Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Club de dégustation Joliette

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 17 Oct 2017 - 18:31

Peut-être ai-je l'épiderme trop sensible actuellement, mais je trouve la blague poche... J'ai dans l'impression avec certains commentaires des derniers temps que le fait de ne pas faire de CR sur une base régulière t'enlève automatiquement de la crédibilité!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1193
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Alain Roy le Mar 17 Oct 2017 - 18:42

Alexandre Deslauriers a écrit:Peut-être ai-je l'épiderme trop sensible actuellement, mais je trouve la blague poche... J'ai dans l'impression avec certains commentaires des derniers temps que le fait de ne pas faire de CR sur une base régulière t'enlève automatiquement de la crédibilité!

Quoi, comme Stéphanie et la chasse à l'orignal ? C'était bien drôle pourtant ! D'ailleurs, je pense qu'elle finissait vendredi passé ! rendeer
avatar
Alain Roy

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 17 Oct 2017 - 18:48

Alain Roy a écrit:
Alexandre Deslauriers a écrit:Peut-être ai-je l'épiderme trop sensible actuellement, mais je trouve la blague poche... J'ai dans l'impression avec certains commentaires des derniers temps que le fait de ne pas faire de CR sur une base régulière t'enlève automatiquement de la crédibilité!

Quoi, comme Stéphanie et la chasse à l'orignal ? C'était bien drôle pourtant ! D'ailleurs, je pense qu'elle finissait vendredi passé ! rendeer

Je n'ai vraiment aucune idée de ce que tu fais allusion Alain Embarassed Question Je n'ai rien vu passer! Mais mon commentaire était d'allure générale, sans cibler qui que ce soit!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1193
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par PhilippeGingras le Mar 17 Oct 2017 - 19:48

Alexandre ! Ce n’était qu’une boutade !
Je ne fait pas de CR tout le temps moi de même .
Je ne visait personne mais la gang de Michel qui y seront en novembre était mon pour la plupart sur CS.
Je connais pas Mario mais je connais Andre et Olivier légèrement pour les taquiner un peu . Wink
avatar
PhilippeGingras

Messages : 1098
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 36
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Olivier Collin le Mar 17 Oct 2017 - 20:13

Moi je l'ai trouvée drôle... ayant passé des centaines d'heures à écrire des CR, des articles, etc sur TWA et, par la suite ayant contribué une certaine quantité de textes et de dégustations sur LPEL.

On est dus pour une CNdP 2015 qui se finira aux petites heures Philippe! Twisted Evil
avatar
Olivier Collin

Messages : 2148
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par PhilippeGingras le Mar 17 Oct 2017 - 20:24

Oui !

Et en plus j’ai même pas connus CS !
Il y a moyen de lire les vieilles conversations?
avatar
PhilippeGingras

Messages : 1098
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 36
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Francois Fontaine le Mar 17 Oct 2017 - 21:24

Olivier Collin a écrit:Moi je l'ai trouvée drôle... ayant passé des centaines d'heures à écrire des CR, des articles, etc sur TWA et, par la suite ayant contribué une certaine quantité de textes et de dégustations sur LPEL.

On est dus pour une CNdP 2015 qui se finira aux petites heures Philippe! Twisted Evil

Apres le 13 nov SVP mais oui, on se la refait cette classique l'a!

Francois Fontaine

Messages : 140
Date d'inscription : 26/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Michel Therrien le Mer 18 Oct 2017 - 7:39

PhilippeGingras a écrit:Oui !

Et en plus j’ai même pas connus CS !
Il y a moyen de lire les vieilles conversations?

Je ne pense pas......malheureusement.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8247
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Stéphanie Chénier le Mer 18 Oct 2017 - 8:04

Alain Roy a écrit:
Alexandre Deslauriers a écrit:Peut-être ai-je l'épiderme trop sensible actuellement, mais je trouve la blague poche... J'ai dans l'impression avec certains commentaires des derniers temps que le fait de ne pas faire de CR sur une base régulière t'enlève automatiquement de la crédibilité!

Quoi, comme Stéphanie et la chasse à l'orignal ? C'était bien drôle pourtant ! D'ailleurs, je pense qu'elle finissait vendredi passé ! rendeer
Je pense qu'Alain veut dire que je fais moins de CR pendant la chasse parce que je suis dans la bois.
Ha! Ha! La chasse et la pêche ne font pas partie de mes passions.

Laughing
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1868
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Alain Roy le Mer 18 Oct 2017 - 10:49

Cou'donc, y'a juste moi qui l'a vu passer, c'est toi Stéphanie qui croyait que certains pauléens étaient partis à la chasse à l'orignal Laughing


"Re: Semaine du 17 septembre

Message par Stéphanie Chénier le Dim 24 Sep 2017 - 16:24
Merci Simon pour le CR!
Sans toi et Michel, je pensais que tout le monde était "rentré" dans le bois pour la chasse à l'orignal!"



avatar
Alain Roy

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Stéphanie Chénier le Mer 18 Oct 2017 - 13:05

Alain Roy a écrit:Cou'donc, y'a juste moi qui l'a vu passer, c'est toi Stéphanie qui croyait que certains pauléens étaient partis à la chasse à l'orignal Laughing


"Re: Semaine du 17 septembre

Message par Stéphanie Chénier le Dim 24 Sep 2017 - 16:24
Merci Simon pour le CR!
Sans toi et Michel, je pensais que tout le monde était "rentré" dans le bois pour la chasse à l'orignal!"



Alain, tu sembles avoir une meilleure mémoire que moi!
Razz

Effectivement ici, la chasse a des répercussions presqu'équivalentes aux finales du Canadien pour la coupe Stanley: les urgences sont presque vides et on a de la difficulté à combler les plages horaires de rendez-vous.

Et puis, quand la chasse se termine, l'affluence explose: douleurs abdominales par excès d'alcool et de gras ("crises de foie") ou manque de fibres (diverticulites); chutes des caches dans les arbres avec des fractures; etc.

Shocked
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1868
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Patrick Pollefeys le Mer 18 Oct 2017 - 15:53

PhilippeGingras a écrit:Oui !
Et en plus j’ai même pas connus CS !
Il y a moyen de lire les vieilles conversations?

La Wayback Machine donne un aperçu de quelques sujets:
http://web.archive.org/web/20060105104459/http://www.crusetsaveurs.com:80/

Par contre, il fallait s'identifier pour les interventions. Il n'est donc pas pas possible de revoir de vieilles conversations.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 628
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Michel Therrien le Mer 18 Oct 2017 - 15:58

Patrick Pollefeys a écrit:
PhilippeGingras a écrit:Oui !
Et en plus j’ai même pas connus CS !
Il y a moyen de lire les vieilles conversations?

La Wayback Machine donne un aperçu de quelques sujets:
http://web.archive.org/web/20060105104459/http://www.crusetsaveurs.com:80/

Par contre, il fallait s'identifier pour les interventions. Il n'est donc pas pas possible de revoir de vieilles conversations.


WOW
J'aurais bien aimé relire un peu en tant qu'ex Sommelier ou autre grand titre!
Je m'appelais wineboy et toi Pango! Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8247
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Mario Vaillancourt le Mer 18 Oct 2017 - 20:13

PhilippeGingras a écrit:La dernière fois qu'ils ont fait un CR ils étaient avec CS avec leurs pin.

Je suis bien trop jeune pour avoir fait partie de Crus et Saveurs!!! Very Happy
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 1091
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Ludwig Desjardins le Mer 18 Oct 2017 - 23:51

Olivier Collin a écrit:Moi je l'ai trouvée drôle... ayant passé des centaines d'heures à écrire des CR, des articles, etc sur TWA et, par la suite ayant contribué une certaine quantité de textes et de dégustations sur LPEL.

On est dus pour une CNdP 2015 qui se finira aux petites heures Philippe! Twisted Evil

La dernière fois qu’on a fait une dégustation Chateauneuf il me semble que Philippe a quitté bien avant les petites heures du matin car il était en pleine saison de reproduction. Laughing

Ludwig Desjardins

Messages : 4733
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par PhilippeGingras le Jeu 19 Oct 2017 - 6:43

Ça marché ! Mais quelques mois plus tard avec la saison du bojo!
Il faut la faire en hiver avant que la saison de reproduction recommence cat
avatar
PhilippeGingras

Messages : 1098
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 36
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 19 Oct 2017 - 23:20

PhilippeGingras a écrit:Ça marché ! Mais quelques mois plus tard avec la saison du bojo!
Il faut la faire en hiver avant que la saison de reproduction recommence cat

Faut que les vins arrivent...

Ludwig Desjardins

Messages : 4733
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Alexandre Trudel le Ven 20 Oct 2017 - 11:53

Ludwig Desjardins a écrit:
PhilippeGingras a écrit:Ça marché ! Mais quelques mois plus tard avec la saison du bojo!
Il faut la faire en hiver avant que la saison de reproduction recommence cat

Faut que les vins arrivent...

Charvin 2015 la semaine prochaine...

Alexandre Trudel

Messages : 1063
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Domaine Felettig

Message par Michel Therrien le Mer 28 Fév 2018 - 20:28

GILBERT ET CHRISTINE FELETTIG (CHAMBOLLE-MUSIGNY)
Les débuts de cette famille d’origine italienne en Bourgogne remontent aux années 1960, lorsqu'Henri, père de Gilbert et Christine, s'installe à Chambolle-Musigny en reprenant 2ha transmis par ses parents. Henri est animé par une volonté d’accroître son vignoble, l’amenant à 9ha au début des années 1990, alors que ses enfants commencent à s’impliquer au domaine. Cette volonté est également celle de Gilbert et Christine, qui gèrent maintenant cette exploitation de 12.5ha qui va de Gevrey-Chambertin à Nuits-St-Georges, totalisant plus de 100 parcelles (!) et représentant 20 crus (un grand cru, 10 premiers crus, dont sept sur Chambolle, six communaux et trois régionaux).
C’est en 2003 toutefois que la réelle passation à la troisième génération se produit. Gilbert, responsable des travaux aux vignes et à la cave, n’aura de cesse d’améliorer le niveau qualitatif des vins en reprenant le travail des sols, éliminant les intrants chimiques, bannissant les levures exogènes, contrôlant mieux les températures de fermentation, limitant les pompages et précisant les élevages. Toutes ces initiatives porteront fruit. D’abord remarqué par Coates au milieu des années 2000, sa consécration viendra d’un collègue vigneron, et pas le moindre. Christophe Roumier dira que les meilleurs 2013 produits à Chambolle l’ont été par Felettig! La rumeur s’emballe et les journalistes rivalisent de superlatifs (que ce soit Neal Martin, Allen Meadows ou John Gilman). La dernière reconnaissance en date vient du Decanter Magazine qui a nommé le domaine parmi les cinq grands de demain de la Bourgogne aux côtés de Thomas Pico, Maxime Cheurlin, Pierre Boisson et Alexandre Moreau.
Malgré tant d’attention médiatique, Gilbert et Christine sont demeurés humbles, accueillants et besogneux. Cette célébrité naissante n’a pas encore trop eu d’effet sur les prix, qui demeurent quasi angéliques dans le contexte bourguignon actuel, surtout en Côte-de-Nuits.

Quelques points:
Les sols sont labourés, la vigne bénéficie d'ébourgeonnage et l'effeuillage est pratiqué selon les années. Une pré-macération est effectuée sur quelques jours et le temps de cuvaison est de 2-3 semaines. Peu de VE en 2015 mais de 20% à 100% selon les cuvées en 2016.
Le rendement est amputé par le gel de 60-70% pour le millésime 2016.
La cuvée Le Clos Le Village est un monopole de 0,5 ha. Guyon indique plutôt Du Village.
Les vignes de la commune de Vosne proviennent du mari de Christine Felettig.
Seul Domaine à revendiquer le 1er cru Les Carrières





Dégustation Domaine Felettig 2015

Étant un des Bourguignols, je vais tenter le plus possible d'être objectif mais pas facile.
Nous avons fait deux visites au Domaine soit le 2 mai et le 20 novembre en 2017.

Hautes-Côtes de Beaune blanc En Vallerot 2015 37.50$ I.P.
0,5 ha. Robe jaune pâle aux reflets verts. Poires épicés, fleurs blanches. Bouche ronde, peu grasse, un peu de croque en milieu de bouche, finale quasi saline et de bonne longueur. Agréablement surpris. 15,5-16/20.

Hautes-Côtes de Nuits rouge 2015  37.50$ I.P.
La robe est rubis pâle. Fruité rouge et fines épices....ça pinotte. Vin frais, droit et fin avec finale ayant une pointe de poivre agréable. Longueur honnête. 15,5/20.



Vosne-Romanée 2015 90.50$ I.P.
0,40 ha. Fruité rouge légèrement confit et de belle intensité avec fond épicé. Nez séduisant. Velouté en attaque, croquant en milieu de bouche, le tout se charpente en fin de bouche avec fraîcheur et tonicité Potentiel indéniable mais un charme sérieux en même temps. Coup de coeur. 17/20.

Vosne-Romanée 1er cru 2015 133.00$ I.P.
Cuvée ronde de 0,11 ha Petits-Monts et 0,05 ha Chaumes.
Un nez plus retenu avec fruité noir, touche iodée et sapinage.
Bouche large et ronde, belle mâche, sève en son milieu, un peu aérienne au finale. Élégance et profondeur. Près du grand vin. 18/20.



Chambolle-Musigny VV 2015 80.00$ I.P.
3 ha de vignes avec une vingtaine de parcelles différentes. Une cuvée 100% égrappée cette année.
Fruité rouge et noir avec des cerises surtout. Un peu de terre humide et de fines épices.
Ample et souple, tannins fins, ensemble délicat et soyeux. Plus fin que riche.Belle longueur.
Fort typé. 16,5-17/20.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Fuées 2015 117,50$ I.P.
0,33 ha. La robe foncée de la soirée. Nez intense avec touche boisée. Fruité noir,épices aussi noires et de la cannelle. Bouche droite, charpentée, belle densité en milieu de bouche, très longue finale fraîche, tendue et épicée avec un peu de fumée en finale. Aura besoin de temps. Un vin masculin pour l'appellation.....à la Barthod. 17,5+.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Gruenchers 2015 125.00$ I.P.
0,25 ha.....5 ares proprio et un peu d'achats de moût.
La robe est rubis moyenne.
Nez avec un peu de cendre et des pierres concassées. Le fruité est un peu rouge mais surtout noir derrière cette impression de roches!
Vin à l'attaque ronde et ample. On y croque doucement, vin de charme, belle longueur avec pointe de café. Vin préféré du groupe....mon °3 derrière Vosne 1er et Fuées.
17-17,5.




_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8247
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Patrick Désy le Jeu 1 Mar 2018 - 11:12

Patrick Pollefeys a écrit:
PhilippeGingras a écrit:Oui !
Et en plus j’ai même pas connus CS !
Il y a moyen de lire les vieilles conversations?

La Wayback Machine donne un aperçu de quelques sujets:
http://web.archive.org/web/20060105104459/http://www.crusetsaveurs.com:80/

Par contre, il fallait s'identifier pour les interventions. Il n'est donc pas pas possible de revoir de vieilles conversations.

WoW ! Merci! De bons souvenirs!

l'Ermite
avatar
Patrick Désy

Messages : 348
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Yves Martineau le Jeu 1 Mar 2018 - 12:42

Excellent cr Michel, merci!

p.s.: sais tu pourquoi ces choix différents: Peu de VE en 2015 mais de 20% à 100% selon les cuvées en 2016.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5757
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Michel Therrien le Jeu 1 Mar 2018 - 13:23

Yves Martineau a écrit:Excellent cr Michel, merci!

p.s.: sais tu pourquoi ces choix différents:  Peu de VE en 2015 mais de 20% à 100% selon les cuvées en 2016.

Le gel au printemps 2016 a eu pour effet une baisse de plus de 60% de la récolte.
La maturité étant au RDV, comme en 2015, et afin d'augmenter le volume en cuve par la VE, la vinification se fait plus facilement comme la maîtrise des acidités.

ps: ce que j'ai compris.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8247
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Domaine Lucien Boillot 2015

Message par Michel Therrien le Dim 8 Avr 2018 - 17:28

La dégustation de mars a été celle des vins du Domaine Lucien Boillot.
Nous avons dégusté les vins du grand millésime 2015. Une visite le 21 novembre 2016 nous avait permis de les déguster sur fûts alors qu'en mai 2017 et en novembre 2017, ce sont les 2016 qui furent dégustés.


Voici une présentation de Domaine.



Fondé en 1950 par Lucien Boillot, originaire de Volnay, le domaine est aujourd’hui dirigé par Pierre Boillot (épaulé par son épouse Sophie). En 2003, Pierre s’est séparé de son frère Louis (marié à Ghislaine Barthod et maintenant installé à Chambolle-Musigny). Totalisant aujourd’hui environ 7ha de vignes, il se partage entre la Côte de Nuits (60%) et la Côte de Beaune (40%), ce qui rend une dégustation au domaine toujours des plus instructives sur le caractère d’un millésime. Une des clés du domaine est son patrimoine de vignes, marqué par une forte proportion de vieilles vignes (la plus jeune – Volnay 1er cru Les Brouillards – ayant été plantée en 1984), le domaine exploite une des parcelles les plus anciennes de la Côte d’Or. En effet, la parcelle de Nuits-Saint-Georges 1er cru Les Pruliers a été plantée à la fin du 19e siècle!

Le style préconisé par le domaine est incontestablement classique. Rendements mesurés, égrappage intégral (20% de VE en 2015), peu de bois neuf (30% maximum) et élevages longs (16 à 18 mois) sur deux hivers afin de bien clarifier les vins et d’éviter tout collage ou filtration avant la mise en bouteille. Les vins produits sont profonds et séveux, sans jamais être démonstratifs. Ils s’adressent aux amateurs avertis et patients, car s’ils peuvent parfois paraître un peu stricts dans leur prime jeunesse, ils évoluent magnifiquement, en développant beaucoup de nuances aromatiques.

Assurément à l’image des vins qu’il produit, Pierre Boillot est un homme discret et besogneux, qui ne cherche pas les lumières des médias, préférant l’éclairage tamisé de sa cave. Les informations sur le domaine ne sont pas les plus accessibles et peu de « professionnels » notent la production du domaine, ce qui n’a pas empêché Pierre Boillot de constituer une clientèle fidèle d’amateurs de vins authentiques. Son plus grand client, et importateur le plus connu, est assurément Kermit Lynch (depuis 1982), qui a beaucoup fait pour la renommée du domaine, lui qui compte dans son célèbre portefeuille certains des plus grands producteurs de Bourgogne, mais plus largement, de France et d’Italie.



Un court CR des vins dégustés.

La première série et 3 vins : 1 régional et 2 Village

Bourgogne rouge 0,92 ha (2/3 Gevrey, 1/3 volnay)
Fruité noir bien frais. Vin à la rondeur fine, peu gras, tannins fins. Souple et agréable. 15/20.

Volnay 0,44 ha
Fruité noir dont les cerises, des épices et quelques fleurs bleus. Vin droit, plutôt viril avec une petite mâche. Faudra lui donner 2-3 ans pour s'ouvrir. 15,5/20.

Gevrey-Chambertin 2,3 ha, assemblage d'une douzaine de parcelles.
Un peu de chocolat brun, de la réglisse et un fruité plus rouge.
Beau volume, mâche en son centre, meilleur équilibre entre charpente et chair. 16-16,5/20.





La seconde série : 6 premiers crus

Volnay 1er cru Les Brouillards 0,18 ha
Fruité rouge, notes florales et épicées.
Beau volume, rondeur d'attaque velouté en milieu de bouche, finale plus ferme. Bel avenir.
Net gain en terme de densité de vin p/r aux villages. 16,5-17/20.

Volnay 1er cru Clos des Angles 0,54 ha (nom de Clos x 2014...découverte du cadastre)
Peu de propriétaires....D'Angerville, Louis Boillot et Nicolas Rossignol.
Nez moins expressif avec pointe menthol. Mâche, sève et puissance. Beaucoup de vin.
Patience et ça sera une belle bouteille. Vin sérieux et salivant en même temps. 17,5/20.

Pommard 1er cru Les Fremiers 0,29 ha
Notes réduites et sanguines. Moins de volume, allie puissance en attaque et finale plus souple et salivante. Besoin d'air et de temps pour ce millésime. Beaucoup aimé par le groupe. 17/20.

Pommard 1er cru Les Croix Noires 0,17 ha
De VV de 1928. Peu de producteurs....Courcel, frères Boillot, Nicolas Rossignol)
Fruité noir, épices et notes terreuses, fumées.
Bouche puissante, charpentée au volume cylindrique et concentrée. La sève remonte en finale.
Grande réussite et mon coup de coeur de la soirée....je ne m'attendais pas à tant. 18/20.

Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cherbaudes 0,40 ha
Fruité rouge plus confit, fines épices, réglisse rouge.
Vin à la fois rond et plein. C'est croquant et élégant avec finale un peu poivrée.
Vin gourmand et plus solaire. 17,5/20.

Nuis-St-Georges 1er cru Les Pruliers 0,27 ha
Un fruité rouge et noir avec notes fumées et de fleurs mauves.
La bouche est dense et juteuse serrée. Une croque sérieuse! Beaucoup de vin et de matière.
Les VV de la fin du XIX ont donné du beau jus! 18-18,5/20.




Conclusions personnelles
Belle réussite.
Des vins qui ressemblent aux 2010.
Des vins purs, précis et avec énergie.
Les vins de la commune de Volnay semblent plus masculins et virils que ceux de Pommard à cet âge.
Coup de coeur du groupe autour de Fremiers, Croix Noires et Pruliers.

ps: je commence à aimer de plus en plus les vins de la commune de Pommard....à suivre.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8247
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Domaine Pernot-Bélicard

Message par Michel Therrien le Sam 21 Avr 2018 - 14:59

Dégustation avril 2018 au Club de Joliette

Un nouveau Domaine représenté par les Bourguignols. Un jeune, Philippe Pernot, qui promet beaucoup sur la commune de Puligny-Montrachet. Philippe est le petit-fils de Paul Pernot (domaine historique du Puligny avec un parcellaire de rêve ... Bienvenues, Bâtard, Folatières, Clos de la Garenne et Pucelles), donc les grands terroirs, il connaît!

En même temps un CR de visite du 24 novembre 2017.
Dégustation sur fûts des 2016.



DOMAINE PERNOT-BELICARD de PULIGNY-MONTRACHET

Philippe Pernot est issu d’une des rares grandes familles vigneronnes de Puligny (avec les Leflaive et les Carillon). La hauteur de la nappe phréatique empêchant des caves enfouies, le village a plus souvent été mis de l’avant par les grandes maisons de négoce qui achetaient les raisins aux vignerons locaux, à la notable exception des familles mentionnées ci-haut. Bien que Philippe en soit issu, le domaine familial (Paul Pernot) est toujours dirigé par la génération qui le précède. Ce sont donc les vignes de sa belle-famille qu’il exploite.

Totalisant près de 6ha, exclusivement planté en blanc, le domaine ne pratique la mise en bouteille que depuis une petite dizaine d’années, lorsque Philippe a décidé de commencer à vinifier à la retraite de son beau-père. De 8 000 bouteilles sur son premier millésime (2009), le domaine en produit maintenant environ 35 000 et ne vend plus rien au négoce. La mise en bouteille n’a pas été la seule innovation apportée par Philippe. Il a réduit l’utilisation d’intrants chimiques à la vigne et allonger les élevages. En 2013, il s’est équipé d’une table de trie au chai (ce qui est plutôt rare sur les blancs) et à commencer à presser en raisins entiers. De plus, il a réduit la proportion de bois neuf par rapport à ce qui faisait lorsqu’il œuvrait au domaine familial, la ramenant entre un quart et un tiers selon les cuvées. Philippe a aussi dû développer ses marchés à l’exportation, comme les États-Unis, la Royaume-Uni, l’Europe du nord et maintenant le Québec. La réputation dont il jouit auprès de ses collègues vignerons pour le sérieux de son travail a contribué à l’émergence de ce jeune, mais déjà excellent, domaine.

Pernot-Belicard a à sa charge de magnifiques terroirs. En plus de jolis génériques (sur 2.3ha), le domaine produit un Meursault Vieilles Vignes (0.7ha), un Puligny-Montrachet (sur 1.2ha, issu de l’assemblage de sept parcelles), un Beaune 1er cru Pertuisots (0.46ha), trois premiers crus sur Puligny (Champ Gain sur 0.19ha, Champ Canet sur 0.2ha et Perrières sur 0.55ha) ainsi que le très célèbre Meursault 1er cru Perrières (0.24ha idéalement situé sans le « plat des Perrières » sis entre le Clos des Perrières et Champ Canet, sur Puligny).


Vins pour la patience et un court exposé.

La commune de Puligny-Montrachet : moins de 400 habitants
Le gentilé : les pulignieusiens.....pas très beau!
Altitude environ 230 m ad plus de 360 mètres.
Environ 115 hectares en village
Environ 100 hectares en 1er cru. Il y en a 17.
Environ 21 hectares en Grand Cru. Il y en 4 dont deux exclusifs soit Bienvenues-Bâtard-Montrachet et Chevalier-Montrachet alors que Bâtard et Montrachet un poil > 50%.
Grande majorité en chardonnay. Un peu de PN à Blagny et dans les Caillerets.
Nappe phréatique haute à 50 cm de la surface. Peu de cave creusée et moins de producteurs locaux. Il faudra attendre le milieu du XXe siècle afin d'avoir matériaux isolants et climatisation pour cave en surface.


Toutes les bouteilles furent ouvertes / épaulées 2 heures avant le service. Prix IP, frais inclus.
Les vins sont servis à 10°.




Beaune 1er cru Pertuisots 2016 (67,50$) 0,46 ha
Robe jaune paille. Pâte d'amande et citronnelle. Droit, fin et délicat comme un chablis! 16/20.

Puligny-Montrachet 2016 (91,50$) 1,20 ha, cuvée ronde de 6 parcelles.
Robe paille aux reflets verts. Vin plus large qui demeure fin. On y croque un peu. Minéralité plus tactile en finale. Joli vin qui me semble bien typé. 16,5/20.




Les premiers crus en présentation chaussette (semi-aveugle)

Puligny-Montrachet 1er cru Champ-Canet 2016 (133,50$) 0,20 ha
La robe est jaune pâle aux reflets verts.
Un peu de pain grillé, agrumes puis fruits à chaire blanche et notes de silex.
Vin fin et rond en attaque, peu gras,  son centre est tendre et la finale longue et salivante.
Équilibre et typicité d'école. 17/20. Je pensais à Champ Gain et donc interverti les 2 premiers.

Puligny-Montrachet 1er cru Champ-Gain 2016 (133,50$) 0.19 ha
La robe est un rien plus foncé que les vins précédents et identique aux suivants.
Jaune pâle aux reflets verts.
Bouquet de fruit jaune et de fleurs jaunes avec un peu de crème pâtissière (seule perception de boisé). Bouche cylindrique et de belle densité, longue finale saline et florale. 16,5-17/20.


Puligny-Montrachet 1er cru Perrières 2016 (133,50$) 0,55 ha
Citronnelle, pomme juteuse et fleur blanche avec fines épices. Le plus beau nez.
Bouche droite et pleine à la forme cylindrique, ça demeure frais / précis / délicat....signature des vins du domaine. 17,5/20.

Meursault 1er cru Perrières 2016 (165$) 0,24 ha
Des poires, un peu d'ananas frais, un rien de noisettes et de beurre.
Vin à l'attaque ronde et plus grasse. Large mais craquant en son milieu de bouche, texture plus riche mais soutenue par une belle acidité. La finale saline et fort longue. Vin de garde mais déjà un grand plaisir. 18/20. Du bonheur.

ps: 5 personnes /12 ont bien identifié le vin murisaltien (plus beau gentilé!) alors que 4 l'ont pris pour le Champ-Canet.....quelques dizaines de mètres! Pas trop bête!



_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8247
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Patrick Désy le Lun 23 Avr 2018 - 9:13

Michel Therrien a écrit:

Beaune 1er cru Pertuisots 2016 (67,50$) 0,46 ha
Robe jaune paille. Pâte d'amande et citronnelle. Droit, fin et délicat comme un chablis! 16/20.

Puligny-Montrachet 2016 (91,50$) 1,20 ha, cuvée ronde de 6 parcelles.
Robe paille aux reflets verts. Vin plus large qui demeure fin. On y croque un peu. Minéralité plus tactile en finale. Joli vin qui me semble bien typé. 16,5/20.


Salut Mike,

J'ai ouvert ces deux vins en fin de semaine.

J'ai trouvé le Beaune Pertuisots assez riche avec des notes exotiques bien senties, mais avec de la retenue et une minéralité certaine en finale. La comparaison avec un cru de Chablis comme Valmur, Blanchot ou Butteaux sur un millésime chaud (tactile rond en bouche) pourrait effectivement faire du sens. Très bon, voire excellent. 16,5/20

Le Puligny village, quant à lui, a immensément plu. Plus large, avec les mêmes notes de fruits tropicaux, mais sans excès. Un joli fruit, presque croquant en effet. Il lui manque un brin de complexité, mais je te rejoins parfaitement quand tu parles de typicité. 17/20

De bien belles découvertes! Bien hâte de goûter aux premiers crus. cheers
avatar
Patrick Désy

Messages : 348
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club de dégustation Joliette

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum