Derniers sujets
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


le prix du vin...

Aller en bas

le prix du vin...

Message par Olivier Collin le Lun 29 Oct 2018 - 23:17

Je prends le commentaire de dégustation de Vincent au rebond, à propos du Léoville Barton 2001... Je sais que ce vin est une belle réussite, en plein milieu de son plateau, et il se vend encore aujourd'hui autour de 120$ sur le marché. Vendredi soir passé, autour de notre comparse Yvan, nous avons eu un merveilleux Léoville Barton 1985 qui était sur son plateau, avec encore de jolies notes du millésime accessible que fut 1985, mêlées à des notes d'évolution exquises. Tout plaisait aux convives dans ce vin... et il coûte moins de 150$ sur le marché raisonnable.

Par contraste, je lis le fil de discussion initié par Stéphanie sur le CV sublime Italie... et j'y vois des vins que j'achetais il y a 10 ans 150$ se vendre 750$ sur les millésimes courants! La seule réponse rationnelle à cela, il faut résister et ne pas acheter quoiqu'en disent les merveilleuses critiques sur ces vins, car il ne faut pas se le cacher, les notes sont là parce que le vin doit se vendre... La seule façon pour l'amateur éclairé de résister à une spirale inflationniste cherchant à créer un fossé infranchissable entre le vin des riches (c'est-à-dire les produits dont le but premier est d'impressionner par le prix d'achat) et le vin des autres.

Du grand vin, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses... Tertre-Roteboeuf 1997 est un des vins du millésime à Bordeaux et il s'est vendu à prix raisonnable depuis sa naissance, et Le Sang des Cailloux Floureto 2016 dégusté hier soir est béni des dieux à quelques 37$, tout comme l'était le Chateau Musar 2001 disponible récemment à moins de 70$, ou le Gaussens Longue Garde 2010 qui enterra probablement bon nombre de vins de ce CV...

A un moment donné, il faudra que les oenophiles comprennent l'idée de l'équilibre de Nash et comment l'appliquer dans le monde du vin... pour que chacun y trouve son pied et... que les prix de certains produits (car oui, même ceux-ci, ce sont toujours des produits dans un marché, quelque soit le bel enrobage mis autour) redescendent à des niveaux décents.[/i][/b]
avatar
Olivier Collin

Messages : 2156
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Ludwig Desjardins le Mar 30 Oct 2018 - 8:34

Entièrement d’accord!

Sauf pour Musar 2001 qui est ici très cher... j’achète ce vin 35$ quand je vais en Angleterre c’est inexplicable.

Ludwig Desjardins

Messages : 4757
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Yves Martineau le Mar 30 Oct 2018 - 8:46

D'accord avec toi, Olivier, sauf pour ce commentaire :


La seule réponse rationnelle à cela, il faut résister et ne pas acheter quoiqu'en disent les merveilleuses critiques sur ces vins, car il ne faut pas se le cacher, les notes sont là parce que le vin doit se vendre...

Les critiques sont plutôt là pour vendre des notes, il me semble. Ils réussissent parce qu'ils répondent à un besoin des amateurs, qui ne peuvent s'y retrouver ni tout goûter.

Les vins à prix astronomiques ne reçoivent souvent que la note méritée, sans inflation pour le prix. C'est ainsi qu'on voit qu'un vin moins cher peut en fait être tout aussi bon voire meilleur, après on goûte pour se faire son idée.

Je pense à plusieurs domaines aux prix astronomiques, qui ne reçoivent pas nécessairement les meilleures notes, mais qui se vendent très bien quand même.

À moins que tu ne croies pas au concept de critique indépendant?
avatar
Yves Martineau

Messages : 5799
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par François Guyot le Mar 30 Oct 2018 - 17:12

Olivier, n'est-ce pas illusoire de penser que les œnophiles puissent appliquer l'équilibre de Nash considérant que nous sommes dans un marché où les comportements d'achat sont actuellement totalement irrationnels? Un comportement provoqué par ces profondes transformations que subies le marché du vin depuis quelques années.

D’abord, il y a ce marché de collectionneurs qui ne considèrent plus le vin comme un produit de consommation mais davantage comme un objet d’art. On ne les boit plus, on les collectionne comme les tableaux. Quand on est rendu à payer près de 800,000$ pour une DRC 1945, on ne peut plus vraiment parler d’achat rationnel. Ce marché de collectionneurs a des conséquences néfastes car il attire un grand nombre de spéculateurs.

Ensuite, il faut prendre en considération que le marché du vin est en pleine croissance avec ces marchés émergents qui viennent bousculer sérieusement l’équilibre entre l’offre et la demande. Les prix grimperont en flèche tant et aussi longtemps qu’un nouvel équilibre ne soit atteint.

Les producteurs sont conscients de ces changements et ils en profitent. Pendant ce temps, les amateurs sont mis à rude épreuve et tentent de suivre la parade jusqu’au jour (pas si lointain d’ailleurs) où nous n’aurons plus le choix de modifier nos habitudes d’achat (dans la douleur pour certains). Il faut se faire à l’idée que le marché du vin ne sera plus jamais comme avant.

François Guyot

Messages : 98
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Michel Therrien le Mar 30 Oct 2018 - 18:51

Olivier Collin a écrit:.........et Le Sang des Cailloux Floureto 2016 dégusté hier soir est béni des dieux à quelques 37$...........[/i][/b]

Le pirate que j'ai acheté la semaine dernière pour ma dégustation CNP 2016 de janvier prochain au club de Joliette. Charvin, Clos de l'Oratoire, Clos des Papes, Clos du Mont Olivet seront les autres vins dégustés.

Concernant ce fil de discussion, je plussoie ton commentaire!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Jean-Frédéric Laberge le Mar 30 Oct 2018 - 23:39

C'est un rêve, trop de riches qui achètent sans complexe par rappprt au prix.  Le Québec va devoir se priver de certains vins pendant très longtemps avant qu'ils reviennent à des prix raisonnables. Le vin est devenu populaire dans de gros marchés où il ne l'était pas il y a 20-30 ans. Même en 2008 et 2009 il y avait encore des encans records aux États-Unis en pleine crise.

Leoville Barton a jamais été cher et a toujours été très bon, j'ai reçu mes 2015 la semaine passée payé 125$ en primeur. Grosses quantités pour un vin peu apprécié! Ça sera jamais cher Barton. Offre et demande, la loi du marché. Un Aligoté de Leroy se vend plus cher que du Barton, il y a un problème c'est certain mais c'est la nature humaine de désirer ce qui est difficile d'acquérir.
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 253
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Michelle Champagne le Mer 31 Oct 2018 - 20:50

Dernière lettre circulaire: le Domaine Pattes de Loups entre dans une nouvelle dimension....Côté de Jouan 2015 à 73.25$ et Cru Vaillons 2015 à 80$... affraid
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1756
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Ludwig Desjardins le Mer 31 Oct 2018 - 23:11

Michelle Champagne a écrit:Dernière lettre circulaire: le Domaine Pattes de Loups entre dans une nouvelle dimension....Côté de Jouan 2015 à 73.25$ et Cru Vaillons 2015 à 80$... affraid

Ça mérite juste de rester sur les tablettes...

Ludwig Desjardins

Messages : 4757
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Frédéric Bricaud le Jeu 1 Nov 2018 - 9:35

Pattes Loup...

Frédéric Bricaud

Messages : 443
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 45
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Patrick Désy le Jeu 1 Nov 2018 - 14:47

Michelle Champagne a écrit:Dernière lettre circulaire: le Domaine Pattes de Loups entre dans une nouvelle dimension....Côté de Jouan 2015 à 73.25$ et Cru Vaillons 2015 à 80$... affraid

Aberrant!

Pourtant, pour l'avoir rencontré deux fois à Chablis, Thomas Pico m'a paru un viticulteur beaucoup plus près du vin que de la déraison des prix. Je serais curieux de connaître les marges depuis le prix départ cave, le taux de change, en passant par l'agence, jusqu'à notre cher monopole d'État.

Je vais facilement (et malheureusement) passer mon tour sur ces deux cuvées. (Beaucoup) Trop de bons vins ailleurs à prix décents!
avatar
Patrick Désy

Messages : 368
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Ludwig Desjardins le Ven 2 Nov 2018 - 3:19

Ça se vend 45 euros en France c’est très cher...

Ludwig Desjardins

Messages : 4757
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le prix du vin...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum