Derniers sujets
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Dîner État Major vendredi 26 octobre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Simon Labrosse le Jeu 25 Oct 2018 - 9:52

Mario Vaillancourt a écrit:Ma libération n'a pas été octroyée malheureusement!!! Ce sera pour une prochaine fois très bientôt j'espère.

lol !

Simon Labrosse

Messages : 50
Date d'inscription : 18/09/2016
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Michel Therrien le Jeu 25 Oct 2018 - 10:15

Simon Labrosse a écrit:
Mario Vaillancourt a écrit:Ma libération n'a pas été octroyée malheureusement!!! Ce sera pour une prochaine fois très bientôt j'espère.

lol !

Tu peux commencer les SS Simon.....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Simon Labrosse le Jeu 25 Oct 2018 - 10:28

Michel Therrien a écrit:
Simon Labrosse a écrit:
Mario Vaillancourt a écrit:Ma libération n'a pas été octroyée malheureusement!!! Ce sera pour une prochaine fois très bientôt j'espère.

lol !

Tu peux commencer les SS Simon.....

Ou peut-être les SL pour les 'Sans Liberté'

Simon Labrosse

Messages : 50
Date d'inscription : 18/09/2016
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Frederick Blais le Ven 26 Oct 2018 - 22:36

Encore une fois super lunch!  

Un Grand Blanc avec La Grande Cote 2008 de Francois Cotat, intense, précis et pur, Forest 2008 de Dauvissat était en premox alors que le 2009 était bien vivant, n'avait pas la minéralité d'un Chablis par contre dans ce millésime chaud.

En rouge, un super trio avec Cos D'estournel 1985 qui démontrait un vin à parfaite maturité, rond, complexe, fondu, avec une touche de verdeur typé cab.  Un Calon Ségur 2001 en grande forme aussi et sur son plateau pour encore quelques années sans aucun doute, j'adore la minéralité de Calon sur ce millésime.  Ensuite un Portugais qui en a surpris plusieurs avec le Niepoort Poeirinho Garrafeira 2012, un vin profond et complexe et complet à tous les niveaux, grand vin du midi!
avatar
Frederick Blais

Messages : 2111
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Michel Therrien le Sam 27 Oct 2018 - 6:53


_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Michel Therrien le Dim 28 Oct 2018 - 9:56

Un très beau dîner.
Première rencontre avec François, un passionné fort sympathique.
Retrouvailles avec Michel Lussier, le dentiste et non pas le conseiller de la SAQ!

Bref retour sur les vins.

Champagne Brut Nature, L'Amateur, David Léclapart
La robe est jaune or plutôt foncé. Premier nez oxydatif puis poires et quelques agrumes. La bouche est ample et peu grasse à l’équilibre bien sec. Pas beaucoup de vin mais éclat. J'y voyais un blanc de noirs, extra brut, d'une dizaine d'année....assez dans le champs! 16/20.

Les blancs furent ouverts 3 heures avant et transvidés dans des bouteilles identiques.

Sancerre La Grande Côte 2008, François Cotat
La robe est jaune paille. Nez complexe et intense. J'y trouve des notes de miel, fines herbes, de la lime et une pointe de silex. La bouche est dense et concentrée, de forme cylindrique (droite avec une certaine largeur), plus saline qu'acide et fort longue sur la lime et quelques épices.
Beaucoup aimé et le vin du midi en blanc. L'adage qu'il faut attendre 10 ans un Cotat....
17,5/20.

Chablis 1er cru La Forest 2008, Vincent Dauvissat
Malheureusement défectueuse et aussi ma dernière. L'idée était de comparer deux grands vignerons, de la même année, de terroir assez similaire.

Chablis 1er cru La Forest 2009, Vincent Dauvissat
La robe est jaune or pâle.........nettement moins foncé que la précédente heureusement.
Bouquet de fleurs jaunes, une touche de miel, des poires et une pointe fumée. La bouche est moins riche que le bouquet. Une belle texture fine, peu grasse, fraîche et saline avec longueur sur un fruité jaune. N'a pas la densité du Sancerre mais ça se boit très bien! J'aime très peu ce millésime en Bourgogne mais celle-ci est fort bonne!
16,5-17/20.

Maintenant en pure aveugle.....les blancs.....je savais!

Bairrada, Garrafeira Poeirinho 2012, Niepoort
La robe est rubis foncé. Bouquet étrange avec notes sanguines et iodées avec un fond de prunes. Étrange au sens de pas familier. La bouche est gourmande et veloutée, fraîche et tapissée de tannins fins. Équilibre d'école pour le charme et cette finale saline me fait dire que ce vin doit voir la mer. Grand vin du midi qui surprend. Mon vin du dîner! Merci Fred, mon premier vin du cépage Baga. Analogie avec un vin bourguignon rouge du Portugal.
18-18,5 / 20.

Saint-Estèphe, Cos d'Estournel 1985
La robe est cerise au centre et finement tuilé vers le ménisque.
Bouquet de poivron bien intense (style Cab Franc vs Sociando!) avec havanes et cèdre. Bouche plutôt soyeuse et délicate. Une jolie sève mais ce poivron dominant en fin de bouche perdure. Vin parfaitement préparé et à la bonne température. Vin à maturité et assez gourmand. J'ai misé sur une rive droite début 2000 ou même un vin ligérien tant ce poivron dominait et en même temps la souplesse du vin.....j'aurais dû intégrer la robe!
17-17,5/20. Merci François.

Saint-Estèphe, Calon-Ségur 2001
Une bouteille POP.
La robe est pourpre moyenne intensité. Un fin dégradé.
Bouquet de cassis et cèdre avec quelques feuilles automnales.
L'attaque se veut large et pleine, une belle sève en son centre, les tannins sont charpentés et la finale ferme est finement saline. Aurait mérité un peu d'air mais j'ai bien aimé son côté plus viril. Vin servi sans cachette! Merci Michel.
17,5/20. J'ai possiblement été un peu généreux en me relisant mais c'est ce que j'ai écrit...

Nous avons mieux bu en rouge comme impression finale.
Merci à tous.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Yves Martineau le Dim 28 Oct 2018 - 14:24

Merci pour les cr messieurs.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5799
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Mario Vaillancourt le Lun 29 Oct 2018 - 8:58

Merci pour les CR.

Pas surpris pour Cotat, des vins qui vieillissent très bien. Intéressant de voir un vin Portugais qui se compare bien avec 2 très bons Bordeaux de la Rive Gauche.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 1101
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par François Guyot le Mer 31 Oct 2018 - 2:13

Encore de belles rencontres au cours de ce diner. Merci Michel pour l'initiative.

Je déguste rarement à l'aveugle mais bon sang que j'aime. Çà me fait voyager. Michel ayant fait, comme à l’accoutumée, un compte rendu précis et détaillé, je me contenterai de quelques constats.

1) Cotat m'a séduit avec ce nez envoûtant et cette bouche toute en finesse. Pas tellement loin de la grande cuvée Silex de Dagueneau et pourtant, 2 fois moins cher. Un RQP incroyable.

2) Première expérience avec Dauvissat, un producteur que je souhaitais découvrir depuis longtemps considérant les comparatifs lus ici et ailleurs avec Raveneau. Une surprise pour moi au dévoilement. J’ai bien aimé mais je n’ai pas vécu un moment aussi magique qu’à mon premier Raveneau.  Avec le temps, on se crée trop d’attentes. Bien hâte de le découvrir sur d’autres millésimes.

3) Un coup de cœur pour le Niepoort. Une autre preuve qu’il existe encore de grands vins à prix raisonnable. Dommage que je ne connaisse pas mieux cette région car il s’y fait de bien belles choses. Fred, il va falloir que tu me refiles quelques tuyaux lorsque ce genre de bijou se présente au Québec.

4) Légère déception avec le Cos d’Estournel. Nous aurions pu avoir une grande bouteille si ce n’était de ce poivron trop présent. Michel se demandait si le vin avait une bonne proportion de Cab franc. Ce n’est pas le cas : 60% CS, 38% Merlot et seulement 2% de Cab franc. Curieusement, sur les 4 dernières bouteilles ouvertes de ce cru (85,88 et 98(X2)), une seule s’est avérée à la hauteur.

5) Le Calon Ségur s’est avéré très charmeur malgré le fait qu’il n’a pas bénéficié d’une aération. Un vin de corps moyen qui, à mon avis, manque un peu de profondeur sur ce millésime.

François Guyot

Messages : 98
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Michel Lussier le Mar 6 Nov 2018 - 22:12

J,arrive tard pour les commentaires.
Bien content de me joindre à vous.
Belle retrouvailles Michel et à refaire.
Merci tous pour vos commentaires.


Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Michel Lussier

Messages : 4
Date d'inscription : 02/05/2016
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner État Major vendredi 26 octobre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum