Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Page 27 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Jonathan Marquis le Dim 13 Mai 2018 - 20:17

Jean fred aime pas 2005

Le tâche était bien mais ça n’a pas été le meilleur vin, avec tout le line up autour, la romanée était on the spot juste a coté avec mouton et crox...
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 1060
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 32
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Sylvain Rhainds le Dim 13 Mai 2018 - 22:05

Je vais revenir cette semaine avec des commentaires! Une très belle soirée! J ai trouvé les vins remarquables!

Classement rapide; top 5
1-Cros
2-Yquem
3-Mouton
4-Tâche
5-H-B et pas très loin"Sauzet
Il a eu quelques extras!
Bref beaucoup de plaisir! Grande soirée!
Merci à Viet-Que pour l'accueil et la bouffe qui a été elle aussi superbe et à la générosité de tous!
avatar
Sylvain Rhainds

Messages : 172
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 38
Localisation : MTL

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Jean-Frédéric Laberge le Dim 13 Mai 2018 - 22:36

Michel Therrien a écrit:Dommage pour Tâche 2005.
Bien hâte de lires les autres participants.
Je ne peux m'imaginer que le Domaine ait manqué ce vin.
Qu'il ne soit pas accessible en ce moment est une chose mais qu'il soit un désastre?
J'ai deux bouteilles de ce vin et la première sera ouverte en 2023 pour mes 60 ans.

Prends ça avec un grain de sel Michel. Mais 2005 demeure un millésime que je suis prêt à échanger presque sur tous les vins. Je trip 100% plus sur une Tâche 2004 que 2005.

Verticale DRC depuis 2 ans, verticale Échezeaux 10 millésimes, Échezeaux vs Grands Échezeaux 6 millesimes, La Tâche 8 millesimes, RSV 6 millésimes. À presque tous les coups, pour ne pas dire tous les coups les 2005 ainsi que 2003 sortaient du lot par la grande richesse et sucrosité.  Certains aiment, mes goûts tirent plus sur le fruit pas trop mûr (presque surette). La pureté du fruit semble ne pas faire surface sous les effluves de sève, de pâtisserie et de bois.  Bref, certains vont y déceler quelque chose qui sera rendre ce vin tout à fait délicieux.  Les qualités intrinsèques du vin y sont pour ce style de millésime.

Et un grand merci à Vietque et désolé encore pour la nape ! Wink
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 197
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Pierre Beauregard le Lun 14 Mai 2018 - 11:48

Jean-Fred, n'est-ce pas trop tôt l'ouverture des 2005 ?
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2296
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Sylvain Rhainds le Lun 14 Mai 2018 - 12:15

Je crois personnellement que 2005 sera incroyable d ici 5-10ans! Encore un bébé qui entre tout juste dans son adolescence et particulièrement avec des grands!! Tel que Drc.
avatar
Sylvain Rhainds

Messages : 172
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 38
Localisation : MTL

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Jean-Frédéric Laberge le Lun 14 Mai 2018 - 12:28

Pierre Beauregard a écrit:Jean-Fred, n'est-ce pas trop tôt l'ouverture des 2005 ?

Un millésime solaire ne va pas devenir fin avec 10 années de plus. Un disque tirant sur le brun après 11 années de bouteille ça te dit quoi ?
2005 c'est 2005, c'est grand pour ceux qui aiment la richesse. Tout est une question de style, de ce que l'on préfère. J'ai ouvert un champs gains de PYCM 13 et les gens trouvaient ça mince, moi j'adore ce style très délicat et subtil.

avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 197
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Yves Martineau le Lun 14 Mai 2018 - 12:34

Sylvain Rhainds a écrit:Je crois personnellement que 2005 sera incroyable d ici 5-10ans! Encore un bébé qui entre tout juste dans son adolescence et particulièrement avec des grands!! Tel que Drc.

Donc entre 2013 et 2028......Pour un Bordeaux, ça m'apparaitrait très plausible, mais est-ce qu'il y a un exemple de millésime bourguignon qui aurait mis autant de temps à se faire et qui se serait révélé grand au bout de cette période?

Ça me semble antinomique avec les qualités d'un grand Bourgogne. Je ne dis pas que le pinot ne donne pas de vins de garde, voire de longue garde pour certains, j'ai simplement l'impression que les grands millésimes de la région sont déjà très agréables, voire plus à leur dixième anniversaire.

Un pinot qui met 20 ans à se faire n'aura pas, selon mon hypothèse, les mêmes qualités de fruité et de fraicheur que nous aimons habituellement dans les grands vins de la Côte d'Or.

Je reste dubitatif sur la qualité générale de 2005. J'en ai pris d'excellents, mais il y en a tellement dont j'ai eu l'impression qu'ils sécheront avant de montrer un beau fruit ... scratch


Dernière édition par Yves Martineau le Lun 14 Mai 2018 - 16:03, édité 2 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5757
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Yves Martineau le Lun 14 Mai 2018 - 12:38

Jean-Frédéric Laberge a écrit:
Un millésime solaire ne va pas devenir fin avec 10 années de plus. Un disque tirant sur le brun après 11 années de bouteille ça te dit quoi ?  
2005 c'est 2005, c'est grand pour ceux qui aiment la richesse. Tout est une question de style, de ce que l'on préfère.  J'ai ouvert un champs gains de PYCM 13 et les gens trouvaient ça mince, moi j'adore ce style très délicat et subtil.

Perso, ce n'est pas tant l'aspect solaire qui me gêne (j'adore 2009 et 2015), mais la masse tannique et le côté austère de plusieurs 2005. Encore une fois, il y a de bons 2005, mais pas mal de déceptions.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5757
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Jean-Frédéric Laberge le Lun 14 Mai 2018 - 12:44

Yves Martineau a écrit:
Jean-Frédéric Laberge a écrit:
Un millésime solaire ne va pas devenir fin avec 10 années de plus. Un disque tirant sur le brun après 11 années de bouteille ça te dit quoi ?  
2005 c'est 2005, c'est grand pour ceux qui aiment la richesse. Tout est une question de style, de ce que l'on préfère.  J'ai ouvert un champs gains de PYCM 13 et les gens trouvaient ça mince, moi j'adore ce style très délicat et subtil.

Perso, ce n'est pas tant l'aspect solaire qui me gêne (j'adore 2009 et 2015), mais la masse tannique et le côté austère de plusieurs 2005. Encore une fois, il y a de bons 2005, mais pas mal de déceptions.


Certains 09 sont guidounes longtemps. Ouvre un Dujac 09.. Tu vas pleurer tellement c'est guidoune.

En passant, La Tâche a bien fait paraître le Rouget.
À l'aveugle, plusieurs dizaines de vins à moins de 300$ passent devant cette Tâche 2005 à mon avis.

avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 197
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Arnaud Bridon le Lun 14 Mai 2018 - 13:29

Jean-Frédéric Laberge a écrit:
Pierre Beauregard a écrit:Jean-Fred, n'est-ce pas trop tôt l'ouverture des 2005 ?

Un millésime solaire ne va pas devenir fin avec 10 années de plus. Un disque tirant sur le brun après 11 années de bouteille ça te dit quoi ?  


Moi ca me dit que la bouteille est peut être pas nette.

Arnaud Bridon

Messages : 106
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Frederick Blais le Lun 14 Mai 2018 - 13:38

Ça reste une opinion d'une personne qui aime les vins d'un autre style en ce moment. Jean Fred, exprime clairement que son opinion sur les vins de la soirée est basé sur son plaisir personnel et non pas sur une analyse technique du vin.
avatar
Frederick Blais

Messages : 2074
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Michel Therrien le Lun 14 Mai 2018 - 13:46

Yves Martineau a écrit:
Sylvain Rhainds a écrit:Je crois personnellement que 2005 sera incroyable d ici 5-10ans! Encore un bébé qui entre tout juste dans son adolescence et particulièrement avec des grands!! Tel que Drc.

..........Un pinot qui met 20 ans à se faire n'aura pas, selon mon hypothèse, les mêmes qualités de fruité et de fraicheur que nous aimons habituellement dans les grands vins de la Côte d'Or.

Je reste dubitatif sur la qualité générale de 2005. J'en ai prix d'excellents, mais il y en a tellement dont j'ai eu l'impression qu'ils sécheront avant de montrer un beau fruit ... scratch
¨
À quel coût! cheers Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8247
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Jean-Frédéric Laberge le Lun 14 Mai 2018 - 13:56

Frederick Blais a écrit:Ça reste une opinion d'une personne qui aime les vins d'un autre style en ce moment.  Jean Fred, exprime clairement que son opinion sur les vins de la soirée est basé sur son plaisir personnel et non pas sur une analyse technique du vin.

Les qualités intrinsèques du vin me donne la chair de poule. Tout ça est derrière moi.  Maintenant ce n'est qu'une question d'émotions. Bien trop de vins parfaitement accomplis sont "mauvais" à mes yeux en terme de plaisir.  Cette 2005 était un vin bon mais sans plus. Ça prend de la dégustation à l'aveugle pour remettre ce genre de quille à la bonne place.
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 197
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Michel Therrien le Lun 14 Mai 2018 - 14:17

Alain Roy a écrit:
Michel Therrien a écrit:Dommage pour Tâche 2005.
Bien hâte de lires les autres participants.
Je ne peux m'imaginer que le Domaine ait manqué ce vin.
Qu'il ne soit pas accessible en ce moment est une chose mais qu'il soit un désastre?

J'ai deux bouteilles de ce vin et la première sera ouverte en 2023 pour mes 60 ans.


Michel, sans offense, quels arguments pour justifier qu'un super vignhéros ne peut pas rater sa cible
à l'occasion ? Je ne pense pas que l'exploitation des terroirs, la vinif, le temps de garde etc soient des sciences exactes...et ce ne sont pas des dieux ! jocolor

Grand terroir
Grande année
Grand vigneron
Grands moyens
Pas un seul rang de vignes mais bien 6.06 hectares

Impossible de rater son coup!
Oui, je pense qu'ils sont bénis.....les terres saintes!

ps: chai contaminé ou autre de ce type et toute la gamme serait ratée.


_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8247
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Michelle Champagne le Lun 14 Mai 2018 - 15:39

Jean-Frédéric Laberge a écrit:
Frederick Blais a écrit:Ça reste une opinion d'une personne qui aime les vins d'un autre style en ce moment.  Jean Fred, exprime clairement que son opinion sur les vins de la soirée est basé sur son plaisir personnel et non pas sur une analyse technique du vin.

Les qualités intrinsèques du vin me donne la chair de poule. Tout ça est derrière moi.  Maintenant ce n'est qu'une question d'émotions. Bien trop de vins parfaitement accomplis sont "mauvais" à mes yeux en terme de plaisir.  Cette 2005 était un vin bon mais sans plus. Ça prend de la dégustation à l'aveugle pour remettre ce genre de quille à la bonne place.

Mon sourire de la journée, merci! cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1739
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Yves Martineau le Lun 14 Mai 2018 - 16:06

Michel Therrien a écrit:
À quel coût! cheers Wink

challenge accepted
! (je te surveilles!) Razz


Dernière édition par Yves Martineau le Lun 14 Mai 2018 - 19:28, édité 1 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5757
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Alain Roy le Lun 14 Mai 2018 - 16:24

Michel Therrien a écrit:
Alain Roy a écrit:

Michel, sans offense, quels arguments pour justifier qu'un super vignhéros ne peut pas rater sa cible
à l'occasion ? Je ne pense pas que l'exploitation des terroirs, la vinif, le temps de garde etc soient des sciences exactes...et ce ne sont pas des dieux ! jocolor

Grand terroir
Grande année
Grand vigneron
Grands moyens
Pas un seul rang de vignes mais bien 6.06 hectares

Impossible de rater son coup!
Oui, je pense qu'ils sont bénis.....les terres saintes!

ps: chai contaminé ou autre de ce type et toute la gamme serait ratée.


Amen ! Smile cheers
avatar
Alain Roy

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Frederik Boivin le Lun 14 Mai 2018 - 20:21

Frederick Blais a écrit:Ça reste une opinion d'une personne qui aime les vins d'un autre style en ce moment.  Jean Fred, exprime clairement que son opinion sur les vins de la soirée est basé sur son plaisir personnel et non pas sur une analyse technique du vin.

BOOM!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1902
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 44
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Frederik Boivin le Lun 14 Mai 2018 - 20:22

Pas de pression, mais j’ai hâte de lire les commentaires sur les vins...
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1902
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 44
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Ludwig Desjardins le Mar 15 Mai 2018 - 8:59

Jean-Frédéric je trouve ça limite triste qu’on puisse déguster tous ces vins et rester sur sa faim, est-ce le fait d’être blasé ou d’avoir développé des goûts de niche que seules quelques quilles peuvent combler?

Je comprend qu’à force de chercher le meilleur du meilleur du meilleur on finit par ne plus s’extasier devant la beauté des petites choses ordinaires, mais avec ce lineup ça me dépasse un peu...

Ludwig Desjardins

Messages : 4733
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 15 Mai 2018 - 9:26

Ludwig Desjardins a écrit:Jean-Frédéric je trouve ça limite triste qu’on puisse déguster tous ces vins et rester sur sa faim, est-ce le fait d’être blasé ou d’avoir développé des goûts de niche que seules quelques quilles peuvent combler?

Je comprend qu’à force de chercher le meilleur du meilleur du meilleur on finit par ne plus s’extasier devant la beauté des petites choses ordinaires, mais avec ce lineup ça me dépasse un peu...

Ludwig, tu résumes bien mon impression en lisant ces commentaires! Je veux bien croire que La Tâche n'a peut-être pas été à la hauteur des (trop grandes) attentes placées en elle pour cette soirée, mais je suis du même avis de Michel et ne peut me résoudre que le Domaine de la Romanée Conti n'a pas réussi son coup... Je goûte encore la RSV 05 du Domaine ouverte il y a plusieurs années (ce vin était magique, transcendant, etc.)...

Et je veux aussi bien croire que le Cros n'était pas en comparaison direct avec des concurrents du même millésime, mais pour avoir eu l'extrême chance d'y goûter à quelques reprises (à l'aveugle et à découvert, en comparaison direct ou non) ce vin n'est rien de moins qu'exceptionnel. Ce qu'on perçoit dans tes écrits Jean-Frédéric c'est que la passion du vin n'est probablement plus au rendez-vous... Si faut absolument trouver LA pépite rare, LE vin parfait pour avoir du plaisir, tu m'excuseras mais c'est d'une tristesse absolue.
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1193
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Jean-Frédéric Laberge le Mer 16 Mai 2018 - 19:13

Alexandre Deslauriers a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Jean-Frédéric je trouve ça limite triste qu’on puisse déguster tous ces vins et rester sur sa faim, est-ce le fait d’être blasé ou d’avoir développé des goûts de niche que seules quelques quilles peuvent combler?

Je comprend qu’à force de chercher le meilleur du meilleur du meilleur on finit par ne plus s’extasier devant la beauté des petites choses ordinaires, mais avec ce lineup ça me dépasse un peu...

Ludwig, tu résumes bien mon impression en lisant ces commentaires! Je veux bien croire que La Tâche n'a peut-être pas été à la hauteur des (trop grandes) attentes placées en elle pour cette soirée, mais je suis du même avis de Michel et ne peut me résoudre que le Domaine de la Romanée Conti n'a pas réussi son coup... Je goûte encore la RSV 05 du Domaine ouverte il y a plusieurs années (ce vin était magique, transcendant, etc.)...

Et je veux aussi bien croire que le Cros n'était pas en comparaison direct avec des concurrents du même millésime, mais pour avoir eu l'extrême chance d'y goûter à quelques reprises (à l'aveugle et à découvert, en comparaison direct ou non) ce vin n'est rien de moins qu'exceptionnel. Ce qu'on perçoit dans tes écrits Jean-Frédéric c'est que la passion du vin n'est probablement plus au rendez-vous... Si faut absolument trouver LA pépite rare, LE vin parfait pour avoir du plaisir, tu m'excuseras mais c'est d'une tristesse absolue.


Je croyais avoir bel et bien écrit en français, mes comptes-rendus sont -ils si difficile à comprende?

Rouget Cros Parentoux 2009, aucunement solaire en style, sur le fruit quelque peu réservé, il s'ouvre majestueusement sur des arômes de petits fruits noirs, superbe équilibre et croquant. Le meilleur vin de la soirée. Excellent.

La Romanée 2002, superbe à l'ouverture et classique en style à Liger-Belair. Fruits noirs mûrs et structure bien enrobée. Tannins très fins et longue finale complexe. Excellent


Des qualitatifs tels superbe, majestueusement, excellent...

Il n'y a pas de blasé ou à la recherche des plus grands ou je ne sais trop quoi. Mais en toute honnêteté, si l'étiquette te fait plus vibrer que le jus qui s'y trouve, ramasse des bouteilles vides.
Le prix, le nom, l'étiquette et le millésime... c'est des trucs de critiques à buts lucratifs. Il faut être honnête à un moment donné, il y avait d'excellents vins à cette dégustation mais aucun d'entres eux n'a été chavirants. Tu es jamais tombé sur des vins de la DRC ordinaires ?? Désolé mais j'ai trouvé des vins magiques de la DRC et d'autres d'un ordinaire à laquelle je n'aurais même pas attribué 100$.

Tu as trouvé un RSV 05 magique, c'est ton goût et non le mien. Moi je trouve que 2001 est magique et que 2005 est un millésime qui s'éloigne tout simplement de ce que je recherche du vin (finesse, pureté du fruit, croquant, équilibre etc..). Ça pinote pas fort 2005.
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 197
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Jean-Frédéric Laberge le Mer 16 Mai 2018 - 19:20

En fait, je viens de voir le commentaire de Yves Martineau sur ce même vin, très drôle mais il finit sur la note excellent..Quand même une coïncidence.

Le vin est excellent et c'est tout. Rien de plus et rien de moin.
C'est pas triste, il est excellent. C'est comme un excellent joueur de hockey mais pas trop excitant.
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 197
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Simon Grenier le Mer 16 Mai 2018 - 21:15

Jean-Frédéric Laberge a écrit:
Alexandre Deslauriers a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Jean-Frédéric je trouve ça limite triste qu’on puisse déguster tous ces vins et rester sur sa faim, est-ce le fait d’être blasé ou d’avoir développé des goûts de niche que seules quelques quilles peuvent combler?

Je comprend qu’à force de chercher le meilleur du meilleur du meilleur on finit par ne plus s’extasier devant la beauté des petites choses ordinaires, mais avec ce lineup ça me dépasse un peu...

Ludwig, tu résumes bien mon impression en lisant ces commentaires! Je veux bien croire que La Tâche n'a peut-être pas été à la hauteur des (trop grandes) attentes placées en elle pour cette soirée, mais je suis du même avis de Michel et ne peut me résoudre que le Domaine de la Romanée Conti n'a pas réussi son coup... Je goûte encore la RSV 05 du Domaine ouverte il y a plusieurs années (ce vin était magique, transcendant, etc.)...

Et je veux aussi bien croire que le Cros n'était pas en comparaison direct avec des concurrents du même millésime, mais pour avoir eu l'extrême chance d'y goûter à quelques reprises (à l'aveugle et à découvert, en comparaison direct ou non) ce vin n'est rien de moins qu'exceptionnel. Ce qu'on perçoit dans tes écrits Jean-Frédéric c'est que la passion du vin n'est probablement plus au rendez-vous... Si faut absolument trouver LA pépite rare, LE vin parfait pour avoir du plaisir, tu m'excuseras mais c'est d'une tristesse absolue.


Je croyais avoir bel et bien écrit en français, mes comptes-rendus sont -ils si difficile à comprende?

Rouget Cros Parentoux 2009, aucunement solaire en style, sur le fruit quelque peu réservé, il s'ouvre majestueusement sur des arômes de petits fruits noirs, superbe équilibre et croquant. Le meilleur vin de la soirée. Excellent.

La Romanée 2002, superbe à l'ouverture et classique en style à Liger-Belair.  Fruits noirs mûrs et structure bien enrobée. Tannins très fins et longue finale complexe. Excellent


Des qualitatifs tels superbe, majestueusement, excellent...

Il n'y a pas de blasé ou à la recherche des plus grands ou je ne sais trop quoi. Mais en toute honnêteté, si l'étiquette te fait plus vibrer que le jus qui s'y trouve, ramasse des bouteilles vides.
Le prix, le nom, l'étiquette et le millésime... c'est des trucs de critiques à buts lucratifs.
Il faut être honnête à un moment donné, il y avait d'excellents vins à cette dégustation mais aucun d'entres eux n'a été chavirants. Tu es jamais tombé sur des vins de la DRC ordinaires ?? Désolé mais j'ai trouvé des vins magiques de la DRC et d'autres d'un ordinaire à laquelle je n'aurais même pas attribué 100$.

Tu as trouvé un RSV 05 magique, c'est ton goût et non le mien.  Moi je trouve que 2001 est magique et que 2005 est un millésime qui s'éloigne tout simplement de ce que je recherche du vin (finesse, pureté du fruit, croquant, équilibre etc..).  Ça pinote pas fort 2005.

Je suis désolé Jean-Frédéric, cet énoncé me semble un peu spécial venant de quelqu'un qui n'exhibe que de grandes étiquettes, issues de grands producteurs, sur un média social comme instagram. Difficile à acheter, je dois l'avouer!

Simon Grenier

Messages : 584
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Jean-Frédéric Laberge le Mer 16 Mai 2018 - 21:40

Boire des vins de producteurs réputés et être influencé par l'étiquette est deux choses bien distinctes.

Bref, j'ai compris qu'il est mieux de se taire que de dire que certains grands vins sortent mal à l'occasion, que certains ne sont pas bons du tout ou qu'ils sont simplement décevants.

Tâche 2005... Très grand ! Tout le monde est heureux et le sujet est clos.

P.S. lunettes roses c'est pas mon style et encore moins pour un vin. Si tu as pris le temps de regarder mon instagram, tu devrais t'apercevoir des petites notes sur les vins, les millésimes que j'aime et que je n'aime pas  sont conséquentes  de ce que j'ai écrit ces derniers jours. Bref j'aime pas les bleuets écrasés dans de la sève d'érable.. Que ça choque ou pas, c'est ce que le vin dégage en ce moment. C'est comme si l'on ne peut pas se plaindre d'un grand restaurant et ce parce que l'on fréquente énormément de grands restaurants. Pure folie.


Dernière édition par Jean-Frédéric Laberge le Mer 16 Mai 2018 - 22:06, édité 1 fois
avatar
Jean-Frédéric Laberge

Messages : 197
Date d'inscription : 26/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation de rêve - Étapes en cascade

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum