Derniers sujets
» Dégustation Volnay 1er cru 2009
Aujourd'hui à 21:20 par Stéphanie Chénier

» Semaine du 18 septembre 2018
Aujourd'hui à 20:29 par Olivier Collin

» Semaine du 25 Septembre 2018
Aujourd'hui à 15:07 par Michel Therrien

» Privatisation de la Saq
Hier à 21:08 par Francois Fontaine

» Les hipsters et le vin
Sam 22 Sep 2018 - 19:03 par Gael Giraud

» Les tontons à Beaune
Sam 22 Sep 2018 - 18:58 par Michel Therrien

»  Côte-Rotie 2007 vs 2009
Sam 22 Sep 2018 - 9:19 par Michel Therrien

» Vendanges 2018
Ven 21 Sep 2018 - 10:17 par Olivier Collin

» Arrivage Cellier du jeudi
Ven 21 Sep 2018 - 9:29 par Patrick Désy

» Dîner État Major vendredi 21 septembre
Jeu 20 Sep 2018 - 15:51 par Daniel.Thai

» Dégustation Chablis!
Jeu 20 Sep 2018 - 12:58 par Jean-Frédéric Laberge

» Semaine du 9 septembre: "exit" Max Pacioretty!
Mer 19 Sep 2018 - 12:30 par Frederick Blais

» Marathon Oasis et demi-marathon de Montréal
Lun 17 Sep 2018 - 22:20 par PhilippeGingras

» Tandem dans le quartier Villeray
Dim 16 Sep 2018 - 19:48 par Pierre Beauregard

» Courrier Vinicole Rhône
Jeu 13 Sep 2018 - 11:06 par Jérôme Berlinguette

Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Semaine du 19 août 2018

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Semaine du 19 août 2018

Message par Alain Roy le Mar 21 Aoû 2018 - 12:09

Prestige 2006, Rasteau, Ortas, acheté en 2010, 20$ clown

Pnp. D'un rubis, sérieux, sans signe d'évolution, moyennement soutenu et très légèrement brouille. Bouquet un brin poussiéreux mais full fruité doux rouge cuit, avec épices (poivre), fleurs, vanille fraîche...Très beau bouquet !

Entrée de velours présentant un fruité rouge doucereux, opulent, supporté par une tension tout à fait rafraîchissante et des amers de bonne compagnie. La finale fait carrément saliver. Tout est en place, harmonieux, fondu, et c'est loin de se rapprocher d'un déclin éventuel. Vingt piasses, douze ans, I'm impressed et c'est pas la première fois avec Rasteau. Pas un grand vin certes, mais parmi les "Kings de garde à prix dérisoires apportant la joie" ! Ça me fait encore une fois remettre abruptement les choses en perspective ! Laughing

Lendemain: oh my God, y'a noirci ! ouf, le nez demeure agréable...et la bouche, elle a cuit !Laughing , mais demeure aussi agréable ! un vin à double personnalité hé hé...
avatar
Alain Roy

Messages : 2199
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 22 Aoû 2018 - 14:25

Hier, pour fêter des noces de coquelicots :

Comtes Lafon Genevrières meursault 1er cru 2011 : Couleur pâle, aux reflets verts. Nez timide au départ qui demande un peu de temps dans le verre. On y trouve à l’aération et au réchauffement des notes de fruits blancs, d’agrumes, de fleur blanche, avec un soupçon d’élevage. Nez classique et pur, délicat. Bouche qui se comportera de la même manière, d’abord sur la réserve et un peu simple, elle ne cessera de se déployer dans le verre, pour devenir plus ample, déliée, complexe. Bonne longueur, très fraîche, avec le côté gracile de ce millésime qui me plaît beaucoup. À ces prix, on aimerait sans doute davantage de complexité, de profondeur en finale … mais on s’est régalé et le vin est encore très jeune. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7857
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Stéphanie Chénier le Jeu 23 Aoû 2018 - 9:37

Domaine Christian Moreau Chablis 1er cru Vaillons 2014
PNP.  Je trouve le Vaillons 14 à point en ce moment: équilibré, encore la jeunesse du fruit, une belle salinité.  Un peu trop d'acidité (assez typique du millésime je crois) seul en apéro pour certains convives à l'oesophage plus fragile, donc à servir idéalement avec le plat.

Domaine Jean-Paul & Benoît Droin Chablis 1er cru Vaillons 2014
PNP.  Un vin de fruit, pas des plus complexes mais se buvant bien.  Meilleur après le repas avec les fromages (comme d'habitude, les Droin ont besoin d'un peu d'air).

Domaines Pattes Loup Chablis 1er cru Butteaux 2014
PNP.  Encore une fois je suis épatée par l'absence de lourdeur malgré la maturité du fruit et la couleur assez foncée du vin.  L'élevage est bien maîtrisé.  Servi en apéro, les convives y ont rapidement fait honneur.

Domaine du Pélican Arbois Trois Cépages 2016
Tout frais arrivé de la SAQ avant-hier et PNP.  Un peu de soufre à l'ouverture qui se dissipe avec un petit coup de carafe.  Cassis et cerises acidulés, une belle tension, une douce amertume en finale.  N'a pas la facilité du 2015, mais davantage l'effet terroir je crois.  Très beau - j'ai bien hâte de le voir évoluer en le laissant se reposer en cave.

Fattoria dei Barbi Brunello di Montalcino 2012
Ouvert et carafé 3 heures à l'avance puis remis en bouteille avant le repas.  Pas de lies.  Une robe beaucoup plus claire que ce à quoi je m'attendais avec l'appellation.   Le nez s'ouvre sur des notes herbacées et florales.  La bouche est délicate, avec des tannins et une acidité tout-à-fait digestes.  Arômes de cerises acidulées, une pointe d'anis, c'est très bon en particulier avec les pizzas au four à bois.  Merci de la suggestion Olivier!

Antoniolo Gattinara Osso San Grato 2009
Même traitement que le Brunello (il y avait un peu de lies au fond de la bouteille).  Je n'avais jamais carafé ce vin et je crois que c'est ce qu'il faut faire à ce stade-ci pour atténuer l'astringence du Nebbiolo, car servi en l'état, il a davantage plu aux convives.  On y décèle plus facilement la rose, l'anis, les fraises.  Très bien.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1862
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Michelle Champagne le Jeu 23 Aoû 2018 - 10:03

De retour d'une petite virée au PEC. J'avais envie de retourner dans mes pantoufles....

Domaine Pattes Loup Chablis Premier Cru Butteaux 2013. Jaune paille assez brillant. Pas très exubérant au nez: citron et lime. Texture moelleuse qui tapisse la bouche en douceur avant de bien installer l'acidité salivante. Longueur très appréciable. Belle équilibre. C'est bon sans être grand.

Domaine Jean-Michel Gérin Côte-Rotie La Vallière 2010. Rouge cerise foncée. Superbe nez de fruits noirs, tapenade d'olives et d'épices douces. Bouche soyeuse à l'acidité fraîche sur une finale torréfiée. Olives noires et poivres blancs en rétro donnent l'envie de grumer à souhait. De la belle Syrah! cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1722
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Michel Therrien le Jeu 23 Aoû 2018 - 10:42

Michelle Champagne a écrit:De retour d'une petite virée au PEC. J'avais envie de retourner dans mes pantoufles....

Domaine Pattes Loup Chablis Premier Cru Butteaux 2013. Jaune paille assez brillant. Pas très exubérant au nez: citron et lime. Texture moelleuse qui tapisse la bouche en douceur avant de bien installer l'acidité salivante. Longueur très appréciable. Belle équilibre. C'est bon sans être grand.

Domaine Jean-Michel Gérin Côte-Rotie La Vallière 2010. Rouge cerise foncée. Superbe nez de fruits noirs, tapenade d'olives et d'épices douces. Bouche soyeuse à l'acidité fraîche sur une finale torréfiée. Olives noires et poivres blancs en rétro donnent l'envie de grumer à souhait. De la belle Syrah! cheers

Viallière 2015 qui arrive sous peu devrait être fort bon!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Michel Therrien le Jeu 23 Aoû 2018 - 13:51

Un vin gagné à la loterie Courrier Vinicole Bourgogne 2015.
Le premier d'une douzaine!

Bourgogne rouge 2015, Claude Dugat
La robe est rubis, cerise de bonne intensité.
Bouquet de fruits rouges et bien mûrs.
Une pointe réglissée à l'évolution.
Bouche gourmande et criquante, tannins fins, finale épicée de longueur moyenne.
Du niveau et du prix d'un village.
Bien hâte à la comparaison avec ceux de Pat Essa, Nicolas Groffier et Pierre Boillot.....idée dégustation au Club de Joliette.
16,5/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Michelle Champagne le Ven 24 Aoû 2018 - 9:17

Stéphanie Chénier a écrit:

Domaine du Pélican Arbois Trois Cépages 2016
Tout frais arrivé de la SAQ avant-hier et PNP.  Un peu de soufre à l'ouverture qui se dissipe avec un petit coup de carafe.  Cassis et cerises acidulés, une belle tension, une douce amertume en finale.  N'a pas la facilité du 2015, mais davantage l'effet terroir je crois.  Très beau - j'ai bien hâte de le voir évoluer en le laissant se reposer en cave.

Est-ce que tu pourrais élaborer?

Merci
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1722
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par PhilippeGingras le Ven 24 Aoû 2018 - 9:32

2005 Château d'Agassac

Ouvert vers 15h et mis en carafe.La douce qui a ouvert la bouteille et le bouchon était pas mal sec.
Robe légèrement tuilée.En bouche,ça goûte les mûres,les prunes Italiennes et les cerises.
L'alcool est present et les tannins sont encore bien là.Le bois est fondu par contre.
Pas le plus long certe mais c'est bien fait pour 25$.
89 pts.
avatar
PhilippeGingras

Messages : 1097
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 36
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Alexandre Trudel le Ven 24 Aoû 2018 - 21:32

Clavel Coteaux du Languedoc Les Garrigues 2015
Je buvais pas mal de vins du Languedoc quand j'ai commencé à boire du vin, suivant comme plusieurs les suggestions d'un Phaneuf qui ne manquait pas d'éloges pour les RQP qu'offrait cette région. Aujourd'hui j'en bois passablement moins, mais j'aime bien retrouver mes anciens amours à l'occasion. En ce qui concerne ce vin, je me souviens d'une explosion de fruits murs, de garrigue (ben oui, c'est pas pour rien le nom), de bretts bien mesurés, le tout formant un vin sudiste généreux, sauvage, dominé par une syrah sanguine. Or ici on est devant un vin qui me semble clairement trop sage, sans fougue. C'est bon et digeste, mais il manque quelque chose. Je constate un 13,5% d'alcool, ce qui me semble très peu pour une année chaude dans ce coin-là. Et je ne peux m'empêcher de penser aux autres producteurs du Languedoc qui ont décidé de suivre cette voie depuis quelques années: Sylvain Fadat (d'Aupilhac), Olivier Jullien (Mas Jullien) et d'autres. On connait la tendance: la mode est au vins délicats, faciles à boire et faibles en alcool. Je n'ai rien contre bien sûr, mais je suis septique quand des régions chaudes décident de produire de tels vins: à ce stade, ne doit-on pas parler d'une sous-maturité? Plus dangereux encore: n'est-ce pas là une signature qui va à l'encontre de l'expression idéale du terroir de cette région? Je ne suis pas pro-Parker à tout prix, mais il faut convenir que sa défense d'une maturité maximale du raisin comme condition de base à la fabrication de grands vins se défend. Cela dit, je m'extrapole sans doute un peu à propos de ce vin très modeste qui ne vise pas l'excellence. Mais ce dernier me semble symptomatique d'une tendance qui affecte à la fois le Languedoc et le Roussillon, une mode qui tend vers des vins plus frais et moins concentrés, et pour l'instant je suis moyennement convaincu devant un résultat qui me parait presque contre-nature. 86


Dernière édition par Alexandre Trudel le Ven 24 Aoû 2018 - 22:50, édité 2 fois

Alexandre Trudel

Messages : 1058
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Yves Martineau le Ven 24 Aoû 2018 - 22:28

Tu soulèves d'intéressantes questions Alexandre. J'ai, comme tu sais, bu ma large part de vins languedociens et j'aime encore le faire, quoique ma fréquence a aussi nettement diminué.

Je n'ai toutefois pas constaté de tendance à la sous-maturité dans les bons domaines. Je croirais que c'est ce vin qui est en cause.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Alexandre Trudel le Ven 24 Aoû 2018 - 22:47

Yves Martineau a écrit:Tu soulèves d'intéressantes questions Alexandre. J'ai, comme tu sais, bu ma large part de vins languedociens et j'aime encore le faire, quoique ma fréquence a aussi nettement diminué.

Je n'ai toutefois pas constaté de tendance à la sous-maturité dans les bons domaines. Je croirais que c'est ce vin qui est en cause.

Yves, regarde le niveau d'alcool chez plusieurs producteurs de renom: même dans les années chaudes, on reste souvent autour du 13%. Cela fait des années que les Bordelais ont capitulé devant les changements climatiques. Dans le Languedoc, chez certains, on est clairement dans le mode sous-maturité je pense, et ce vraisemblablement afin de s'adapter aux tendances du moment. Il y a un discours généralisé des sommeliers et des journalistes contre les taux d'alcool élevés. C'est peut-être un juste retour du balancier après des années de vins un peu trop capiteux et extraits. Mais il y a une limite à vouloir lutter contre ce que la nature donne. Et les fins connaisseurs qui ont un peu d'expérience savent très bien que pris isolément, le taux d'alcool ne dit pas grand chose sur la qualité ou l'équilibre du vin. Évidemment, je ne tiendrais pas ce discours si ce vin était le seul à m'avoir donné une telle impression. Il est probable cela dit que cette volonté de diminuer la richesse des vins n'affecte qu'une petite minorité de producteurs de cette région, et c'est tant mieux selon moi.

Alexandre Trudel

Messages : 1058
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 25 Aoû 2018 - 10:31

Alexandre, le point que tu soulèves est très intéressant. J’avais eu une discussion similaire avec Patrice Breton sur la typicité des vins de Napa. Pour lui, un vin de Napa qui pouvait être confondu à l’aveugle pour un Bordeaux ne pouvait être typique compte tenu des différences climatiques entre ces deux régions. Un californien qui tentait donc de produire un vin bordelais trichait, en quelque sorte. Je grossis un peu le trait (car il y a sûrement des nuances à apporter quand à plusieurs choix … vignes de plaine ou de montagne, irriguées ou non, l’assemblage, les rendements, la taille, le palissage, l’effeuillage, traitements systémiques ou conduite biodynamique, l’élevage et j’en oublie), mais ce débat est assurément intéressant.

Les changements que tu notes sont sur une courte période … mais des fois les canons de référence changent sur une plus longue période. Difficile de trouver des Châteauneuf sous 14.5% maintenant, alors qu’il y en avait plein à 13.5% il y a 20 ans à peine … changement climatique ou de référence? Conçoit-on un grand Châteauneuf maintenant de la même manière qu’il y a 20 ans? Pas certain.

Et je ne suis pas nécessairement très surpris que des régions où la survie du vigneron est plus difficile compte tenu des faibles prix, on soit davantage influencer par les modes. Il faut bien mettre du pain sur la table.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7857
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Yves Martineau le Sam 25 Aoû 2018 - 11:17

Tu as semé un doute, je suis donc descendu à la cave ce matin pour vérifier, (ça parait toujours bien face aux enfants/conjointe!!)

Je n'achète que 5-6 domaines en Languedoc, sans doute les meilleurs et leaders de leurs régions respectives (c'est quand même très vaste le Languedoc). Ils affichent tous allègrement entre 13.5% et 14.5%  Je n'ai donc pas constaté le phénomène dont tu parles. As-tu d'autres exemples?

Difficile d'extrapoler à toute une région sur la base de nos petits échantillons, mais j'imagine mal un producteur sérieux changer ses méthodes et récolter du raisin moins mûr.

Je pense que la région a davantage péché en sens inverse dans le passé. Ceci dit, plus de finesse et pas de surmaturité, je suis pour. La région n'a jamais fait autant de bon vin à mon humble avis, mais les millésimes récents n'ont peut-être pas été aussi faciles qu'ailleurs.


Dernière édition par Yves Martineau le Sam 25 Aoû 2018 - 11:38, édité 1 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Michelle Champagne le Sam 25 Aoû 2018 - 11:32

Alexandre Trudel a écrit:Clavel Coteaux du Languedoc Les Garrigues 2015
Je buvais pas mal de vins du Languedoc quand j'ai commencé à boire du vin, suivant comme plusieurs les suggestions d'un Phaneuf qui ne manquait pas d'éloges pour les RQP qu'offrait cette région. Aujourd'hui j'en bois passablement moins, mais j'aime bien retrouver mes anciens amours à l'occasion. En ce qui concerne ce vin, je me souviens d'une explosion de fruits murs, de garrigue (ben oui, c'est pas pour rien le nom), de bretts bien mesurés, le tout formant un vin sudiste généreux, sauvage, dominé par une syrah sanguine. Or ici on est devant un vin qui me semble clairement trop sage, sans fougue. C'est bon et digeste, mais il manque quelque chose. Je constate un 13,5% d'alcool, ce qui me semble très peu pour une année chaude dans ce coin-là. Et je ne peux m'empêcher de penser aux autres producteurs du Languedoc qui ont décidé de suivre cette voie depuis quelques années: Sylvain Fadat (d'Aupilhac), Olivier Jullien (Mas Jullien) et d'autres. On connait la tendance: la mode est au vins délicats, faciles à boire et faibles en alcool. Je n'ai rien contre bien sûr, mais je suis septique quand des régions chaudes décident de produire de tels vins: à ce stade, ne doit-on pas parler d'une sous-maturité? Plus dangereux encore: n'est-ce pas là une signature qui va à l'encontre de l'expression idéale du terroir de cette région? Je ne suis pas pro-Parker à tout prix, mais il faut convenir que sa défense d'une maturité maximale du raisin comme condition de base à la fabrication de grands vins se défend. Cela dit, je m'extrapole sans doute un peu à propos de ce vin très modeste qui ne vise pas l'excellence. Mais ce dernier me semble symptomatique d'une tendance qui affecte à la fois le Languedoc et le Roussillon, une mode qui tend vers des vins plus frais et moins concentrés, et pour l'instant je suis moyennement convaincu devant un résultat qui me parait presque contre-nature. 86

Je crois que le problème se situe là et non dans la sous-maturité. La SAQ indique un degré d'alcool de 14 sur son site. Comme le producteur a une marge de manœuvre de 1%, il est fort probable que le vin tire vraiment vers le 14 et peut-être un peu plus. En indiquant 13.5 sur la bouteille, il a peut-être voulu suggérer de la fraîcheur....Mon hypothèse!lol!

Combien de fois, nous achetons une étiquette en pensant que c'était bon dans le temps et que malheureusement, nous sommes déçus. Est-ce le vin qui a changé ou nos goûts? scratch
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1722
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Alexandre Trudel le Sam 25 Aoû 2018 - 12:23

Clavel, d'Aupilhac et Mas Jullien sont 3 domaines que j'aime avec des taux d'alcool qui me semblent bas pour la région. Dans le Roussillon, on pourrait nommer Gauby et Gardiès. Mais j'avoue que ce n'est pas un échantillon représentatif. Dans le cas de Mas Jullien, cela fait des années (depuis ses débuts?) que le domaine suit cette voie. Je ne suis pas contre non plus, mais quand un Languedoc manque de fruit et de fougue, ça provoque quelques questions. Millésimes moyens? Possible.

Mais reste que ce disours circule ouvertement chez certains producteurs de la région, sans être une pratique dominante. J'émets comme hypothèse l'argument économique évoqué pas Vincent: j'ai l'impression que beaucoup de sommeliers en restauration n'achètent juste pas de vins au-dessus de 14,5% (regardez dans les endroits à la mode comment se sont toutes les régions fraîches qui sont mises en vedettes: Loire, Jura, Beaujolais, etc.).

Alexandre Trudel

Messages : 1058
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Yves Martineau le Sam 25 Aoû 2018 - 13:58

Le genre de restauration mettant le Jura ou la Loire de l'avant reste une infime fraction de la clientèle et pas de celle qui achèterait du Languedoc anyway, sauf l'occasionnelle Grange des Pères pour la forme.

Plus j'y pense, moins j'achète l'hypothèse du bœuf voulant se faire grenouille pour plaise è quelques sommeliers qui les ont toujours boudés.

Et 13.5% d'alcool n'est pas "très peu", c'est plutôt normal en Languedoc. La plupart des terroirs languedociens sont plus frais qu'à Châteauneuf ou ailleurs dans le Rhône, ils comptent une plus grande part de syrah et surtout, moins de grenache.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 25 Aoû 2018 - 16:41

Hier soir, deux vins décevants qui concluaient une semaine à leur image :

Jacques Prieur Clos des Santenots volnay 1er cru 2005 : Couleur sombre, moyennement brillante. Nez de fruits noirs mûrs, de pâtisseries, avec un boisé saillant. Attaque pleine, milieu de bouche dense et finale corsée. Un vin à l’image de ce millésime sérieux, concentré et structuré. Toutefois, son élevage me semble excessif et assèche passablement la finale. Aussi, le fruit me semble manquer d’éclat … encore trop tôt? J’en doute … plutôt trop de travail. Je garde un bien meilleur souvenir d’un Beaune Grèves, gourmand, charnu et éclatant …

Domaine du Pégau châteauneuf-du-pape 2003 : Nez de figue séchée, de thé et de mélasse, avec du poivre et des herbes grillées. Belle complexité et pas d’évolution indue, laissant présager davantage de plaisir que la précédente bouteille. Hélas, la bouche est sèche, amère et chaude, conférant à l’assemble un aspect brutal. Finale longue, mais décharnée et chaleureuse … la quadrature d'un cercle vicieux!

Deux vins ouverts au mauvais moment il me semble, mais qui semblent partager des défauts communs … peut-être a-t-on voulu trop en faire dans des millésimes déjà excessifs où l’on finit par confondre juste concentration et puissance exagérée?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7857
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Yves Martineau le Sam 25 Aoû 2018 - 17:37

Domaine Christian Moreau Père et Fils Chablis Grand Cru Les Clos 2010
Il paraissait un peu mou à l'ouverture, discret, l'évolution après 30 minutes fut spectaculaire. Encore une fois, ce vin s'avère magnifique. Crayeux et complexe, envoûtant, avec une finale épicée (!). Subtil, long, très fin, un vrai balai sur les papilles.. Un grand Chablis et un grand vin. 96 pts

Payé 56$ il y a 5 ans, c'est presque gênant! Smile

Comme le soulignait Michel récemment, l'envolée des prix en Bourgogne ne fait que confirmer à quel point Chablis offre de grands vins à prix (relativement) doux, depuis longtemps. Bien sûr les grands crus sont maintenant autour de 100$, ce n'est pas rien, c'est même très cher pour la population qui n'est pas folle comme nous. Mais désormais c'est le prix des villages de grandes appellations beaunoises, alors qu'à Chablis, pour ce prix on a la crème... Y a pas photo, comme ils disent!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Michel Therrien le Sam 25 Aoû 2018 - 17:45

Il me reste une Pégau 2003....faudra l'ouvrir sous peu.
Si je me souvins bien, le vin de l'année pour TWA en 2006 ou 2007.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8222
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Yves Martineau le Sam 25 Aoû 2018 - 17:47

Dans mon verre cet après-midi, une bière de la microbrasserie Chasse-Pinte, de l'Anse St-Jean.

Selon leur site:

LA GÉLINOTTE
Blonde au sapin baumier | IBU 24  |  5% alc/vol
Blonde très douce aromatisée aux jeunes pousses de sapin baumier (Abies balsamea) qui l’imprègne d’un goût fruité et sucré, tout en faisant légèrement ressortir l’amertume du houblon. Agréable comme une promenade en forêt.

Une bière franchement très réussie, rafraichissante, longue et assez complexe au niveau aromatique. Magnifique sur la terrasse, avec cet été qui n"en finit pas, la vie est belle! Cool
avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Yves Martineau le Sam 25 Aoû 2018 - 17:56

Michel Therrien a écrit:Il me reste une Pégau 2003....faudra l'ouvrir sous peu.
Si je me souvins bien, le vin de l'année pour TWA en 2006 ou 2007.

J'en ai acheté pas moins de 21 au fil des ans!! Mon record je crois....Sans soute le vin le plus imprévisible d'une bouteille à l'autre, même le style changeait. Mes notes ont beaucoup varié aussi, de 90 à 96 pts! Quelques bouteilles vraiment grandioses dans le lot, j'ai comme l'impression qu'il est lentement sur son déclin depuis 2015. Peut-être n'est-ce qu'une phase...

avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Alexandre Trudel le Sam 25 Aoû 2018 - 20:41

Yves Martineau a écrit:Le genre de restauration mettant le Jura ou la Loire de l'avant reste une infime fraction de la clientèle et pas de celle qui achèterait du Languedoc anyway, sauf l'occasionnelle Grange des Pères pour la forme.

Plus j'y pense, moins j'achète l'hypothèse du bœuf voulant se faire grenouille pour plaise è quelques sommeliers qui les ont toujours boudés.

Et 13.5% d'alcool n'est pas "très peu", c'est plutôt normal en Languedoc. La plupart des terroirs languedociens sont plus frais qu'à Châteauneuf ou ailleurs dans le Rhône, ils comptent une plus grande part de syrah et surtout, moins de grenache.

Tu as sans doute raison à propos de l'encépagement et le terroir du Languedoc Yves: tu t'y connais plus que moi, je te fais confiance.

Par contre, en ce qui concerne ton affirmation sur le milieu de la restauration: je n'ai pas l'impression que les bars à vins modernes - souvent tournés vers le bio/nature/petits producteurs obscurs - représentent une si petite fraction du marché. Ce type d'établissement qui vise une clientèle relativement jeune domine presque déjà des villes comme Paris et New York, et on ne peut pas dire qu'ils ne font pas de volume.

Alexandre Trudel

Messages : 1058
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Simon Grenier le Sam 25 Aoû 2018 - 22:38

Yves Martineau a écrit:Dans mon verre cet après-midi, une bière de la microbrasserie Chasse-Pinte, de l'Anse St-Jean.

Selon leur site:

LA GÉLINOTTE
Blonde au sapin baumier | IBU 24  |  5% alc/vol
Blonde très douce aromatisée aux jeunes pousses de sapin baumier (Abies balsamea) qui l’imprègne d’un goût fruité et sucré, tout en faisant légèrement ressortir l’amertume du houblon. Agréable comme une promenade en forêt.

Une bière franchement très réussie, rafraichissante, longue et assez complexe au niveau aromatique. Magnifique sur la terrasse, avec cet été qui n"en finit pas, la vie est belle! Cool

Ça donne envie de l'essayer Yves! Est-ce que c'est un produit encore disponible?

Au fait, si vous voulez commencer à préparer les fêtes en mai/juin, une balade dans les Laurentides s'impose. Vous pourrez ainsi cueillir les jeunes pousses de sapin baumier et ainsi aromatiser une vodka pour les fêtes. C'est vraiment bon...

Cheers!

Simon Grenier

Messages : 583
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Stéphanie Chénier le Dim 26 Aoû 2018 - 7:55

Michelle Champagne a écrit:
Stéphanie Chénier a écrit:

Domaine du Pélican Arbois Trois Cépages 2016
Tout frais arrivé de la SAQ avant-hier et PNP.  Un peu de soufre à l'ouverture qui se dissipe avec un petit coup de carafe.  Cassis et cerises acidulés, une belle tension, une douce amertume en finale.  N'a pas la facilité du 2015, mais davantage l'effet terroir je crois.  Très beau - j'ai bien hâte de le voir évoluer en le laissant se reposer en cave.

Est-ce que tu pourrais élaborer?

Merci

Bonjour Michelle,

J'ai trouvé que le 2015, à l'image de ce que j'ai bu à date du millésime, était vraiment un vin de soif sur les cerises croquantes, avec peu d'acidité, qu'on ouvre et qu'on sert à brûle-pourpoint. Le 2016 se présente davantage sur le cassis, avec un peu plus d'acidité, qu'on doit laisser respirer un peu. Les 2 sont très bons.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1862
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Yves Martineau le Dim 26 Aoû 2018 - 12:08

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos Marole 2015
Plus fermé que je n’aurais cru, vu le millésime. En effet, dans les millésimes mûrs, les Joblot sont souvent des bombes de fruit, très expressifs à l'arrivée, qui ne se referment qu'après un ou deux ans pour réémerger quelques années plus tard. J'ai eu beaucoup de plaisir avec les 2005, 2009, 2012 et 2014 dès leur arrivée, j'anticipais donc la même chose, vu le style du millésime 2015.

Or, ce 2015 est beaucoup plus discret. Un vin rond, voire dodu, avec une bonne structure, mais pas très expressif, ni trop charmeur en l’état. Deux heures de carafe n’y ont rien changé. Il est même moins ouvert que le 2014 à pareil âge! Partie remise, je ne doute pas de son potentiel. 89 + pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 août 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum