Derniers sujets
» Adresses sympa Paris
Aujourd'hui à 18:20 par François Guyot

» Semaine du 12 août 2018
Aujourd'hui à 11:46 par Michel Therrien

» New York City
Aujourd'hui à 8:51 par Julien Martel

» Coupe Rogers 2018
Hier à 16:13 par Pierre Beauregard

» Canicule et cave passive
Dim 12 Aoû 2018 - 19:21 par Michelle Champagne

» Semaine ultra-collante du 5 août 2018
Dim 12 Aoû 2018 - 12:55 par Stéphanie Chénier

» Riesling is cool, fuck Chardonnay.
Sam 11 Aoû 2018 - 15:23 par Patrick Pollefeys

» Coup de coeur de l'été
Sam 11 Aoû 2018 - 15:22 par Patrick Pollefeys

» Quartier San Francisco / Napa ou Yountville ?
Sam 11 Aoû 2018 - 13:21 par Vincent Messier-Lemoyne

» Arrivage Cellier du jeudi
Ven 10 Aoû 2018 - 14:03 par Vincent Messier-Lemoyne

» Semaine du 29 juillet 2018
Mar 7 Aoû 2018 - 9:04 par Vincent Messier-Lemoyne

» Toscane, Brunello di Montalcino: suggestions
Lun 6 Aoû 2018 - 22:17 par Stéphanie Chénier

» Semaine collante du 22 juillet 2018
Lun 6 Aoû 2018 - 13:25 par Pierre Beauregard

» Courrier Vinicole Bourgogne 2015
Dim 5 Aoû 2018 - 17:49 par Stéphanie Chénier

» Un comportement à changer!
Sam 4 Aoû 2018 - 12:27 par Olivier Collin

Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine collante du 22 juillet 2018

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Semaine collante du 22 juillet 2018

Message par Yves Martineau le Lun 6 Aoû 2018 - 13:00

Encore une belle soirée de "pêche".... Wink

Cette fois nous avons eu un plaisir fou à comparer deux grosses pointures du millésime 2003, avec un beau roastbeef pêché à la boucherie du village!

Château Cos d'Estournel St. Estèphe 2003
Un vin rond et presque sucré, avec une élégance de prince, c’est absolument délicieux. Superbe équilibre, la finale s’étire longuement, nuancée, sur des notes de cerise, de fumée, suave, doucement épicée. Complexe et magnifique. 95 pts

Château Montrose St. Estèphe 2003  
Superbe aussi, plus jeune moins sucré, spectaculaire mais autrement, droit, minéral et très long, voire interminable, d’une classe extraordinaire. Quelle finesse et quelle profondeur, alors que tout semble facile, çà se boit tout seul mais il accepte volontiers de danser un balai lascif avec le roastbeef. Un Montrose émouvant. 96+ pts


Dernière édition par Yves Martineau le Lun 6 Aoû 2018 - 22:12, édité 1 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5692
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine collante du 22 juillet 2018

Message par Pierre Beauregard le Lun 6 Aoû 2018 - 13:25

Yves, j'ai eu la chance de boire le Montrose 2003 vendredi dernier et c'était en effet grandiose. Le vin du dîner sans conteste. L'élément le plus impressionnant de ce vin est définitivement sa finale qui n'arrête plus de perdurer. Un vin fin et persistant. Une des plus belles réussites du millésime.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2274
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum