Derniers sujets
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Michelle Champagne le Lun 10 Sep 2018 - 9:20

Le camp de pêche: pas d'eau courante, pas d'électricité et pas de réseau...mais un lac, beaucoup d'étoiles, le chant des huards et le cri du hibou.  À chaque sortie, j'essaie toujours d'apporter les bouteilles qui seront transcender ce moment de pur bonheur. Pour être honnête, je n'ai pas une bonne moyenne au bâton....tantôt trop jeune, tantôt trop vieux ou tout simplement pas à la hauteur de l'appellation. Évidemment, avec le temps, j'ai réussi quelques coups de circuit comme en fin de semaine.

Comme à l'habitude, je prends beaucoup de temps à choisir mes bouteilles toujours en quête de l'absolu, au grand désarroi de mon chum qui attend dans l'auto... Laughing Celle-ci? Non! Celle-là? Non! Finalement, je croise mon regard sur le petit côtes-du-Rhône 2014 de Charvin. Je pense alors: hum, c'est bon mais pas une grande bouteille pour le camp! Mais elle me titille toujours et c'est là que je porte ma réflexion un peu plus loin: pourquoi toujours chercher la grosse quille? Mon chum ne sait pas faire la différence entre un Côtes-du-Rhône et un Côte-Rôtie....allez up dans la voiture accompagné du Chablis 2015 de Picq.

Gilbert Picq et Fils Chablis Dessus La Carrière 2015. J'avais tellement aimé ce petit chablis à sa sortie mais déçue par mes deux dernières. Le vin manque de tonus et d'énergie.

Domaine Charvin Côtes-du-Rhône 2014. Quel beau vin! Un nez de menthe et d'épices. Bouche de fruits noirs et d'épices d'une grande fraîcheur où les tanins s'accrochent délicatement pour nous dire qu'il va encore nous charmer quelques années. Un grand vin! Rien de moins et un grand coup de circuit... cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1756
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par François Guyot le Mer 12 Sep 2018 - 22:55

Ce soir, sur un burger de canard, un Tardieu-Laurent Vacqueyras Vieilles Vignes 2010. Un nez intense de fruits noirs et un petit côté fumé enivrant. La bouche est large, c'est gourmand, les tannins polis. Belle pointe d'acidité en bouche qui fait que le vin ne sombre pas dans la lourdeur. L'élevage est légèrement perceptible en fin de bouche, ce qui me laisse croire que le vin aura besoin d'encore 2 ou 3 ans avant d'intégrer le tout. 90-91 pts voir un peu plus à maturité.

François Guyot

Messages : 98
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Stéphanie Chénier le Jeu 13 Sep 2018 - 6:07

Michelle, j’ai aussi vu un changement dans mes Picq 2015 ces derniers temps alors qu’il étaient fringants avant. Je pense qu’ils se sont refermés et qu’ils faudra maintenant les attendre. Ça pourrait se retendre en émergeant de cette hibernation.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1882
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Michel Therrien le Jeu 13 Sep 2018 - 8:49

Saint-Joseph Vignes de l'Hospices 2009. E Guigal
La robe est rouge pourpre opaque....quasi noire!
Fruité confit, alcool, poivre noir, melasse, vanille....ne chercher pas les fleurs!
Bouche ronde, gourmande, sucreuse aux tannins dodus et à la finale capiteuse.
Ça ne vieilli pas bien, ça manque de précison et de définition.
Bonne déception.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Eric Lefebvre le Jeu 13 Sep 2018 - 8:54

Michel Therrien a écrit:Saint-Joseph Vignes de l'Hospices 2009. E Guigal
La robe est rouge pourpre opaque....quasi noire!
Fruité confit, alcool, poivre noir, melasse, vanille....ne chercher pas les fleurs!
Bouche ronde, gourmande, sucreuse aux tannins dodus et à la finale capiteuse.
Ça ne vieilli pas bien, ça manque de précison et de définition.
Bonne déception.

C'est pourtant un des vins favoris de Philippe, il le classe tout de suite après les 3 "La" et le Ex-Voto. Faudra faire d'autres tests pour la science!

Eric Lefebvre

Messages : 468
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Francois Fontaine le Jeu 13 Sep 2018 - 8:56

Stéphanie Chénier a écrit:Michelle, j’ai aussi vu un changement dans mes Picq 2015 ces derniers temps alors qu’il étaient fringants avant.  Je pense qu’ils se sont refermés et qu’ils faudra maintenant les attendre. Ça pourrait se retendre en émergeant de cette hibernation.

+1, pas trouvé ca cool de les voir perdre en qualité comme ca...

Francois Fontaine

Messages : 140
Date d'inscription : 26/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Alexandre Deslauriers le Jeu 13 Sep 2018 - 11:56

Francois Fontaine a écrit:
Stéphanie Chénier a écrit:Michelle, j’ai aussi vu un changement dans mes Picq 2015 ces derniers temps alors qu’il étaient fringants avant.  Je pense qu’ils se sont refermés et qu’ils faudra maintenant les attendre. Ça pourrait se retendre en émergeant de cette hibernation.

+1, pas trouvé ca cool de les voir perdre en qualité comme ca...

Selon Didier Picq, 2015 est l'un de ses plus grands millésimes produit! On a tendance à croire que, parce que c'est un Chablis Village, que ça devrait se boire tout de suite sans trop se casser la tête... Pourtant, on serait plus patient avec un village de la Côte-de-Beaune! Un Vosgros 2015 ouvert il y a peu s'est avéré franchement grandiose après plusieurs heures d'aération (mais un peu simplet à l'ouverture)!

C'est pour moi dans la même lignée que d'ouvrir un vin de Dauvissat en prime jeunesse! On ne le fait pas puisque l'on sait que les vins vont prendre de l'ampleur avec le temps... Même avec le village! À Chablis, comme partout ailleurs en Bourgogne, oui il y a l'appellation mais il y a surtout le producteur!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1209
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Alain Roy le Jeu 13 Sep 2018 - 12:18

Château Branaire-Ducru 2007, St-Julien 4ième gcc, acheté en 2010, 60$ clown

Y fa frette, j'sais pas trop why j'ai l'goût d'un Bordeaux ! En carafe 2 heures. Grenat sang de beu opaque mais pas brouille. Bouquet d'une puissance en retenue, sur le graphite, le fruit noir, les branches, le bois, tout à fait enivrant et on dirait que ça va être gourmand.

Ça l'est pas, mais c'est d'une autre sphère de plaisir ! L'entrée se fait sur une texture veloutée, presque ronde, et supporte un fruité rouge/noir (mûres-cerises ?) bien serré et dense, avec une impression de sucre même si les tanins sont un brin rudes. La tension apporte vivacité et soif. La finale est longue et plaisante. 11 ans ce cru et ma première bouteille éclusée, je suis content d'avoir résisté à l'envie et j'aurais pu résisté encore une couple d'années car ce vin est à peine adolescent. C'est fin et intense à la fois, plus viril que féminin, mais amplement sensuel pour affronter le froid. J'aime beaucoup, en plein ce que j'avais envie de boire ce soir.

Lendemain: bouquet toujours aussi enivrant, plus encore même car moins sur le graphite et plus sur le fruit. en bouche c'est bien fruité mais comme plus sec. c'est très bon même si de toute évidence ça commence à peine à mûrir.
avatar
Alain Roy

Messages : 2248
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Michelle Champagne le Ven 14 Sep 2018 - 14:17

J'ai passé en coup de vent à la SAQ cette semaine et j'ai ramassé une bouteille de Jean-Phillipe Padié Original Camp d'en Fourmaxe 2016. C'est fort le subconscient! J'ai un peu de difficulté avec le nom du vin, faudrait m'expliquer la signification…. scratch Pour le reste, j'ai bien aimé même si je n'ai pas reconnu la grenache. Rouge sang, d'intensité moyenne au reflet violacé. Le nez est une explosion d'anis et de fruits rouges. La bouche est tapissée de gaz carbonique (attention François, ce vin n'est pas pour toi! lol) qui apporte fraîcheur et souplesse à la petite pointe végétale en final. Je vous ai dit que je n'avais pas reconnu le grenache car j'étais plutôt sur du gamay nature à cause de son côté très floral. Un vin de copains, savoureux, pas compliqué et meilleur que le Petit Taureau!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1756
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Yves Martineau le Ven 14 Sep 2018 - 21:18

Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2010
Un nez évolué, qui parait un peu fatigué. Belle bouche ample et complexe, mais qui n'atteint pas le niveau des bouteilles précédentes du même lot. Bouteille imparfaite, la première sur six.

Sylvain Morey Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Champs-Gain (rouge) 2015
Une belle fraîcheur, de la précision et de l’élégance, c’est léger mais bien équilibré, avec un potentiel intrigant. On souhaiterait un peu plus de chair, comme souvent à Chassagne en pinot. Très bien, quoiqu'un peu trop jeune à ce stade.

Domaine de la Grange des Pères Vin de Pays de l'Hérault 2005
Nez typé du cru, suave, lascif.
Bouche ronde et sucrée, pleine, concentrée mais sans excès, que du bon! Une certaine élégance mais surtout une gourmandise irrésistible!

Jean-Michel Stephan Côte-Rôtie Côteaux de Tupin 2009
Fruit mûr et un peu sucré, bel équilibre, suave et charmeur. Délicieux, sans avoir une grande complexité, ni le côté très floral d'autres vins de l'appellation. 91-92

Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis) Gevrey-Chambertin 2015
C’est jeune, mais que c’est bon! Il a eu besoin d’une heure de carafe pour que le fruit gourmand du millésime se révèle pleinement. Il offre la structure naturelle de Gevrey, avec une réelle fraîcheur et ce supplément de profondeur qu’apporte le millésime. Magnifique Villages, plein, juteux, très satisfaisant. 91 pts

La Ca' Nova Barbaresco Vigna Bric Mentina Montefico 2014
Quel beau vin qui semble prêt à boire. Ample, typé, authentique et savoureux.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5799
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Frederick Blais le Sam 15 Sep 2018 - 19:19

Quelques bouteilles incroyables! Un Richebourg 1929 spectaculaire, je vais essayer de retrouver le producteur et mettre un photo, mais un L'Évangile 1961m'a scié les jambes.

Un vin large et envoutant, sur les notes de fruits acidulés, tabac, sous bois, vieux bois, épices. La bouche est compètement fondue, tout en fraicheur avec du tonus, le tout se dévoile en plusieurs étages de saveurs, grande longueur! Un grand vin! A point!

Un Carbonnieux 1928 a suivi, clairement l'air plus jeune, mais tellement moins de complexité. C'est fou, à l'aveugle on ne peut pas dire que ce vin a 90 ans. Certains évoquent un vin des années 80. Il y a vraiment beaucoup à apprendre avec les vieux Bordeaux qui semblent plus jeune que ceux produits durant les années 60 à aujourd'hui! Comment peuvent'ils avoir l'air si jeune et fringant alors que les vins des années 60-70-80 sont sur la pente descendante! On a clairement perdu des connaissances pour faire des vins de longues gardes.

avatar
Frederick Blais

Messages : 2111
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Yves Martineau le Sam 15 Sep 2018 - 20:20

N'est-ce pas plutôt une question de millésime?

1961, peut-être l'année du siècle. Quant à 1928:

1928 Bordeaux wines can easily be thought of as an earlier version of 1986 Bordeaux. The best 1928 Bordeaux wines took more than 50 years to mature to soften enough to be civilized. Some of the more tannic wines took even longer! Even today, while aromatically complex, most 1928 Bordeaux wines are still hard, firm and austere in nature.
Read more at:https://www.thewinecellarinsider.com/wine-topics/bordeaux-wine-buying-guide-tasting-notes-ratings/bordeaux-wine-detailed-vintage-summary-1945-today/1928-bordeaux-wine-vintage-report-and-buying-guide/

Personnellement, en tout cas, j'ai peu d'intérêt pour un vin qui sera trop jeune à 60 ans! Wink

C'est un peu dur de conclure à une perte de connaissances, sur la base de quelques vins. Les 1982 seront en forme très longtemps, les 1986 aussi...par contre les années 60 et 70 ont été parmi les pires décennies à Bordeaux (après le grand 1961)
avatar
Yves Martineau

Messages : 5799
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Frederick Blais le Dim 16 Sep 2018 - 7:11

On fait clairement des vins différents aujourd'hui, je ne suis pas convaincu que si l'on demandait aux oneologues de faire des vins comme il y a 80 ans, ils en seraient capable.

Si certains 1928 ont pris 50ans à se faire, je ne peux immaginer la difficulté à les boire en jeunesse!!!


J'ai bu plusieurs vins des années 60 et 70 dernièrement.  Surtout les millésimes 67,68,75,78,79.  Ce que je remarque, le peu de couleur et de fruits.  Les vins sont vivants, complexes et fins.  On est clairement sur des aromes secondaires et tertiaires mais quand meme bien plaisant a boire.  Par contre ils manquent de profondeur.  Avec la vague courante d'intéret pour des vins complexes et frais, de grande buvabilité, je crois qu'il y a intéret a regarder pour ces vins a nouveau.
avatar
Frederick Blais

Messages : 2111
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par David Bedard le Dim 16 Sep 2018 - 7:55

Frederick Blais a écrit:On fait clairement des vins différents aujourd'hui, je ne suis pas convaincu que si l'on demandait aux oneologues de faire des vins comme il y a 80 ans, ils en seraient capable.

Si certains 1928 ont pris 50ans à se faire, je ne peux immaginer la difficulté à les boire en jeunesse!!!


J'ai bu plusieurs vins des années 60 et 70 dernièrement.  Surtout les millésimes 67,68,75,78,79.  Ce que je remarque, le peu de couleur et de fruits.  Les vins sont vivants, complexes et fins.  On est clairement sur des aromes secondaires et tertiaires mais quand meme bien plaisant a boire.  Par contre ils manquent de profondeur.  Avec la vague courante d'intéret pour des vins complexes et frais, de grande buvabilité, je crois qu'il y a intéret a regarder pour ces vins a nouveau.

À ton avis, est-ce que les récents millésimes (2014, 2015, 2016, 2017) à Bordeaux où une tendance se dessine vers des vins +frais, +fin, +intéressant en jeunesse, -alcool, vont davantage ressembler aux vins des années 60 et 70, alors que les millésimes précédents (ex: 2005, 2009, 2010, etc) vont davantage se comparer à ce qui se faisait en 1928 ?

David Bedard

Messages : 53
Date d'inscription : 30/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Frederick Blais le Dim 16 Sep 2018 - 11:46

Je n'ai pas assez déguster de vins de Bordeaux des dernières années pour pouvoir faire une comparaison avec certitude.

Mon impression est quand meme que aujourd'hui on fait des vins meilleurs en moyenne, plus accessible. Par contre on se perd un peu trop dans la technologie, ce qui donne moins de personnalité aux vins. Combien de fois à l'aveugle on se trompe entre rive droite et un rive gauche! Combien de Châteaux a Bordeaux tels que Pape Clement, Montrose, Pontet Canet, Smith Haut-Lafite font des vins impressionnanets qui n'ont plus rien à voir avec leur style original, ni leur terroir. Pour certains c'est tant mieux tout de meme.

Je crois par contre, que l'on ne reverra pas de vins comme ceux des années 70 ni comme le 1928.

La raison est simple, la viticulture et la vinification n'est plus la meme.

On cherche aujourd'hui une maturité phénolique bien différente. On était capable de récolter des raisins murs sans verdeur à 11% d'alcool, alors que aujourd'hui c'est mur autour de 13,5%, et souvent plus. Il y a aussi eu une époque où l'on a abusé de la terre, ce qui n'a pas aidé les vins.

Dans les chais, bien des châteaux veulent extraire plus, on fait des macérations à froid, on cherche plus de fruit alors on égrappe. Le délestage est très a la mode! Ce qui apporte souvent de facon sauvage de l'oxygène dans le vin. On ajoute des produits comme des tannins, des enzymes et des levures pour etre capable de manipuler le mout a notre gout.

Lors de l'élevage, on donne moins d'oxygène. Avant, on faisait plus de soutirage. Ce qui apportait plus d'oxygène, les vins avaient l'air plus vieux mais était plus stable. C'est pour cela que plusieurs vieux Bordeaux n'ont presque pas de dépots. Je crois en fait que c'est un point assez important ici. Aujourd'hui on donne plus d'oxygène au vin avant et pendant la fermentation alors qu'à l'époque c'était plus après la fermentation.

Le renouveau des vins dit Nature est intéressant. On est moins en controle, on cherche a faire des vins avec personnalités. On sacrifie beaucoup le controle de tout le processus pour y arriver, au lieu de faire exactement la meme chose que trops de producteurs. C'est plus artirtisque que technologique. Il y a beaucoup de mauvais vins j'en conviens! Peut-etre que la vérité est entre les deux, donner un peu de lousse sur le control et la technologie sans sacrifier la qualité.


Désolé pour les fautes et les accents, je me fait corriger automatiquement mon Francais au Portugais...
avatar
Frederick Blais

Messages : 2111
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par François Guyot le Dim 16 Sep 2018 - 14:17

Yves Martineau a écrit:

Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis) Gevrey-Chambertin 2015
C’est jeune, mais que c’est bon! Il a eu besoin d’une heure de carafe pour que le fruit gourmand du millésime se révèle pleinement. Il offre la structure naturelle de Gevrey, avec une réelle fraîcheur et ce supplément de profondeur qu’apporte le millésime. Magnifique Villages, plein, juteux, très satisfaisant. 91 pts.

C’est le vin que j’ai bu au resto. Grand’Coeur lors de mon séjour à Paris. Tout  à fait d’accord avec tes impressions. Pas très bavard au nez. C’est en bouche que le vin s’exprimait. Beaucoup de matière pour un Villages.

François Guyot

Messages : 98
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par François Guyot le Dim 16 Sep 2018 - 14:23

Yves Martineau a écrit:N'est-ce pas plutôt une question de millésime?

1961, peut-être l'année du siècle. Quant à 1928:

1928 Bordeaux wines can easily be thought of as an earlier version of 1986 Bordeaux. The best 1928 Bordeaux wines took more than 50 years to mature to soften enough to be civilized. Some of the more tannic wines took even longer! Even today, while aromatically complex, most 1928 Bordeaux wines are still hard, firm and austere in nature.
Read more at:https://www.thewinecellarinsider.com/wine-topics/bordeaux-wine-buying-guide-tasting-notes-ratings/bordeaux-wine-detailed-vintage-summary-1945-today/1928-bordeaux-wine-vintage-report-and-buying-guide/

Personnellement, en tout cas, j'ai peu d'intérêt pour un vin qui sera trop jeune à 60 ans! Wink

C'est un peu dur de conclure à une perte de connaissances, sur la base de quelques vins. Les 1982 seront en forme très longtemps, les 1986 aussi...par contre les années 60 et 70 ont été parmi les pires décennies à Bordeaux (après le grand 1961)

C’est vrai que 1961 est l’année du siècle... et pas juste pour le vin. Je ne vous dirai pas mon âge Very Happy

François Guyot

Messages : 98
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Patrick Désy le Lun 17 Sep 2018 - 9:23

Michelle Champagne a écrit:J'ai passé en coup de vent à la SAQ cette semaine et j'ai ramassé une bouteille de Jean-Phillipe Padié Original Camp d'en Fourmaxe 2016. C'est fort le subconscient! J'ai un peu de difficulté avec le nom du vin, faudrait m'expliquer la signification…. scratch Pour le reste, j'ai bien aimé même si je n'ai pas reconnu la grenache. Rouge sang, d'intensité moyenne au reflet violacé. Le nez est une explosion d'anis et de fruits rouges. La bouche est tapissée de gaz carbonique (attention François, ce vin n'est pas pour toi! lol) qui apporte fraîcheur et souplesse à la petite pointe végétale en final. Je vous ai dit que je n'avais pas reconnu le grenache car j'étais plutôt sur du gamay nature à cause de son côté très floral. Un vin de copains, savoureux, pas compliqué et meilleur que le Petit Taureau!

Voici: https://www.journaldemontreal.com/2016/07/03/pas-besoin-detre-vigneron-pour-faire-du-vin-suffit-detre--original

J'ai bien aimé le 2016 aussi.
avatar
Patrick Désy

Messages : 368
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Eric Lefebvre le Lun 17 Sep 2018 - 11:39

Hier soir, j'étais dans le mood pour essayer quelque chose que je n'avais jamais bu avant. J'ouvre un Roumier, Chambolle-Musigny 2015 obtenu dans un récent C.V. Dès le premier nez, le vin montre une profondeur hors norme pour un villages, pas d'élevage, un fruit très mur et à la limite un peu lourd. En bouche, encore là c'est complexe et profond, très accessible, la texture est soyeuse et la longueur est plus que respectable, mais ça manque un peu d'acidité à mon goût. J'ai beaucoup aimé, mais pour un prix similaire il y a quelques options que je préfère.

Eric Lefebvre

Messages : 468
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Michel Therrien le Lun 17 Sep 2018 - 13:12

Eric Lefebvre a écrit:Hier soir, j'étais dans le mood pour essayer quelque chose que je n'avais jamais bu avant.  J'ouvre un Roumier, Chambolle-Musigny 2015 obtenu dans un récent C.V.  Dès le premier nez, le vin montre une profondeur hors norme pour un villages, pas d'élevage, un fruit très mur et à la limite un peu lourd.  En bouche, encore là c'est complexe et profond, très accessible, la texture est soyeuse et la longueur est plus que respectable, mais ça manque un peu d'acidité à mon goût.  J'ai beaucoup aimé, mais pour un prix similaire il y a quelques options que je préfère.

Si tu as réussi à avoir d'autre, alors apporte les lundi prochain à la dégustation Rossignol 2015....je serais preneur! Idea

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 18 Sep 2018 - 10:57

Soirée festive entre amis, j’y vais de mémoire et plutôt sommairement :

Lilbert-Fils Perle blanc de blancs grand cru brut : Premier arrivage reçu il y plus de deux ans (45% de 2010, 45% de 2012 et 10% de 2013). Bulles fines, aspect crémeux. Vineux et fin. A gagné en densité sans perdre en pureté. Surpris de le trouver à ce niveau … vais continuer à en laisser dormir en cave.

Selosse Sous le Mont Mareuil sur Ay blanc de noirs premier cru extra-brut : Dégorgement du 27 mars 2015. Couleur or rose, avec des teintes cuivrées. Complexe, profond, rancio et puissant. Bouche large, masculine et longue. Un vin de table et d’attention. Plus impressionnant que charmant.

Raveneau Montée de Tonnerre chablis 1er cru 2005: Très jeune, couleur pâle. Plus lacté que salin. Très jolie texture finement satinée et belle longueur. Loin du niveau du Valmur 2005 bu au Dreamers de l’hiver dernier par contre.

Coche-Dury Enseignères puligny-montrachet 2006 : Parfumé, complexe et baroque. Mûr, mais sans lourdeur, avec des notes exotiques et pralinées. Quel éclat et quelle longueur pour un villages … au niveau du mythe.

Domaine Dujac clos-st-denis grand cru 2008 : Couleur pâle, petits fruits rouges surets et menthol au nez. Bouche tonique, longue, ramassée encore … je croyais à un barolo très fin (Bartolo Mascarello).

Armand Rousseau Clos des Ruchottes ruchottes-chambertin grand cru 2005 : Plus de matière et de maturité ici. L’archétype du vin qui pinotte. Long, suave et séveux, la sévérité du millésime en moins. Abordable et parti pour 10 ans sans problème.

Château Gruaud Larose st-julien 2e GCC 1982 : Nez mature, épicé, avec une animalité assumée! Il y a beaucoup de vin ici, avec une patine quasi sudiste. Finale ample, déliée et caressante. Le caractère solaire du millésime s’exprime encore avec force.

Domaine de la Romanée-Conti échezeaux grand cru 2008
: Un peu réduit au départ, il se révèlera magnifiquement parfumé, éclatant, détaillé. Bouche longue, texture de rêve et précision d’école. Pas la plus grande étiquette parmi les rouges … et pourtant, peut-être le plus marquant du lot.

Château d’Yquem sauternes 1er GCC 1997 : Belle couleur dorée, brillante. Nez complexe d’abricot, d’ananas, de fumée … race, éclat, profondeur et suavité. Il y a vraiment Yquem et les autres … Un fond de verre laissé au frigo presque 24h s’est montré renversant … un vin quasi éternel.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7898
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Michel Therrien le Mar 18 Sep 2018 - 12:36


_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par PierreRheault le Mar 18 Sep 2018 - 23:57

@ Frédérick

Toujours aussi intéressant de te lire.

"On était capable de récolter des raisins murs sans verdeur à 11% d'alcool, alors que aujourd'hui c'est mur autour de 13,5%, et souvent plus." :

Parce qu'il faut "parkeriser" les vins ou attribuable aux changements climatiques?

PierreRheault

Messages : 8
Date d'inscription : 20/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Frederick Blais le Mer 19 Sep 2018 - 6:02

PierreRheault a écrit:@ Frédérick

Toujours aussi intéressant de te lire.

"On était capable de récolter des raisins murs sans verdeur à 11% d'alcool, alors que aujourd'hui c'est mur autour de 13,5%, et souvent plus." :

Parce qu'il faut "parkeriser" les vins ou attribuable aux changements climatiques?


Parker y est responsable en partie c'est evident. Par la suite, on a pris des décisions a la vigne qui maintenant se font amplifier avec les changements climatiques.

Il ne faut pas oublier Emile Peynaud qui a apporter beaucoup de changement a la viticulture et la vinification pour faire des vins plus riche et parfait. Le pré-curseur de Michel Rolland qui a aussi pousser la chose plus loin.

Si un viticulteur veut encore faire des vins a 12 degré a Bordeaux, c'est encore possible, il faut simplement le vouloir! Il y en a encore quelques uns qui le font.
avatar
Frederick Blais

Messages : 2111
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Ludwig Desjardins le Mer 19 Sep 2018 - 6:57

Avant Parker il y a Peynaud non?

Ludwig Desjardins

Messages : 4757
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum