Derniers sujets
» Adresses sympa Paris
Hier à 22:14 par Michel Therrien

» Semaine du 12 août 2018
Hier à 22:09 par Olivier Giroux

» ATP 2018 Cincinnati
Hier à 21:44 par Michel Therrien

» New York City
Mar 14 Aoû 2018 - 8:51 par Julien Martel

» Coupe Rogers 2018
Lun 13 Aoû 2018 - 16:13 par Pierre Beauregard

» Canicule et cave passive
Dim 12 Aoû 2018 - 19:21 par Michelle Champagne

» Semaine ultra-collante du 5 août 2018
Dim 12 Aoû 2018 - 12:55 par Stéphanie Chénier

» Riesling is cool, fuck Chardonnay.
Sam 11 Aoû 2018 - 15:23 par Patrick Pollefeys

» Coup de coeur de l'été
Sam 11 Aoû 2018 - 15:22 par Patrick Pollefeys

» Quartier San Francisco / Napa ou Yountville ?
Sam 11 Aoû 2018 - 13:21 par Vincent Messier-Lemoyne

» Arrivage Cellier du jeudi
Ven 10 Aoû 2018 - 14:03 par Vincent Messier-Lemoyne

» Semaine du 29 juillet 2018
Mar 7 Aoû 2018 - 9:04 par Vincent Messier-Lemoyne

» Toscane, Brunello di Montalcino: suggestions
Lun 6 Aoû 2018 - 22:17 par Stéphanie Chénier

» Semaine collante du 22 juillet 2018
Lun 6 Aoû 2018 - 13:25 par Pierre Beauregard

» Courrier Vinicole Bourgogne 2015
Dim 5 Aoû 2018 - 17:49 par Stéphanie Chénier

Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Millésime 2015 en Côte de Nuits

Aller en bas

Millésime 2015 en Côte de Nuits

Message par Stéphanie Chénier le Mar 10 Jan 2017 - 20:44

L'analyse d'Allen Meadows est intéressante.

Selon lui, les vins seront exceptionnels car il est impressionné par le niveau des vins à la base de la pyramide, et ce de façon universelle sur toute la Côte.

Il a remarqué que plusieurs vignerons ont choisi le remontage plutôt que le piégeage afin de ne pas maximiser les tannins, vu que le millésime peut ressembler à 2005 mais qu'on veut éviter la surextraction.

La chaleur était moindre qu'en 2003 et en 2009 donc il ne craint pas la surmaturité des raisins, même si le niveau d'acidité est faible par rapport à d'autres millésimes.

Certains pensent que ce millésime sera superbe, à la fois accessible en jeunesse et à la longue garde. D'autres pensent que les vins se refermeront comme les 2005 pour une longue période.

Somme toute, il se dit très enthousiaste et sincèrement impressionné par le millésime.

Ceci étant dit, il rappelle que 2014 est un excellent millésime, un peu moins mûr et plus vibrant, également de haut niveau sur toute la Côte, mais avec une qualité qui suit la hiérarchie habituelle. Il pense que 2014 sera dans l'ombre de 2015 mais à tort, vu qu'il s'agit de 2 excellents millésimes au style différent...
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1838
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Millésime 2015 en Côte de Nuits

Message par Michel Therrien le Mer 11 Jan 2017 - 1:19

Le meilleur millésime dégusté en fûts de ma part. En rouge j'entends bien. En blanc, je le place derrière 2014 et 2010.
J'y suis, depuis le millésime 1998, à peu près chaque année.
Je n'ai manqué aucun millésime sur fûts x les 2004.
2015 représente une synthèse entre 2005 (plus solaire et structuré) et 2009 (plus immédiat et rond avec fraicheur et fruit)......à mon palais.

Les 2015 rouge chez Bruno Clair, Rossignol-Trapet, Comte Liger-Bélair et quelques autres sont somptueux.

Je pense à des vins qui ne se fermeront pas......d'ailleurs j'y crois peu en Bourgogne.

Quelques CR possiblement en février ou en mars.....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 8161
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 55
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Millésime 2015 en Côte de Nuits

Message par Yves Martineau le Mer 11 Jan 2017 - 7:35

Je rappelle une de mes résolutions Cool :
Yves Martineau a écrit:
Quelles sont vos résolutions pour l'année au niveau du vin?

Je me lance:
(...)
3- Prioriser les achats de bourgognes rouges 2014 et 2015

2014 est le seul millésime que j'ai eu la chance de goûter aussi largement, à travers 5 jours de salons des vins en mars dernier. Il représente pour moi une sorte d'idéal bourguignon, excellent à travers la côte d'or, dans les deux couleurs. Autre avantage: il ne prendra pas 12-15 ans à se faire. Je veux faire le plein de ce millésime et c'est très bien commencé.

Mais il est vrai que lorsque j'ai goûté quelques 2015 rouges sur fûts chez Delagrange, j'ai été complètement scié! Là-bas et sans doute ailleurs, les plus grands 2015 seront beaucoup plus spectaculaires que leur version 2014, avec un supplément d'étoffe et de profondeur. Les commentaires de Pat Essa allaient en ce sens, si je me rappelle bien.

J'aime bien l'image de synthèse entre 2005 et 2009 que propose Michel (et Cécile Tremblay qui s'en inspire sans doute!), mais je doute qu'il y ait autant de tanins qu'en '05.

Quant à 2014, il y aurait peut-être des liens à faire avec 2010 (équilibre/acidité) et 2012, pour le fruit croquant.

Chose certaine: les amateurs se feront plaisir pendant des décennies à comparer les vertus respectives de ces millésimes.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5693
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Millésime 2015 en Côte de Nuits

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum