Derniers sujets
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Semaine du 25 novembre 2018

Aller en bas

Semaine du 25 novembre 2018

Message par Alain Roy le Mer 28 Nov 2018 - 11:44

En la Rue de Vergy 2015, Morey-Saint-Denis, Michel Gros, 85$.

En carafe 1,5 hre. Tendre rubis tout peu soutenu, brillant et limpide comme l'eau. Ça pinote les petites baies rouge fraîches sous la pluie entourées de fleurs, avec soupçons sucrés et boisés. Bouquet des plus chic et inspirant.

Ça caresse dès l'entrée de son velours tout le palais avec sa fine texture, son fruité élégant, sa fraîcheur et ses amertumes de grands écrivains. La finale m'inspire un seul mot: tendresse. Pas de grosse matière ni de virilité ni de stimulation intellectuelle ici, mais de la sensualité, du bonheur simple mais plein, de l'harmonie et de la joie. Je pourrais facilement siffler cette bouteille ce soir ! Menum.

Lendemain: quel bouquet envoûtant...en bouche, du pur plaisir version simple et chic...re-menum !
avatar
Alain Roy

Messages : 2259
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2018

Message par Michel Therrien le Mer 28 Nov 2018 - 11:49

Un village qui te fait plaisir Alain?
Immense les 2015 en Bourgogne!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8351
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2018

Message par Patrick Ayotte le Sam 1 Déc 2018 - 6:20

Belle visite au Vin Papillon cette semaine. Voici quelques-uns des vins bus ce soir là:

Domaine J. Chamonard Morgon Clos de Lys 1997
Jeune et frais, au fruit croquant, belle acidité, complexe et long. Jamais je n’aurais misé sur un vin de deux décennies. Se buvait seul même si le désir de prendre le temps que le vin se révèle à finalement eu le dessus. Superbe (93)

Jean Foillard Fleurie 2013
Un peu timide, mais très élégant et au fruit très plaisant. Tout en équilibre, mais ne semble pas avoir atteint son plateau pour le moment. À ouvrir d'avance ou a garder en cave. Excellent (91)

Georges Descombes Brouilly Vieilles Vignes 2015
Un peu brute et riche en ce moment, il a le potentiel pour être beau, mais là il a besoin d’un repos en cave car n'offre pas de plaisir maintenant (à mon avis). Non noté

Vignoble de l’Arbre Blanc Les Petites Orgues 2014
Totalement brouillon, nature, mais ô combien plaisant, festif, gouleyant. Un coup de cœur. J’ai eu du plaisir c’est ce qui compte rendu là! Très bien+ (90), mais facteur plaisir 95!

L’Anglore Véjade Vin de France 2013
Le moment dans une soirée ou que tu crois que ça achève et qu’au lieu de ça ça continue. C’est ce qui est arrivé avec ce vin que je veux goûter depuis longtemps. Équilibre, fruit assez prononcé, touche d’épice, belle acidité ça se boit tout seul. Excellent (91)

Pinard et Filles Pinot Noir En Équilibre 2016
La "star" d’ici, dans La Presse oui, mais dans le verre aussi. Je le répète il faut goûter à ses vins de vinifiera pour se faire une tête sur leur travail. Celui-ci ne fait pas exception. Pur jus, acidité bien présente, le pinot est reconnaissable, léger funk au nez mais propre en bouche. C’est du bonbon comme vin d’ici. Moi j'adore. Excellent (91)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3146
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 39
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2018

Message par Yves Martineau le Sam 1 Déc 2018 - 11:20

A. et P. de Villaine Bourgogne Côte Chalonnaise La Digoine 2010
Le nez floral, qui pinotte, est assez charmeur. Un vin en finesse, un peu trop acidulé, ce qui le fait paraitre mince. Il prendra plus de dimension après deux heures d’aération, mais l’acidité garde le dessus. Intriguant, mais tout de même décevant. Agréable, sans plus. 86 pts

Domaine de Cambes Bordeaux 2015
Nez très charmeur, sur le fruit frais et les truffes. Vin rond, travaillé, frais, encore marqué par un élevage luxueux mais diablement charmeur, belle dimension, opulent, profond, je suis sidéré! Spectaculaire.

Je n’aimais pas trop cette cuvée à cause du prix, mais sur ce millésime c’est impressionnant. Il montre une rondeur voluptueuse presque rhodanienne, sauf pour la finale (plus droite). Parenté certaine avec le Tertre Roteboeuf: cet objectif de confit frais, dont parle François Mitjaville, qui le pousse à récolter en trois jours max. 91+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5825
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2018

Message par Yves Martineau le Dim 2 Déc 2018 - 12:27

Domaine de Montcalmes Coteaux du Languedoc Les Terrasses du Larzac 2014

Une joie de retrouver ce vieil ami en pleine forme sur ce millésime. Un nez très expressif sur les fruits rouges frais, avec des notes de garrigue et de fleurs. La bouche offre un typique alliage de gourmandise et de finesse, une fraîcheur charmante, avec une texture qu’un bourguignon ne renierait pas, quoique le profil aromatique reste doucement sudiste, avec une petite chaleur en finale. C’est tellement bon et vraiment pas cher pour cette qualité. Meilleur servi frais, il est déjà très ouvert, mais pourrait gagner encore en précision d’ici quelques années, pour ceux qui auront la patience. 92 pts

Château Lagrange (St. Julien) 1989
Nez classique de vieux médoc avec ces notes de boîte à cigare, de cèdre, un peu de cassis noir.

La bouche ne se met en place qu’après plus d’une heure d’aération dans la bouteille (j’aurais pu carafer). Elle offre alors ce beau fruit mûr, presque sucré, qui n’appartient qu’à quelques rares millésimes aussi mûrs dans la région bordelaise, dont 1989. Il a développé une belle complexité aromatique et s’étire longuement dans une finale savoureuse. Il amorce tranquillement sa phase tertiaire avec la sérénité d’un vin abouti. Un très beau bordeaux, qui porte encore l’étiquette de prix SAQ de 43$....92 pts


Dernière édition par Yves Martineau le Dim 2 Déc 2018 - 13:05, édité 1 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5825
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2018

Message par Stéphanie Chénier le Dim 2 Déc 2018 - 12:50

Allo Yves, un peu fatigué ou vraiment vraiment déçu de La Digoine 2010? 2 en 2: ha! ha!
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1898
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2018

Message par Yves Martineau le Dim 2 Déc 2018 - 13:05

Stéphanie Chénier a écrit:Allo Yves, un peu fatigué ou vraiment vraiment déçu de La Digoine 2010?  2 en 2: ha! ha!
Oups! Embarassed doublon retiré..Razz
avatar
Yves Martineau

Messages : 5825
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2018

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 2 Déc 2018 - 20:30

Et un peu de nostalgie suite au retour en me replongeant dans un millésime pour lequel j’éprouve une affection qui ne se tarit pas :

Buisson-Charles Charmes meursault 1er cru 2011 : Couleur pâle et robe brillante. Nez ouvert, de fruits blancs et jaunes, de fleur blanche, à l’élevage discret, voire absent. Bouche déliée, finement satinée, peu grasse, mais de bonne ampleur. Finale pure, concentrée, mais sans amertume, longue et tactile. Une grande bouteille. Beaucoup de race et de finesse dans ce flacon qui n’est pas le plus complexe ni le plus concentré, mais qui me semble parfaitement jouer la partition de ce millésime gracile et élégant. Superbe.

Morey-Coffinet Blanchots-Dessus chassagne-montrachet 1er cru 2011
: Couleur finement dorée, brillante. Nez de fruits jaunes mûrs (pêche, abricot), de crème anglaise et de miel chaud. Bouche large et opulente, charnelle. Finale affadie par l’élevage, dont les notes de caramel au beurre insistantes semblent en réduire la rémanence. Encore jeune, certes, mais j’ai bien peur que les ambitions de l’élevage ne dépassent le potentiel de la matière brute. Bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7908
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum