Derniers sujets
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Yves Martineau le Sam 6 Oct 2018 - 12:26



Toute une découverte lundi dernier, quelqu'un connait ce producteur?

Gravner Breg Venezia Giulia IGT 2007
Vin presque orange, voire couleur cognac, avec un nez de pêche, des notes de vin liquoreux ou presque, alors que le vin est bien sec en bouche. La bouche montre une réelle profondeur, une grande longueur, avec une salinité extraordinaire. Ma découverte de l'année jusqu'ici. 93-94 pts

Accord merveilleux avec le fromage Comté.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5763
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Patrick Désy le Sam 6 Oct 2018 - 12:50

Martineau qui se met à l'orangeade, maintenant! lol

C'est cher pour du orange, mais Gravner fait partie des meilleurs.

avatar
Patrick Désy

Messages : 351
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Michelle Champagne le Sam 6 Oct 2018 - 12:51

Yves Martineau a écrit:

Toute une découverte lundi dernier, quelqu'un connait ce producteur?

Gravner Breg Venezia Giulia IGT 2007
Vin presque orange, voire couleur cognac, avec un nez de pêche, des notes de vin liquoreux ou presque, alors que le vin est bien sec en bouche. La bouche montre une réelle profondeur, une grande longueur, avec une salinité extraordinaire. Ma découverte de l'année jusqu'ici. 93-94 pts

Accord merveilleux avec le fromage Comté.

Jamais goûté aux vins de ce producteur mais Gravner est l'un des tops de sa région avec Radikon, il me semble.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1741
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Frederick Blais le Sam 6 Oct 2018 - 13:15

Yves Martineau a écrit:

Toute une découverte lundi dernier, quelqu'un connait ce producteur?

Gravner Breg Venezia Giulia IGT 2007
Vin presque orange, voire couleur cognac, avec un nez de pêche, des notes de vin liquoreux ou presque, alors que le vin est bien sec en bouche. La bouche montre une réelle profondeur, une grande longueur, avec une salinité extraordinaire. Ma découverte de l'année jusqu'ici. 93-94 pts

Accord merveilleux avec le fromage Comté.

j'ai gouté ce vin l'an dernier chez Niepoort pour la première fois, j'ai adoré aussi! Regouté cette année, toujours constant.
avatar
Frederick Blais

Messages : 2079
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Pierre Beauregard le Sam 6 Oct 2018 - 14:41

À lire la description que tu en fais Yves, on dirait que tu décris un Coulée de Serrant de plusieurs années.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2301
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Patrick Désy le Sam 6 Oct 2018 - 16:11

Pierre Beauregard a écrit:À lire la description que tu en fais Yves, on dirait que tu décris un Coulée de Serrant de plusieurs années.

Je dirais assez proche comme style de texture, mais moins côté aromatique.
avatar
Patrick Désy

Messages : 351
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Patrick Désy le Sam 6 Oct 2018 - 16:20

Michelle Champagne a écrit:
Yves Martineau a écrit:

Toute une découverte lundi dernier, quelqu'un connait ce producteur?

Gravner Breg Venezia Giulia IGT 2007
Vin presque orange, voire couleur cognac, avec un nez de pêche, des notes de vin liquoreux ou presque, alors que le vin est bien sec en bouche. La bouche montre une réelle profondeur, une grande longueur, avec une salinité extraordinaire. Ma découverte de l'année jusqu'ici. 93-94 pts

Accord merveilleux avec le fromage Comté.

Jamais goûté aux vins de ce producteur mais Gravner est l'un des tops de sa région avec Radikon, il me semble.

J'ai un petit penchant pour les cuvées de Radikon. C'est plus abordable en prix. Et j'adore le format 500ml pour ce genre de vin. Aussi, un peu plus wild et moins en finesse, mais souvent aussi profond, la cuvée Ageno d'Elena Pantaleoni. Une aubaine! J'ai ouvert la cuvée Ines 2016 de Bruno Duchêne le mois dernier, moins convaincant que sur 2015 et 2014. Pas de 2017. Tout est parti en couille. Pas facile de faire de la bonne orangeade!

En tous cas, je suis partant pour une déguss d'orange! Idea cheers
avatar
Patrick Désy

Messages : 351
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Alexandre Trudel le Sam 6 Oct 2018 - 21:17

Château Talbot 2000, Médoc, St. Julien
Vraiment extra comme vin, meilleur que ma 1re bouteille qui me semblait sur la pente descendante, alors que celle-ci est en plein sur son sweet spot, bien qu'elle pourrait encore vieillir une autre décennie je crois. Les notes tertiaires ajoutent de la complexité, mais il y en encore beaucoup de fuit et de matière. Grande densité en bouche, assez longue finale sur des tannins fins et une bonne acidité pour appuyer le tout. Finesse, élégance et puissance: tout ce qu'on attend d'un grand bordeaux à maturité. Impressionné par cette bouteille. 94

Alexandre Trudel

Messages : 1063
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Jean-Frédéric Laberge le Dim 7 Oct 2018 - 4:13

Patrick Désy a écrit:Je me suis un peu égaré sur le potentiel de garde.  drunken

Vincent, si je résume les points négatifs que tu évoques: "Peu complexe. Corps modeste. Finale diffuse, courte et brouillonne. Un vin sympathique et plaisant, qui manque de précision et de fond pour le prix demandé. Y voir un grand vin est une vue de l’esprit à mon avis".

Moi, c'est le contraire.

J'y trouve une intensité fruitée qui me rappelle illico DRC, Leroy, Prieuré Roch. Une grande maîtrise à la vigne et en vinification. C'est complexe et ça évolue favorablement sur 48h d'ouverture facile. On est ailleurs. Et c'est ce qui me transporte. Me fait souffler. À l'aveugle, ça vient me chercher droit au cœur.

Est-ce pour autant un grand vin? J'ai tendance encore à être d'accord avec toi: non. C'est pourquoi j'ai rapidement évoqué son potentiel de développement, base fondamentale pour le désigner ainsi. Mon observation est surtout basée sur des vins classiques. Je n'ai pas encore assez de recul pour me prononcer.

Au final, je persiste à croire que les rouges de Ganevat (cuvées domaine), surtour sur 2015, sont remarquables et splendides. Émotions à chaque bouteille Like a Star @ heaven .

Je crois que les village de Rousseau avec quelqjes années de garde défoncent aisément ce vin.
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 198
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 8 Oct 2018 - 12:51

Avec des mezzes variés :

Bott-Geyl Sonnenglanz pinot gris grand cru alsace 2007 : Couleur assez foncée, mais brillante. Nez de pêche, de cire chaude et de pain d’épices. Bouche large et assez grasse, dotée d’un bel éclat malgré la richesse, et de précision. Si on est clairement en territoire demi-sec, ce vin ne manque pas de tension et la finale, longue et plutôt ciselée, ne fatigue aucunement le palais. Assurément très bien, le principal défi consistant à le placer convenablement à table. S’il s’accommodera assurément de fromages et d’une tarte aux fruits peu sucrée, il a plutôt bien accompagné les mezzes relevés.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7881
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Pierre Beauregard le Lun 8 Oct 2018 - 16:57

Il nous arrive de participer à de grands diners/soupers dégustations sans faire de retour sur ceux-ci par manque de temps ou simplement par absence d’intérêt.  Comme ce superbe diner du vendredi 25 septembre dernier où tous les vins servis étaient magnifiques et certains très grands tels que les deux champagnes : Venus 2011 d’Agrapart et le Mesnil sur Oger 2006 de Pascal Doquet, le premier sur des notes de crème pâtissière, d’une belle rondeur, racé tandis que le second est vineux avec beaucoup de structure.  Et que dire des blancs dont entre autres les Preuses 2008 de Dauvissat avec son bon niveau d’acidité et ses notes de coquillages ou encore la Cuvée Paul 2008 de François Cotat, un vin d’une grande richesse et d’une finale qui ne veut pas s’estomper.  Des rouges de haut niveau dont entre autre un Clos de la Roche 2015 d’Armand Rousseau ou un plus qu’excellent Chambolle Les Sentiers 1999 de Groffier.  Il y avait du vin en ta … dans le Clos de la Roche tandis que le Sentier ne pouvait être servi à un meilleur moment, « on the spot » quoi ?  Un dîner comme on les aime.

Ce qui m’amène à parler du souper de samedi dernier à la maison avec 2 couples d’amis où les vins suivants ont été servis :



Maison Bollinger La Grande Année 2004 : dégorgement avril 2014, 66% pinot noir et 34 % chardonnay, un brut à dosage modéré, c’est-à-dire de 7-8 gr/l.  Le nez nous renvoi des notes de pain grillé et d’épices.  L’attaque en bouche est assez puissante mais ça demeure soyeux au final.  Beaucoup plus élégant que la bouteille de l’année dernière.  92 pts.

Champagne Egly-Ouriet GC - V.P. pour Vieillissement Prolongé (78 mois de cave) dégorgement effectué en janvier 2017.  Un extra brut composé de 70 % pinot noir et 30 % de chardonnay avec un bas dosage de 2 gr/l.    Robe ayant de fines bulles, arôme de pomme et de pâtisserie, la bouche est bien riche et somptueuse et d’une belle longueur tout en volume.  92pts.

Domaine Bouchard Père & Fils – Chevalier-Montrachet 2012 : Servi à l’aveugle (les blancs tout comme les rouges) il n’a bluffé personne.  Tous ont bien ressenti la puissance et la force de ce vin hors norme.  Robe jaune pâle, le vin dégage assez puissamment des arômes de noisettes, de fleurs et de beurre.  Ce vin aérien allie puissance et fraicheur appuyé par une tension et une richesse qui lui donne une grande profondeur.  Longue finale persistante sur des notes salines. Tout en jeunesse, l’avenir est promoteur.  Présentement 96 pts, plus dans au moins 5 ans.

Domaine Buisson-Charles – Meursault 1er Cru Bouches-Chères 2008 :  La robe est plus foncée, presque jaune or.  On est sur le miel, le citron et la poire.    Belle texture en entrée de bouche, le vin possède encore une grande richesse et un mélange de fleurs blanches et d’épice s’entremêlent au cours de la longue finale.  91 pts.

Les deux vins suivants ont été servis côte-à-côte.

Château Haut-Brion 1998 :  On est définitivement sur quelque chose de  grand.  Rive gauche tout en puissance tant au nez qu’en bouche.  Robe jeune sans évolution apparente.  Je reste toujours étonné par la puissance olfactive des GCC bordelais.  Cèdre, graphite, cassis.  On brasse encore le verre et des notes de café et de tabac s’ajoutent aux premières odeurs.   Un nez qui évolue, tout en conservant sa puissance.  La bouche n’est pas en reste.  Une bouche suave, soyeuse, affinée et de beaux tanins ronds.  Un ensemble doté d’un bel équilibre et d’une longue finale  à ne pas douter.  95 pts.

Château Bélair-Marquis d’Aligré, Margaux 1998.  Difficile de bien performer tant il diffère de son voisin.  Je me suis même demandé si je n’étais pas sur un vin du Rhône Nord, sur de la syrah principalement dû aux arômes de poivre blanc et d’épices que je percevais.  La bouche se présente avec une certaine souplesse mais les tanins demeurent encore serrés.   Après que la visite soit partie, j’ai pris le dernier verre restant, soit environ deux heures après le service et ce fut définitivement le meilleur verre de ce vin.  Il avait bien évolué et le côté rustre des tanins avait disparu.  90 pts.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2301
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Michel Therrien le Lun 8 Oct 2018 - 20:40

Merci Pierre.
Pour avoir participé à ces deux dégustations, je suis en accord avec tes commentaires. Le Chevalier-Montrachet 2012 était un grand vin et juste un peu au dessus du Haut-Brion rouge 1998.
J'ai essayé un duel entre Haut-Brion et BAMA du même millésime....pas photo!

Le seul vin que j'ai apprécié plus que toi, était le dernier des 8 blancs du midi....soit Boudriottes 2004 de Ramonet.


_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8256
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 30 septembre 2018, si la tendance se maintient....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum