin charpenté et d’un bel équilibre. 92+ pts.

Jean-Louis Chave Hermitage Farçonnet 2009: Un vin issu de l’activité de négoce. Carafé 2 heures. Robe violine. Un nez de fruits noirs (cassis, mûres), d’épices fines et des effluves de lard fumé. Une bouche ample, de corps moyen, au fruité mûr avec des touches de poivre. Une finale assez persistante. Pas un monstre de puissance et de concentration. Très approchable à ce stade-ci. 91 pts.

François Guyot

Messages : 131
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Patrick Ayotte le Mar 20 Nov 2018 - 15:46

Michelle Champagne a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:

Jean-Michel Gerin La Champine 2016
Une syrah fraîche, juste assez épicée et drôlement délicieuse. À boire dès maintenant et ne requiert pas une ouverture longue ou un passage en carafe (en fait ça lui a nuit). Buvez-le pour le plaisir qu’il donne! Très bien (89)

Le premier arrivage de Champine, dont je ne me rappelle plus le millésime, m'avait complètement charmé. Ce fut moins heureux pour les autres qui ont suivi car "je déteste les vins boisés". J'ai ouvert le 2016 hier et dans mon cas, la dernière coupe a été la meilleure. Le dosage du bois était limite pour moi, ce qui m'a permis d'apprécier son côté olive noire et j'ai senti que le bacon n'était pas très loin. C'est pourquoi, je lui donnerais 2 ou 3 ans.

Pas une mauvaise idée, je voulais tout simplement souligner le fait que l'air n'avait pas aider le vin ce soir là et que lors de l'ouverture d'une bouteille je n'opterais pas pour un passage en carafe ni une longue aération...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3149
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 39
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Patrick Désy le Mer 21 Nov 2018 - 9:52

Frederick Blais a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:Un autre rattrapage de notes, ici sur des vins tous représentés par Rézin:

Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017
Rubis violacé. Plus profond, complexe, épicé (le sol ou l’élevage?). Le fruit est assez mûr, mais il y a l’acidité qu’il fait pour que ce soit équilibré. Belle longueur. Que c’est bon! Excellent (91)


Je pense que c'est le cépage et l'effet foudre, c'est normale d'avoir des notes épicés dans le Bojo

Le Morgon de Lapierre est vinifié en semi-carbonique. Aucun bois neuf. Élevé une dizaine de mois pour moitié en foudres et l'autre en pièces dont plusieurs proviennent de la DRC. C'est possiblement l'effet sol granitique/volcanique qui apporte le côté épicé, mais d'expérience, ça "morgonne" plutôt sur le fruit, la violette, voire la venaison que les épices. On pourra s'en faire une idée ce soir en comparant le nature et le sulfité à la mise.
avatar
Patrick Désy

Messages : 395
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par François Guyot le Mer 21 Nov 2018 - 17:30

Un vin qui nous as été servis à l'aveugle. Le porteur de la bouteille s'est bidonné pas à peu près à nous écouter pour tenter de deviner la provenance de ce vin. La robe est de couleur cerise assez trouble. On voit que l'on a affaire à un vin non filtré avec toutes ces particules en suspension. Au nez, çà pinotte allègrement avec ces petits fruits des champs (fraise, framboise). La bouche est coulante, vibrante, fraiche avec un petit côté bonbon des plus agréables. Un vrai vin plaisir qui se boit à grande lampée. La grande majorité était sur un beau gamay du beaujolais. Moi j'étais sur un pinot noir. Pour utiliser l'une des expressions favorites de Michelle, au dévoilement de la bouteille nous avions tous l'air d'une belle bande de chevreuils surprise par les phares d'une automobile. Un vin en provenance du Québec, le Domaine du Nival Les Entêtés - Tête de cuvée Pinot Noir 2017. Très rare qu'un vin produit au Québec me procure autant de plaisir. Celui-ci en fût un. Un 90 points bien mérité.

François Guyot

Messages : 131
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Pierre Beauregard le Mer 21 Nov 2018 - 18:37

François, la cuvée Le Couchant du domaine Les Pervenches peut en surprendre plus d'un également.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2347
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Michel Therrien le Mer 21 Nov 2018 - 19:42

Pierre Beauregard a écrit:François, la cuvée Le Couchant du domaine Les Pervenches peut en surprendre plus d'un également.

Mais c'est du chardonnay... scratch

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8414
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Alexandre Trudel le Mer 21 Nov 2018 - 20:33

Notes sur quelques vins bus dans les dernières semaines:

Cusumano Nerello Mascalese Etna Alta Mora Guardiola 2013
Délicieux et digeste, très italien sur le plan aromatique, légères notes d'évolution mais finale serrée sur des tannins fins. Sera sans doute meilleur de 3-5 ans. 91+

Jean-François Ganevat Côtes du Jura Les Chalasses Vieilles Vigne 2011
Excellent dans un genre très jurassien, marquée par une sève puissante, très sèche et tranchante. Le fruité s'est caché derrière les notes d'évolution appuyées, ce qui me laisse croire que ce vin est sur son plateau et qu'il ne sert à rien de l'attendre davantage. En jeunesse le fruit chez Ganevat est souvent très mûr et presque gras, mais avec ce vin de gastronomie, c'est la structure et la complexité de l’ensemble qui impressionne. 92-93

AA Badenhorst Family Wines Shiraz 2015
Délicieux petit vin, dominé par une syrah fraîche. 88

Catherine et Claude Maréchal Savigny-lès-Beaune Vieilles Vignes 2015
Beau nez total pinotte. Grande pureté, parfumé, avec la richesse du millésime mais avec de la fraîcheur. Belle structure en finesse et bonne longueur. Très bon RQP dans le contexte des prix actuels pratiqués dans la région. 92

Bailly-Lapierre Crémant de Bourgogne Vive-la-Joie Millésime 2010
Un merveilleux mousseux, comme toujours. J'ai goûté tous les derniers millésimes de ce vin, et je ne me souviens pas d'une année qui m'a autant impressionné. Peu de champagne dans les 50-60$ me donnent autant de plaisir. Les Crémant de Bourgogne ont certes un profit différent, avec un fruit plus riche et une acidité moins tranchante que les Champagne. Mais les Vive-la-Joie Millésimés offrent une grand avantage: ils sont relâchés après 7-8 ans, avec de délicieuses notes d’évolution (un peu sur l'oxydation mais pas trop) qui leur donnent un supplément de complexité. Parfait en apéro, mais assez vineux pour affronter un repas. 91-92

Domaine les Grands Bois Côtes du Rhône Villages Cairanne Cuvée Maximilien 2016
Très beau vin bio, fruit pur et précis, belle richesse d'ensemble, avec une structure solide sur des tannins fins (on sent l'apport du 35% de mourvèdre vieilli en fûts) et une certaine fraîcheur. La qualité du millésime 2016 ressort clairement. Peut être attendu quelques années mais je ne suis pas certain de l'intérêt; autant profiter de ce fruit si croquant et vif en jeunesse. Un vin assez facile d'accès, hédoniste mais également sérieux dans sa structure. Aussi bon seul qu'en mangeant. Bref, on est devant un petit CNP accessible en jeunesse. 90-91


Dernière édition par Alexandre Trudel le Mer 21 Nov 2018 - 21:22, édité 2 fois

Alexandre Trudel

Messages : 1073
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 39
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Pierre Beauregard le Mer 21 Nov 2018 - 20:56

Michel Therrien a écrit:
Pierre Beauregard a écrit:François, la cuvée Le Couchant du domaine Les Pervenches peut en surprendre plus d'un également.

Mais c'est du chardonnay... scratch

On ne parle pas de cépage mais plutôt en référence à ce qu'avait écrit François : très rare qu'un vin produit au Québec me procure autant de plaisir
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2347
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par François Guyot le Mer 21 Nov 2018 - 21:12

Pierre Beauregard a écrit:François, la cuvée Le Couchant du domaine Les Pervenches peut en surprendre plus d'un également.

Merci Pierre pour la suggestion. Je n'ai jamais gouté à cette cuvée mais je connais bien son autre cuvée, les Rosiers, que je trouve bien.

François Guyot

Messages : 131
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Alain Roy le Jeu 22 Nov 2018 - 12:28

Alpilles 2014 Domaine de Trévallon, 90$.

En carafe 2 heures. Fait parti des rhodaniens de style bourguignon de robe ! Rubis moyennement soutenu, orangé au pourtour, limpide, brillant. Oh, ça pue ! Fonds de basse-cour (réduction ???), booze de vache mêlée à la fraîcheur des prés après la pluie. En-dessous, suffoquant, de beaux arômes de fruits rouges frais et épicés. Il faut bien et souvent faire tourner ce jus dans le verre !

Heureusement ça goûte pas ce que ça sent ! L'attaque est franche, le vin est costaud, avec beaucoup de matière brute mais sans lourdeur. Texture souple, fraîcheur, amers nobles, mais ce qui me frappe c'est l'opulence du fruit: rouge, naturel, un brin sucré, un brin acidulé, pulpeux, il trône fièrement au-dessus des autres composantes. Après tout, c'est du jus de fruit ! La finale s'éternise, juvénile et pleine de caractère. C'est très bon, mais ça appelle la garde. Avec le repas, il continue à puer et en bouche, il réussit même à dominer une andouillette. Par contre là je suis pas sûr que je lui fais un compliment !

Lendemain: un autre 2 heures en carafe ! ouf, bouquet définitivement moins puant, pu puant en fait, sur de jolis petits fruits rouges. en bouche, on dirait presque un autre vin, la nuit lui a fait grand bien ! assagi, il a aussi pris du gras. la bête donne accès à sa tendresse ! miam.
avatar
Alain Roy

Messages : 2267
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Patrick Désy le Jeu 22 Nov 2018 - 15:37

François Guyot a écrit:Un vin qui nous as été servis à l'aveugle. Le porteur de la bouteille s'est bidonné pas à peu près à nous écouter pour tenter de deviner la provenance de ce vin. La robe est de couleur cerise assez trouble. On voit que l'on a affaire à un vin non filtré avec toutes ces particules en suspension. Au nez, çà pinotte allègrement avec ces petits fruits des champs (fraise, framboise). La bouche est coulante, vibrante, fraiche avec un petit côté bonbon des plus agréables. Un vrai vin plaisir qui se boit à grande lampée. La grande majorité était sur un beau gamay du beaujolais. Moi j'étais sur un pinot noir. Pour utiliser l'une des expressions favorites de Michelle, au dévoilement de la bouteille nous avions tous l'air d'une belle bande de chevreuils surprise par les phares d'une automobile. Un vin en provenance du Québec, le Domaine du Nival Les Entêtés - Tête de cuvée Pinot Noir 2017. Très rare qu'un vin produit au Québec me procure autant de plaisir. Celui-ci en fût un. Un 90 points bien mérité.

J'ai trouvé le 2017 fort intéressant... pour un vin du Québec. Est-ce que j'en rachèterais une bouteille? Pour faire "découvrir" à d'autres, oui. Pour mon plaisir, non. C'est, du moins, nettement plus convaincant que les vins de chez Pinard et Filles. Ceux des Pervenches sont toujours au sommet qualitatif du Québec, selon moi.


ps/ J'ai passé Les Entêtés à l'aveugle à Jean-Fred. Il a adoré... clown
avatar
Patrick Désy

Messages : 395
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Michelle Champagne le Jeu 22 Nov 2018 - 18:50

Patrick Désy a écrit:
François Guyot a écrit:Un vin qui nous as été servis à l'aveugle. Le porteur de la bouteille s'est bidonné pas à peu près à nous écouter pour tenter de deviner la provenance de ce vin. La robe est de couleur cerise assez trouble. On voit que l'on a affaire à un vin non filtré avec toutes ces particules en suspension. Au nez, çà pinotte allègrement avec ces petits fruits des champs (fraise, framboise). La bouche est coulante, vibrante, fraiche avec un petit côté bonbon des plus agréables. Un vrai vin plaisir qui se boit à grande lampée. La grande majorité était sur un beau gamay du beaujolais. Moi j'étais sur un pinot noir. Pour utiliser l'une des expressions favorites de Michelle, au dévoilement de la bouteille nous avions tous l'air d'une belle bande de chevreuils surprise par les phares d'une automobile. Un vin en provenance du Québec, le Domaine du Nival Les Entêtés - Tête de cuvée Pinot Noir 2017. Très rare qu'un vin produit au Québec me procure autant de plaisir. Celui-ci en fût un. Un 90 points bien mérité.

J'ai trouvé le 2017 fort intéressant... pour un vin du Québec. Est-ce que j'en rachèterais une bouteille? Pour faire "découvrir" à d'autres, oui. Pour mon plaisir, non. C'est, du moins, nettement plus convaincant que les vins de chez Pinard et Filles. Ceux des Pervenches sont toujours au sommet qualitatif du Québec, selon moi.


ps/ J'ai passé Les Entêtés à l'aveugle à Jean-Fred. Il a adoré... clown

et acheté le vignoble! Lol!

Vous êtes les 2e et 3e personnes qui parlent en bien du pinot du Domaine du Nival. J'ai entendu de bons mots sur ce domaine pour la première fois via un petit sommelier prétentieux de mon coin de pays. Ce fut assez pour éloigner mon intérêt. Maintenant, je suis très intriguée. J'ai une nouvelle mission: mettre la main sur une bouteille... Very Happy
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1785
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Yves Martineau le Jeu 22 Nov 2018 - 21:19

Jules Desjourneys Fleurie Chapelle des Bois 2009
J’ignore si cette bouteille était représentative, mais franchement, c’est pas terrible.

Un nez chocolaté, avec des arômes de cerises. L’attaque en bouche est pas trop mal, ronde et mûre, mais le fruit est compoté, c’est boisé, avec une présence d’alcool notable.’ Un vin puissant , certes, mais qui manque cruellement de finesse, la finale est amère et pas du tout harmonieuse. Bouteille imparfaite, ou surévaluée en jeunesse? 83-84 pts

Domaine du Vieux Télégraphe Châteauneuf-du-Pape La Crau 2005
Sans être le plus gourmand, il impressionne par son équilibre, sa texture élégante, surtout pour le millésime. Les tanins sont fondus, harmonieux, le vin délicieux, sur des notes de kirsch et d’herbes de Provence. Un des beaux 2005 que j'ai pris. 92 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5865
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Patrick Ayotte le Ven 23 Nov 2018 - 7:54

Michelle Champagne a écrit:
Patrick Désy a écrit:
François Guyot a écrit:Un vin qui nous as été servis à l'aveugle. Le porteur de la bouteille s'est bidonné pas à peu près à nous écouter pour tenter de deviner la provenance de ce vin. La robe est de couleur cerise assez trouble. On voit que l'on a affaire à un vin non filtré avec toutes ces particules en suspension. Au nez, çà pinotte allègrement avec ces petits fruits des champs (fraise, framboise). La bouche est coulante, vibrante, fraiche avec un petit côté bonbon des plus agréables. Un vrai vin plaisir qui se boit à grande lampée. La grande majorité était sur un beau gamay du beaujolais. Moi j'étais sur un pinot noir. Pour utiliser l'une des expressions favorites de Michelle, au dévoilement de la bouteille nous avions tous l'air d'une belle bande de chevreuils surprise par les phares d'une automobile. Un vin en provenance du Québec, le Domaine du Nival Les Entêtés - Tête de cuvée Pinot Noir 2017. Très rare qu'un vin produit au Québec me procure autant de plaisir. Celui-ci en fût un. Un 90 points bien mérité.

J'ai trouvé le 2017 fort intéressant... pour un vin du Québec. Est-ce que j'en rachèterais une bouteille? Pour faire "découvrir" à d'autres, oui. Pour mon plaisir, non. C'est, du moins, nettement plus convaincant que les vins de chez Pinard et Filles. Ceux des Pervenches sont toujours au sommet qualitatif du Québec, selon moi.


ps/ J'ai passé Les Entêtés à l'aveugle à Jean-Fred. Il a adoré... clown

et acheté le vignoble! Lol!

Vous êtes les 2e et 3e personnes qui parlent en bien du pinot du Domaine du Nival. J'ai entendu de bons mots sur ce domaine pour la première fois via un petit sommelier prétentieux de mon coin de pays. Ce fut assez pour éloigner mon intérêt. Maintenant, je suis très intriguée. J'ai une nouvelle mission: mettre la main sur une bouteille... Very Happy

Moi aussi j'en parle! Par contre mettre la main sur une bouteille sera un défi... peut-être en resto...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3149
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 39
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Michelle Champagne le Ven 23 Nov 2018 - 11:01

Patrick Ayotte a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Patrick Désy a écrit:
François Guyot a écrit:Un vin qui nous as été servis à l'aveugle. Le porteur de la bouteille s'est bidonné pas à peu près à nous écouter pour tenter de deviner la provenance de ce vin. La robe est de couleur cerise assez trouble. On voit que l'on a affaire à un vin non filtré avec toutes ces particules en suspension. Au nez, çà pinotte allègrement avec ces petits fruits des champs (fraise, framboise). La bouche est coulante, vibrante, fraiche avec un petit côté bonbon des plus agréables. Un vrai vin plaisir qui se boit à grande lampée. La grande majorité était sur un beau gamay du beaujolais. Moi j'étais sur un pinot noir. Pour utiliser l'une des expressions favorites de Michelle, au dévoilement de la bouteille nous avions tous l'air d'une belle bande de chevreuils surprise par les phares d'une automobile. Un vin en provenance du Québec, le Domaine du Nival Les Entêtés - Tête de cuvée Pinot Noir 2017. Très rare qu'un vin produit au Québec me procure autant de plaisir. Celui-ci en fût un. Un 90 points bien mérité.

J'ai trouvé le 2017 fort intéressant... pour un vin du Québec. Est-ce que j'en rachèterais une bouteille? Pour faire "découvrir" à d'autres, oui. Pour mon plaisir, non. C'est, du moins, nettement plus convaincant que les vins de chez Pinard et Filles. Ceux des Pervenches sont toujours au sommet qualitatif du Québec, selon moi.


ps/ J'ai passé Les Entêtés à l'aveugle à Jean-Fred. Il a adoré... clown

et acheté le vignoble! Lol!

Vous êtes les 2e et 3e personnes qui parlent en bien du pinot du Domaine du Nival. J'ai entendu de bons mots sur ce domaine pour la première fois via un petit sommelier prétentieux de mon coin de pays. Ce fut assez pour éloigner mon intérêt. Maintenant, je suis très intriguée. J'ai une nouvelle mission: mettre la main sur une bouteille... Very Happy

Moi aussi j'en parle! Par contre mettre la main sur une bouteille sera un défi... peut-être en resto...

Je vais avoir une bouteille, vendredi prochain. À suivre.... Wink
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1785
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Jean-Frédéric Laberge le Ven 23 Nov 2018 - 20:35

Patrick Désy a écrit:
François Guyot a écrit:Un vin qui nous as été servis à l'aveugle. Le porteur de la bouteille s'est bidonné pas à peu près à nous écouter pour tenter de deviner la provenance de ce vin. La robe est de couleur cerise assez trouble. On voit que l'on a affaire à un vin non filtré avec toutes ces particules en suspension. Au nez, çà pinotte allègrement avec ces petits fruits des champs (fraise, framboise). La bouche est coulante, vibrante, fraiche avec un petit côté bonbon des plus agréables. Un vrai vin plaisir qui se boit à grande lampée. La grande majorité était sur un beau gamay du beaujolais. Moi j'étais sur un pinot noir. Pour utiliser l'une des expressions favorites de Michelle, au dévoilement de la bouteille nous avions tous l'air d'une belle bande de chevreuils surprise par les phares d'une automobile. Un vin en provenance du Québec, le Domaine du Nival Les Entêtés - Tête de cuvée Pinot Noir 2017. Très rare qu'un vin produit au Québec me procure autant de plaisir. Celui-ci en fût un. Un 90 points bien mérité.

J'ai trouvé le 2017 fort intéressant... pour un vin du Québec. Est-ce que j'en rachèterais une bouteille? Pour faire "découvrir" à d'autres, oui. Pour mon plaisir, non. C'est, du moins, nettement plus convaincant que les vins de chez Pinard et Filles. Ceux des Pervenches sont toujours au sommet qualitatif du Québec, selon moi.


ps/ J'ai passé Les Entêtés à l'aveugle à Jean-Fred. Il a adoré... clown

Sacré Pat, je re disais que ça venait d'une région fraîche, manque de fruit et de profondeur. Loin d'un 90 points pour moi, plutôt 85 pts. Un Marsannay l'a complètement détruit par la suite. C'était presque gênant.
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 339
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par François Guyot le Sam 24 Nov 2018 - 2:07

Jean-Fred, j’ai été généreux dans l’attribution de ma note et tu peux l’interpréter davantage comme un appui à ce que j’ai mentionné à la fin de mon commentaire, soit qu’il est très rare qu’un vin du Québec me procure du plaisir, d’autant plus qu’il s’agit d’un vin rouge. À l’inverse, je trouve ton 85 points assez sévère. Une telle note représente pour moi un vin inintéressant et je ne crois pas que ce soit le cas avec ce vin.

François Guyot

Messages : 131
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Jean-Frédéric Laberge le Dim 25 Nov 2018 - 21:28

François Guyot a écrit:Jean-Fred, j’ai été généreux dans l’attribution de ma note et tu peux l’interpréter davantage comme un appui à ce que j’ai mentionné à la fin de mon commentaire, soit qu’il est très rare qu’un vin du Québec me procure du plaisir, d’autant plus qu’il s’agit d’un vin rouge. À l’inverse, je trouve ton 85 points assez sévère. Une telle note représente pour moi un vin inintéressant et je ne crois pas que ce soit le cas avec ce vin.

85 pts c'est un vin honnête. Bon sans plus.
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 339
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Patrick Ayotte le Lun 26 Nov 2018 - 6:35

Henri Prudhon & Fils Saint-Aubin 1er Cru En Rémilly 2011

Couleur doré miel assez prononcé. Le vin se goûte bien, n'est pas complètement oxydé comme les 3 dernières ouvertes, mais là je regrette amèrement de ne pas les avoir bues plus tôt. Il m'en reste encore 4-5 sur 2011 et 2012...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3149
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 39
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 2 Déc 2018 - 20:22

Rassurez-vous, en Bourgogne on ne boit pas que bourguignon … trois flacons de haut vol venant d’ailleurs m’ont particulièrement impressionné :

Zind-Humbrecht Clos St-Urbain Rangen de Thann riesling alsace grand cru 2015 : Nez grillé, épicé, avec des notes de cailloux chauds, sur fond de fruits blancs et jaunes. La bouche est pleine, musclée, sauvage, sans impression sucrée ou moelleuse, ni acidité stridente. Le terroir bride ici complètement l’expression aromatique du cépage. Magnifique et décoiffant. Excellent, voire plus.

Guigal La Landonne côte-rôtie 2008 : Nez de fruits noirs, de charbon, d’encre et de viande fumée. Bouche séveuse, charnue, d’une magnifique tenue et dotée d’un éclat rare. Pas de trace d’élevage et des tanins polis au millimètre. Un tour de force dans un « petit » millésime … de ceux qui permettent de voir les grands terroirs … et les grands vignerons. Superbe.

Château Calon Ségur st-estèphe 3e GCC 1996 : Nez typé de cassis, de havane, de graphite, avec un début d’évolution. Ensemble plein, cohérent, digeste, aux proportions classiques, soulignant les grandes qualités de ces indémodables références. Dans la force de l’âge, pour 10 à 15 ans au moins. Excellent, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7928
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 novembre 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum