Derniers sujets
» Semaine du 18 septembre 2018
Aujourd'hui à 20:29 par Olivier Collin

» Semaine du 25 Septembre 2018
Aujourd'hui à 15:07 par Michel Therrien

» Dégustation Volnay 1er cru 2009
Aujourd'hui à 9:43 par Frederik Boivin

» Privatisation de la Saq
Hier à 21:08 par Francois Fontaine

» Les hipsters et le vin
Sam 22 Sep 2018 - 19:03 par Gael Giraud

» Les tontons à Beaune
Sam 22 Sep 2018 - 18:58 par Michel Therrien

»  Côte-Rotie 2007 vs 2009
Sam 22 Sep 2018 - 9:19 par Michel Therrien

» Vendanges 2018
Ven 21 Sep 2018 - 10:17 par Olivier Collin

» Arrivage Cellier du jeudi
Ven 21 Sep 2018 - 9:29 par Patrick Désy

» Dîner État Major vendredi 21 septembre
Jeu 20 Sep 2018 - 15:51 par Daniel.Thai

» Dégustation Chablis!
Jeu 20 Sep 2018 - 12:58 par Jean-Frédéric Laberge

» Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!
Mer 19 Sep 2018 - 12:30 par Frederick Blais

» Marathon Oasis et demi-marathon de Montréal
Lun 17 Sep 2018 - 22:20 par PhilippeGingras

» Tandem dans le quartier Villeray
Dim 16 Sep 2018 - 19:48 par Pierre Beauregard

» Courrier Vinicole Rhône
Jeu 13 Sep 2018 - 11:06 par Jérôme Berlinguette

Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Semaine du 12 août 2018

Aller en bas

Semaine du 12 août 2018

Message par Michel Therrien le Mar 14 Aoû 2018 - 8:29

Simplement avec une brochette de poulet au Vieux Duluth.....

Chambolle Musigny 2011, Domaine G Roumier
La robe est rubis moyen sans évolution.
Bouquet de framboises, de fraises et de fines épices.
Bouche ronde et joyeuse, tendre et à point! Jolie longueur sur la fraicheur et les épices douces.
J'avais un moins bon souvenir de ce 2011....ça se boit très bien!
16,5/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Patrick Désy le Mar 14 Aoû 2018 - 9:34

Simplement devant le grand lac avec ma douce...

Chapelot 2008, Domaine Raveneau, Chablis premier cru
Robe encore jeune et éclatante, finement dorée. Nez immédiat et qui se complexifie. Fruits blancs, embruns marins, craie, miel. Volume parfait. C'est dense et aérien à la fois. Cylindrique, dirait Mike Therrien. Finale superlative d'une race renversante. Une bouteille immense qui aurait certainement pu se conserver encore longtemps. C'était ma dernière.
19/20

avatar
Patrick Désy

Messages : 321
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par François Guyot le Mar 14 Aoû 2018 - 11:02

François Pinon Vouvray Silex Noir 2015
Coup de cœur pour ce vin. Minéral à souhait au nez. Pomme verte également. L'attaque est riche et la finale saline. À 33$, une sacré aubaine. 90 pts

Domaine des Lambrays Morey-Saint-Denis 1er Cru Les Loups 2009
Robe qui montre des signes d'évolution. Le nez est enivrant, très parfumé, sur les fruits rouges, l'encens et un léger boisé en retrait. Une belle matière en bouche. C'est assez masculin mais le vin n'est pas pour autant dénué de finesse. La finale est toute en fraicheur. J'ai adoré. 91+ pts.

François Guyot

Messages : 53
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Michel Therrien le Mar 14 Aoû 2018 - 11:46

François Guyot a écrit:François Pinon Vouvray Silex Noir 2015
Coup de cœur pour ce vin. Minéral à souhait au nez. Pomme verte également. L'attaque est riche et la finale saline. À 33$, une sacré aubaine. 90 pts

Domaine des Lambrays Morey-Saint-Denis 1er Cru Les Loups 2009
Robe qui montre des signes d'évolution. Le nez est enivrant, très parfumé, sur les fruits rouges, l'encens et un léger boisé en retrait. Une belle matière en bouche. C'est assez masculin mais le vin n'est pas pour autant dénué de finesse. La finale est toute en fraicheur. J'ai adoré. 91+ pts.

Bu dans la dernière année avec ce nez vraiment agréable.....ça pinotte à souhait.
Verticale Domaine des Lambrays

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Michel Therrien le Mar 14 Aoû 2018 - 20:24





Un vin servi en pure aveugle....j'ai patiné un coup!

Castilla y Leon, El Reventon 2014, Daniel Jimenez-Landi
La robe est cerise moyenne et rien tuilé.
Un fruité rouge et noir, des épices dont la réglisse et le poivre.
Bouche gourmande et juteuse, tannins enrobés et fins, belle acidité, finale fruitée et épicée.
Ça se boit comme du bojo mias plus profond et plus de tannins.
J'annonce un vin nature du Nord de l'Italie......mais non du Nord de l'Espagne et plutôt un 100% granache noir.
Beaucoup apprécié ce vin nature non déviant.
17/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Alain Roy le Mer 15 Aoû 2018 - 11:17

Felgaria 2015, Faugères, domaine de Cébène, 65$.

Un Faugères haut de gamme moins cher qu'un bourgogne bas de gamme, awèye on essaie ça Laughing 85% mourvèdre, 15% syrah. En carafe 2 heures. Robe rutilante toute tendrement violine, assez dense et limpide. Effluves subtiles et élégantes de fruits noirs et rouges confits, des épices, pointe de vanille, des fleurs, très beau bouquet qui annonce j'ai l'impression un vin sensuel et gourmand.

En effet ! La texture est grasse, à la limite de l'onctuosité, le fruit est opulent, voluptueux, sucré, et pourtant aucune sensation de lourdeur, au contraire j'en redemande. La finale est absolument salivante et apporte son lot d'épices, d'amers nobles et une tension juste ce qu'il faut pour empêcher que le tout s'écroule. Du corps et de la jouissance au travers une finesse certaine. Coup de coeur, menum !

Lendemain: miam avant-pendant-après le repas, re et re-miam, j'accoure m'en dégoter quelques autres.

Ex Arena 2015, vin de pays Languedoc, domaine de Cébène, 25$.

85% grenache, 15% mourvèdre. En carafe 2 heures. Rubis rutilant, un peu violine, moyennement soutenu et limpide. Bouquet timide, sur le fruit rouge, la pâtisserie, aurais-je affaire à une autre gourmandise ?

Et non ! Un vin fort différent de Felgaria, plus cérébral, austère. L'entrée est franche et présente un fruité rouge sec, une vivacité absente chez l'autre tranche ici le fruit avec aplomb. La finale, un peu mince, revient sur toutes les composantes avec légèreté. Un vin estival, de bonne camaraderie, mais un peu simplet. Tout de même un très bon rqp.

Lendemain: y'a pas bougé ! un très bon p'tit vin frais d'été.
avatar
Alain Roy

Messages : 2199
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 15 Aoû 2018 - 14:41

Inspiré par les récents CR de Michel et Patrick, je me suis farci une petite comparaison chablisienne depuis le bord de la mer :

Dauvissat La Forest chablis 1er cru 2010 : Couleur jaune clair, nez discret, mais relativement profond et captivant. Citron, embruns marins, cailloux chauds et crème fraîche. La bouche est magique, large, pleine, dense, avec ce second souffle à partir du milieu de bouche. Finale expansive, sur des notes de silex, très longue. Un premier cru du niveau d’un grand. Excellent, voire plus.

William Fèvre Preuses chablis grand cru 2008 : Couleur plus dorée. Au nez, on sent un peu d’évolution prématurée (tire éponge, champignons séchés) avec des notes de miel et de citron confit. La bouche offre un beau volume, une texture ample, finement satinée, sans impression grasse. La finale est longue et fraîche, mais terne aromatiquement. Bien, voire un peu plus … mais je pense bien qu’une bouteille en parfait état sera plus réjouissante.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7857
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Michel Therrien le Mer 15 Aoû 2018 - 16:32

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Inspiré par les récents CR de Michel et Patrick, je me suis farci une petite comparaison chablisienne depuis le bord de la mer :


William Fèvre Preuses chablis grand cru 2008 : Couleur plus dorée. Au nez, on sent un peu d’évolution prématurée (tire éponge, champignons séchés) avec des notes de miel et de citron confit. La bouche offre un beau volume, une texture ample, finement satinée, sans impression grasse. La finale est longue et fraîche, mais terne aromatiquement. Bien, voire un peu plus … mais je pense bien qu’une bouteille en parfait état sera plus réjouissante.

Heureusement sous Diam maintenant!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Olivier Giroux le Mer 15 Aoû 2018 - 22:09

Salut Michel!

J'ai encore une bouteille du millésime 2010 de ce vin.
Acheté chez Vila Viniteca à Barcelone à l'été 2012.
Sur CT quelqu'un en a bu trois depuis 16 mois et ses commentaires sont dithyrambiques.
Je prévois passer ça à l'aveugle d'ici peu!  Very Happy

Michel Therrien a écrit:

Un vin servi en pure aveugle....j'ai patiné un coup!

Castilla y Leon, El Reventon 2014, Daniel Jimenez-Landi
La robe est cerise moyenne et rien tuilé.
Un fruité rouge et noir, des épices dont la réglisse et le poivre.
Bouche gourmande et juteuse, tannins enrobés et fins, belle acidité, finale fruitée et épicée.
Ça se boit comme du bojo mias plus profond et plus de tannins.
J'annonce un vin nature du Nord de l'Italie......mais non du Nord de l'Espagne et plutôt un 100% granache noir.
Beaucoup apprécié ce vin nature non déviant.
17/20.
avatar
Olivier Giroux

Messages : 158
Date d'inscription : 06/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Yves Martineau le Sam 18 Aoû 2018 - 9:46

Souper décadent samedi dernier, un ami nous en a mis plein la vue (et la bouche!) en terminant avec ces deux quilles vénérables, la première à bouteille ouverte, l'autre à l'aveugle.

Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Reserve 1990
Nez très discret cave humide, sous-bois, champignons. Il n’a plus le légendaire nez du domaine, mais c’est fort agréable. Bouche délicate, d’une grande finesse, encore un peu sucrée, pas le plus expansif, mais sans doute le plus fin. À boire sans trop tarder, certes, mais c’est encore magnifique, quoique sans doute pas aussi grand qu’il y a 10 ans. 94-95 pts


E. Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1999
Un peu gênant à l’aveugle, car nous attendions tous un pinot à cause du contexte.
Nez chocolat menthol, moderne. Grand vin très fin, avec un fruit mûr et sucré, je cherchais un pinot de millésime mûr. Magnifique et bluffant, avec un équilibre et une finesse exceptionnels. Un style plus Guigal que Côte Rôtie, mais quelle réussite! 96 pts

Auparavant, un superbe Domaine du Château de Chorey (Germain) Beaune 1er Cru Cuvée Tante Berthe 2001, magnifique vin, très fin, je croyais presque à un grand cru. 92-93
avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Yves Martineau le Sam 18 Aoû 2018 - 10:30

Le 2e soir fut toute aussi orgiaque.....On ouvre quoi avec des visiteurs bourguignons? euh.....désolé pour l'absence totale d'originalité, mais on les attendait depuis longtemps, avec des bouteilles réservées pour l'occasion!! Faut bien que les hôtes se fassent plaisir aussi Smile

2E SOUPER À HILLTOP - Lac Memphrémagog (8/11/2018)



  • 2007 Domaine Perrot-Minot Morey St. Denis 1er Cru La Riotte Vieilles Vignes - France, Burgundy, Côte de Nuits, Morey St. Denis 1er Cru

    Beau vin de plaisir, frais et fruité. Pas très large, ni ample, tanins tendres. 91 pts (91 points)

  • 1995 Domaine Marquis d'Angerville Volnay 1er Cru Clos des Ducs - France, Burgundy, Côte de Beaune, Volnay 1er Cru

    Pas une ride! Un vin puissant, droit et austère, pas joyeux, mais il possède une étoffe impressionnante, de la fraîcheur. 91-92 pts
    Bien mieux qu'une bouteille antérieure du même lot. (92 points)

  • 2002 Domaine du Château de Chorey (Germain) Beaune 1er Cru Les Cras Vieilles Vignes - France, Burgundy, Côte de Beaune, Beaune 1er Cru

    Superbe vin juteux et fringant, encore bien jeune, mais le fruit le porte. C’est savoureux et encore tannique, à revoir dans 5 ans. Superbe! 92 pts (92 points)

  • 2005 Domaine du Château de Chorey (Germain) Beaune 1er Cru Cuvée Tante Berthe - France, Burgundy, Côte de Beaune, Beaune 1er Cru

    Une sacré bouteille! Un vin velouté, séveux, tanins ronds. Il y a de l'élevage, mais c’est superbement équilibré, d’une belle profondeur. Minéral et juteux, une très belle surprise de voir à quel point il se boit bien déjà. Grand vin d’une appellation au potentiel méconnu. 94 pts (94 points)

  • 2006 Dominique Laurent Clos de la Roche Vieilles Vignes - France, Burgundy, Côte de Nuits, Clos de la Roche Grand Cru

    Minéral et fin, avec un gras et un fruité charmeur. Excellent, belle longueur et profondeur. Moderne, mais très plaisant, le préféré de plusieurs ce soit là. 93 pts (93 points)

  • 2008 Domaine Armand Rousseau Père et Fils Mazis-Chambertin - France, Burgundy, Côte de Nuits, Mazis-Chambertin Grand Cru

    Nez d'abricots (!), floral ensuite. Bouche ronde et sucrée, c’est fort agréable mais les gens étaient déçus au dévoilement, sans doute avec raison face aux attentes légitimes. Il n'y avait pas beaucoup de fond pour le cru, mais ça reste une bouteille agréable, qui fut simplement déclassée par les précédentes. 90 pts (90 points)

avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Michel Therrien le Sam 18 Aoû 2018 - 15:16

Bref CR de vins festifs...

Volnay 1er cru Clos des Santenots 2010, Jacques Prieur
La robe est rubis de bonne intensité.
Bouquet épicé et réglissé puis des cerises et un peu de cassis. L.évolution apporte des notes florales mauves.
La bouche est tendre et ronde, les tannins sont fins, l'ensemble élégant et avec belle sève en son centre. Belle mâche et je demeure étonné de son accessibilité pour un 2010.....rien d'austère.
17-17,5/20.

1.19 hectares sur les 8 hectares du cru Santenots du Milieu.
Situé sur le cadastre de la commune de Meursault dans son intégralité. Jouxte le 1er cru En Chevret du cadastre de Volnay.


Bonnes Mares 2008, Domaine Bruno Clair
La robe est rubis foncé avec une pointe violacée.
Bouquet de pivoine, fruité noir et notes fumées.
Bouche droite et tendue, pleine et dense, grande fraîcheur avec tannins plus fermes. La finale est fort longue sur les cerises et la pivoine.
Vin plus d'esprit que de charme, plus dense et serré....fort jeune.
17,5/20.
1,51 hectares de la commune de Morey-St-Denis des 15,5 hectares du Grand cru.

Tamara, P.A. et Natacha ont préférés le charme du Clos des Santenots à la puissance du Bonnes Mares. Je les aime pareil!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Alexandre Deslauriers le Sam 18 Aoû 2018 - 15:33

Michel Therrien a écrit:
Bonnes Mares 2008, Domaine Bruno Clair
La robe est rubis foncé avec une pointe violacée.
Bouquet de pivoine, fruité noir et notes fumées.
Bouche droite et tendue, pleine et dense, grande fraîcheur avec tannins plus fermes. La finale est fort longue sur les cerises et la pivoine.
Vin plus d'esprit que de charme, plus dense et serré....fort jeune.
17,5/20.
1,51 hectares de la commune de Morey-St-Denis des 15,5 hectares du Grand cru.


Merci Michel! Fort possiblement une bouteille pour mon plus vieux dans 8 ans!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1188
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Michel Therrien le Sam 18 Aoû 2018 - 16:08

Un grand vin jeune......ne soit pas inquiet.
Ma seule bouteille sur ce millésime mais j'en avais envie.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Yves Martineau le Dim 19 Aoû 2018 - 11:59

Leeuwin Estate Chardonnay Art Series 2012
Beau vin que j’aurais placé, comme les amis, en Chablis 2010. C'est tendu et minéral, d'une belle profondeur. Un plaisir de surprendre les amis bourguignons avec ce type de vins. 92 pts

Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 2004
Nez complexe de laurier, d’anis, de fruit noir, qui évoque beaucoup plus le Rhône sud, comme le disaient avec raison les amis. Le vin est riche et goûteux, assez puissant, il montre beaucoup de fond et de complexité aromatique, un peu d’alcool. Les tanins sont fondus mais le vin parait encore bien jeune, il entame à peine un long plateau de maturité. Un très beau vin. J'aimerais le revoir dans cinq ans, il s'épanouira et s'affinera encore davantage. 93+ pt

Clos Rougeard (Foucault) Saumur-Champigny Les Poyeux 2010
Un nez très typé, végétal noble, avec du poivron rouge rôti, de la canneberge. La bouche est svelte, avec un fruit rouge mûr, concentrée, tendue, d'une belle fraîcheur. Il s'affiche déjà avec une finesse de tanins, et une sensualité exceptionnelles. C’est encore très jeune, trop, mais déjà agréable. La finale d’acier confirme un très grand potentiel de vieillissement. Revoir vers 2025, voire au-delà. 94+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Stéphanie Chénier le Dim 19 Aoû 2018 - 15:17

Hier avec de nouveaux amis dont les goûts présumés m'ont fait sortir de la Bourgogne:

E. Guigal Brune & Blonde Côte-Rôtie 2010
S'est ouvert depuis 2015 car épaulé en début d'après-midi, non carafé. Aurait pu visiter la carafe 30-60 minutes pour atténuer encore l'élevage mais plus digeste qu'auparavant. Demeure un style un peu moderne pour moi mais c'est très bon.  J'ai toutefois préféré le suivant...

Jean-Luc Jamet Côte-Rôtie Les Terrasses 2013
Ma première expérience avec ce vigneron, car je n'ai goûté que le Côte-Rôtie de son frère Jean-Paul depuis la séparation du domaine familial.  PNP.  Beaucoup de finesse, de complexité dans une texture caressante mais aucun maquillage apparent.  Un peu plus évolué que ce à quoi je me serais attendu car ça me semble à point: un vin qui évolue plus rapidement et qu'on n'a donc pas besoin d'attendre d'entamer nos RÉER pour le boire?  Ou encore le style du vigneron qui met en valeur le côté féminin du vin?  Mon rouge de la soirée.

Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape 2010
Épaulé vers 14h, carafé à 18h et servi à 20h.  L'aération lui a fait du bien.  C'est encore toutefois très jeune, pas mal tannique, sur les fruits noirs cuits avec un chaleur modérée et un élevage léger-modéré.  Tout-de-même équilibré mais idéalement à oublier en cave encore longtemps.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1861
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par PhilippeGingras le Lun 20 Aoû 2018 - 9:59

2016 Dönnhoff Riesling trocken

De retour après quelques semaines de vacances.
J'ai bien aimé ce petit vin à 25$.Léger,un petit vin d'été à 11.5%.
Des notes d'agrumes (citrons et oranges).Fraise pas mûr (blanche).
Léger gasoline.Acidité bien marqué mais bien dosé.
Vraiment bien.
90 pts.
avatar
PhilippeGingras

Messages : 1097
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 36
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 août 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum